Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)

1179 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP00826.pdf (LOCMARIAQUER (56). la table des Marchand. rapport intermédiaire de fouille programmée 1989-1991)
  • LOCMARIAQUER (56). la table des Marchand. rapport intermédiaire de fouille programmée 1989-1991
RAP00318.pdf (arrondissements de BREST et de MORLAIX (29). rapport de prospection inventaire.)
  • PROSPECTION-INVENTAIRE ARCHEOLOGIQUE ILES ET LITTORAL DE BRETAGNE ARRIERE PAYS LEONARD RAPPORT POUR L'ANNEE 1991 VOLUME I PROSPECTION-INVENTAIRE ARCHEOLOGIQUE ILES ET LITTORAL DE BRETAGNE ARRIERE PAYS LEONARD Marie-Yvane DAIRE RAPPORT POUR L'ANNEE 1991 SOMMAIRE VOLUME
  • I Préambule 1 PRELIMINAIRES AUX RECHERCHES DE 1991 1 Iles et littoral bretons L'arrière-pays léonard 1 3 ORGANISATION DE LA CAMPAGNE DE PROSPECTION DE 1991 3 MOYENS MIS EN OEUVRE 4 LES RESULTATS DE LA CAMPAGNE 1991 5 Ile d'Ouessant Les îles du Golfe du Morbihan et
  • de Recherche au C.N.R.S., U.P.R. 403, Laboratoire d'Anthropologie de l'Université de Rennes I) a pour but de présenter les résultats de la campagne de prospection-inventaire de 1991. Il faut souligner qu'il s'agit d'un travail d'équipe et que, outre la synthèse présentée ici, les
  • résultats d'études ponctuelles sont renvoyées en annexe sous la signature de leurs auteurs respectifs. Ont participé à la campagne de prospection 1991 : Jean-Yves ROBIC (Coordonnateur de l'opération Ouessant), François DE BEAULIEU et Gaëlle LE PAGE (Ile aux Moines), Paule COHIC , Daniel
  • des recherches littorales et insulaires en Bretagne (engagées depuis plusieurs années) ; - d'autre part, la prospection systématique de l'arrière pays léonard (nord du département du Finistère), qui constituait un nouveau thème de recherche. PRELIMINAIRES AUX RECHERCHES DE 1991
  • en 1991 : Prospection-inventaire systématique de l'arrière pays léonard (nord du Finistère). En préambule, un dépouillement de fichiers de sites et de la bibliographie (cf. Biblio.) a été réalisé. Sur le plan méthodologique, la participation active au Projet Collectif de Recherche
  • fait l'objet d'une nouvelle prospection et/ou d'une relocalisation, etc.. ORGANISATION DE LA CAMPAGNE DE PROSPECTION 1991 En 1991, le Ministère de la Culture et de la Communication a renouvelé l'octroi d'une subvention (20 000 F.) pour ces opérations, qui ont également bénéficié
  • aérienne. Dans le cadre des recherches littorales et insulaires, deux opérations de prospection systématique se sont déroulées en 1991 : - dans le Golfe du Morbihan (2ème campagne), touchant plus spécialement l'île aux Moines, - sur l'île d'Ouessant (2ème campagne). D'autres secteurs
  • Quiberon, elles ont été combinées avec des survols aériens, permettant notamment la découverte de structures immergées types enclos ou pêcheries (Daire, 1991). Pour la prospection de l'arrière pays léonard, cette première campagne s'est pratiquement limitée à la recherche en archive et
  • de l'Université de Rennes I pour les mobiliers gallo-romains. 5 LES RESULTATS DE LA CAMPAGNE 1991 Les résultats d'ensemble des opérations de prospection-inventaire de 1991 sont présentés, globalisés et par département, dans le Tableau I. Histoire Préhistoire Autre TOTAL
  • campagne 1991 Le résultat global de cette campagne de prospection est éloquent puisque 123 sites ont été traités dans l'année, toutes périodes et tous département confondus (soit une nouvelle progression par rapport aux résultats des années antérieures (110 en 1989, 119 en 1990)). Ces
  • 1991, sur le site péninsulaire de Landrellec où une fouille de sauvetage avait débuté en 1990, suite à sa découverte fortuite et à son recensement par notre équipe, et les recherches se sont poursuivies cette année ; les sites littoraux et insulaires de ce département continuent à
  • anciennes non vérifiées, seuls étaient connus et répertoriés à la Carte Archéologique 4 sites (dont deux en cours ou en fin de fouille actuellement). En 1991, une nouvelle opération de prospection systématique a été menée à Ouessant, permettant le traitement d'une vingtaine de sites
  • demeurés inédits ou très mal connus. Au sein de cet ensemble que constitue le Golfe du Morbihan, nous avons, en 1991, privilégié la plus importante en surface, à savoir l'île aux Moines. Là encore, une priorité a été établie pour le traitement des sites protohistoriques et gallo-romains
  • (cf. Tableau I), bien qu'un certain nombre de vestiges mégalithiques aient également été pris en compte (Figure 3). En ce qui concerne la presqu'île de Quiberon, les recherches de l'année 1991 ont permis la découverte d'un certain nombre de structures immergées, détectées d'avion
  • avec des gisements gallo-romains connus au sol (ex. à Ploumoguer). 12 Figure 5 b - Cartographie des structures détectées en 1991 dans le Léon (29). Tableau III : RECAPITULATIF DES STRUCTURES DETECTEES EN 1991 DANS LE LEON (Finistère). - BRELES, Ouest de Keruzaré - BRELES, Est
  • Lédano en Paimpol (22) (site de briquetage de la Tène, Daire, 1991 c)... Ces opérations de prospection-inventaire en milieu littoral permettent donc de recenser, parfois in extremis, des gisements en situation précaire. Grâce à ces recherches et aux contacts qu'elles suscitent, le
  • sur l'île d'Ouessant (1990 et 1991) donne lieu à une publication finale ; il s'agit d'un volume, "Le passé de l'île d'Ouessant" qui paraîtra dans le courant du 1er semestre 1992 dans la collection "Patrimoine archéologique de Bretagne" (5 volumes parus), lancée par L'Institut
  • relatives aux systèmes micro-insulaires en Méditerranée et en Europe du Nord. Rapport final de l'atelier MAB UNESCO de l'île d'Ouessant, 12-15 avril 1988, p. 26-29. DAIRE M.Y., 1991 a - Recherche archéologique insulaire en Bretagne. In : Territoires et sociétés insulaires : permanences
  • , changements, devenir. Actes du Colloque de Brest, nov. 1989, (U.B.O. et C.N.R.S. eds)., p. 8590. DAIRE M.Y., 1991 b - Structures immergées en presqu'île de Quiberon (56). Bulletin de l'A.MA.RA.I., n° 4 (sous presse). DAIRE M.Y., 1991 c - Un atelier de briquetage inédit dans l'estuaire du
RAP01103.pdf (BAIN-DE-BRETAGNE (35). les Sentes. rapport de sondage)
  • sondages complémentaires dans la parcelle section AH n°147 de la commune de BAIN DE BRETAGNE où les vestiges archéologiques avaient été mis en évidence lors des sondages réalisés en 1991 pendant les travaux de terrassements préalables à la construction du Super U (LEROUX G., 1992). Ces
  • proposer au Syndicat intercommunal de réaliser des sondages complémentaires à l'aide d'un tracto-pelle mis à disposition par la commune de BAIN. Quatre tranchées ont été effectuées en dehors du périmètre déjà bien connu par le décapage de 1991. Seul un fossé, déjà repéré en 1991, a été
  • nouveau noté l'extrême arasement de la partie nord de la parcelle et une absence très vraisemblable de tout vestige conservé dans le reste de la parcelle en dehors de ceux mis au jour en 1991. En conclusion, étant donné le faible intérêt présenté par le fossé mis au jour dans la
  • (octobre 1991janvier 1992). Rapport de sauvetage urgent. \ 0 1 f 10M : sondage dans le fosse BAIN DE BRETAGNE - Les Senfes Projet de construction du bureau d'accueil-atelier SYNDICAT DES EAUX DU PAYS DE BAIN : sondage de 1991 dans le fosse : tracé présumé du fossé / ¿1
RAP00470.pdf ((22)(35). arrondissements de Rennes et de Saint-Malo. rapport de prospection inventaire)
  • 1 CENTRE REGIONAL D'ARCHEOLOGIE D 'ALET I RAPPORT 1991 (Autorisation n°91-29 AH) LA PROSPECTION ARCHEOLOGIQUE EN BRETAGNE Tome I Synthèse Responsable : Loïc LANGOUET 1 1 CENTRE REGIONAL D'ARCHEOLOGIE D 'ALET RAPPORT 1991 (Autorisation n°91-29 AH) LA PROSPECTION
  • par prospection aérienne. En 1991, un effort particulier a été fait pour étudier le nord du département d'Ille-et-Vilaine par prospection aérienne, d'où une proportion plus importante des découvertes dans cette zone que les années précédentes. Cette stratégie a débouché sur une
  • proportion de 50 % des structures décelées d'avion dans cette partie de Fllle-et-Vilaine (cf. la liste ci-après). Au total 55 heures de survols aériens ont été assurées sur l'ensemble de la zone couverte par le Ce.RAA.. 1991 a été encore une bonne année pour la prospection aérienne. La
  • prospection au sol a été poursuivie et a fourni son lot de découvertes (un tiers des localisations). Le tiré-à-part de la publication des résultats de 1991 est joint au présent rapport (Dossiers du Ce.RAA.., 1991, 19, 65-99). Dans cet article, après diverses analyses des résultats
  • particulier). SITES PROSPECTES EN 1991 ILLE-ET-VILAINE (81) PROSPECTION AU SOL (31) * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * BAGUER-PICAN, Courgilet, hache polie BAZOUGES-LA-PEROUSE, La Chauftais, Gisement pré-romain et médiéval BAZOUGES-LA-PEROUSE, Les Epinays
  • rectangulaire (LL) TREMEUR, Le Benate II, enclos curviligne (LL) VILDE-GUINGALAN, N. du Bourg (LA) MORBIHAN (1) PROSPECTION AU SOL (1) * MUZILLAC, Pénesclus FINISTERE (1) PROSPECTION AERIENNE (1) * PLOEVEN, Kerveldreac'h, enclos à 2 fossés (PRG) 65 Les Dossiers du Ce.RAA., 19, (1991
  • ) CHRONIQUE DE PROSPECTION ARCHEOLOGIQUE 1991 EN HAUTE-BRETAGNE ET EN BASSE-NORMANDIE Loïc LANGOUET*, Gabrielle FAGUET** et Louis ANDLAUER * Professeur à l'Université de Rennes I ** Présidente de la Commission Prospection du Ce.RAA. En 199L le Centre Régional dArchéologie d'Alet a obtenu
  • de nouvelles données, inédites à plus de 92 %, sur 196 sites (Tableau 1) dont 156 structures archéologiques de la Haute-Bretagne et de la Basse-Normandie. Le nombre des sites traités en 1991 est légèrement supérieur à la moyenne des dix dernières années (170 sites par an), si l'on
  • LEFEUVRE Y. 1 site On peut apprécier la nature des découvertes de Tableau 1 - Répartition des sites et gisements traités par le Ce.RAA. en 1991 par période et par département. 22 35 Préhistoire Protohistoire Gallo-romain Gis. de tegulae Moyen-Age Post-Moyen-Age Divers 23 40 3 7 1 5
  • 2 22 27 3 29 2 5 Totaux 79 Nombre de communes concernées Sites nouveaux par commune 50 Totaux 3 2 58 78 6 36 3 13 90 27 196 32 37 18 87 2,03 2,10 1,39 1,93 13 11 - 66 localisés en 1991 dans certaines communes comme BAZOUGES-LA-PEROUSE (8), CORSEUL (5), DOLO
  • découverts des sites cette année, on a environ 2 sites par commune (1,93). En 1991, L. LANGOUET, avec l'aide des pilotes D. PAIN (Aéro-Club d'IUe-et-Vilaine, RENNES) et O. BUSNEL (Aéro-Club de DINAN), et L. ANDLAUER (DINAN) ont assuré respectivement 30 et 25 heures de vols aériens ; les
  • à fossés décelables dans le nord de la Haute-Bretagne ; ceci doit permettre de prévoir, pour les années propices, la nature des découvertes aériennes 1991 en consultant le tableau 1. Les Côtes-d'Armor ont livré 79 sites ou gisements, PHle-et-Vilaine, 90 et la Manche, 27. La
  • l'époque gallo-romaine et C, celui des sites ou structures découvertes par voie aérienne. On peut y noter le nombre important des sites Tableau 2 - Répartition des sites, simples et multiples, traités par le Ce.RAA. en 1991 pour les communes des Côtes-d'Armor. AUCALEUC CALORGUEN
  • sites, simples et multiples, traités par le Ce.R AA. en 1991 pour les communes d'IUe-et-Vilaine. A BAGUER-PICAN BAZOUGES-IA-PEROUSE BONNEMAIN BROUALAN CHERRUEIX COMBOURG CUGUEN EPINIAC FONTENELLE (LA) FRESNAIS (LA) GOSNE HIREL LANRIGAN LOURMAIS MEDREAC MEILLAC MINIAC-MORVAN MONT-DOL
  • , simples et multiples, traités par le Ce.RAA. en 1991 pour les communes de la Manche. A ARGOUGES AUCEY CEAUX JUILLEY MOIDREY-PONTORSON MONTANEL PAS (LES) POILLEY PONTORSON SACEY SAINT-AUBIN-DE-TERREGATE SAINT-JAMES SAINT-QUENTIN SERVON TANIS VERGONCEY VESSEY VILLIERS-LE-PRE Totaux 1
  • que la visualisation des structures a été statistiquement moins bonne en 1991, comme en 1990, qu'en 1989. Parmi les découvertes importantes, il faut 69 Tableau 7 - Dénombrement des découvertes de prospection aérienne par commune de la Manche. Structures de préhistoire et
  • Côtes-d'Armor. Structures de préhistoire et protohistoire à fossés curvilignes à fossés linéaires et orthogonaux médiévales indéterminées et autres 1989 (200 structures) 1990 (108 structures) 1991 (61 structures) 0,5% 1% 6% 27% 29% 28% 54% 57% 54% 2,5% 5% 3% 16% 7% 8
  • ) 1990 (38 structures) 1991 ( structures) 5% 3% 28% 21% 35% 52% 63% 40% 2% 2,6% 13% 18% 8% 8% Moyenne 2% 29% 50% 5% 12% Année signaler l'ensemble cultuel probable de La Haute-Boissière, en COMBOURG, les ensembles de structures, pré-romaines et gallo-romaines de la Haye
  • , en COMBOURG ou du Chaussix, en LA FONTENELLE et les nouveaux bâtiments de la ville gallo-romaine de CORSEUL. 1991 est encore marqué par la découverte de nombreux enclos circulaires (12 au total) ; s'ils ne sont pas systématiquement protohistoriques, leur grande majorité doit
  • cependant l'être. Une originalité de la prospection aérienne de 1991 est constitué par la découverte d'anciennes installations maritimes dans les estrans. Ainsi plusieurs ancienne pêcheries, bouchots (HIREL, VILDE et CHER- RUEIX) ou parcs (SAINT-JOUAN-DES-GUERETS), ont été découverts en
RAP01530.pdf (DINAN (22). place Duclos, 2e intervention sur le fond de la douve. porte de Brest. rapport de sondages)
  • DINAN (COTES D'ARMOR) PLACE DUCLOS Rapport de son
RAP01282.pdf (VANNES (56). 1 rue de l'Étang. rapport de sondage)
  • AI ain TRISTE SONDAGE ARCHEOLOGIQUE 1 Rue de l'Etang à VANNES (MORBIHAN) S 6 2 6 ° 0 i3 le 16 et 17 Mars 1991 Centre d'Etudes et de Recherches Archéologiques du Morbihan SONDAGE (autorisation N° 91 10- AH) Département: Morbihan Commune: Vannes Lieu-dit: 1 rue
  • possible de réaliser un sondage archéologique dans la maison de Mr BURBAN, 1 rue de l'étang, pendant les travaux de réhabilitation de cette maison. Ce sondage a été réalisé les 16 et 17 Mars 1991, juste avant que ne soit coulé la dalle de béton. Celui-ci avait pour but de retrouver
RAP03127.pdf (CARHAIX-PLOUGUER (29). Rue Bobby Sands. Rapport de diagnostic)
  • rlJLi feJr
RAP00863.pdf (CARHAIX (29). "rue Lamartine". rapport de sondage)
  • ont été réalisés le 9 septembre 1991. Us ont permis d'appréhender succintement la stratigraphie générale du sous-sol et d'évaluer globalement l'intérêt archéologique du terrain. A l'issue de cette opération, aucune organisation de structures archéologiques n'a été perçue. Sous la
RAP00066.pdf (PLANGUENOUAL (22). le Frêche Clos. rapport intermédiaire 1991 de fp 3 1990-1992)
  • PLANGUENOUAL (22). le Frêche Clos. rapport intermédiaire 1991 de fp 3 1990-1992
  • N4 22-173-002-AH LE FRECHE-CLOS EN PLANGUENOUAL RAPPORT ANNUEL DE FOUILLE PROGRAMMEE 1991 CATHERINE BIZIEN-JAGLIN N* 22-173-002-AH LE FRECHE-CLOS EN PLANGUENOUAL RAPPORT ANNUEL DE FOUILLE PROGRAMMEE 1991 CATHERINE BIZIEN-JAGLIN EICHED'IDENTITE DEPARTEMENT: COTES
  • . CONSERVATION ET ETUDE DU MOBILIER : Centre Régional d'Archéologie d'Alet (Saint-Malo). La campagne de fouille 1991 s'est déroulée durant le mois de septembre. Huit fouilleurs bénévoles ont participé aux travaux. A l'issue de la campagne de 1990, l'interprétation schématique des trois
  • comparative des différents lots. Les grandes inconnues sont l'emprise du site et son organisation générale. Actuellement, notre sentiment est de n'avoir pas apporté beaucoup d'éléments sur la fonction du site malgré les structures mises à jour. Comme nous l'avions signalé en 1991, il était
  • 1991 CULTURE 22 173002 AH PLANGUENOUAL FRECHE-CLOS 1991 = '7—T—| EMPIERREMENT • • M I 11 F O S S E - D E P O T O I R l FOSSE 1 ROCHE COMBLED LIMITE --LIMITE ARGILE REMANIÉE ». DECAPAGE SURFACE TROUDEPOTEAU FOUILLEE OU PIQUET
RAP01151.pdf (CARHAIX (29). la ville neuve. rapport de sauvetage urgent)
  • CARIIAIX - PLOUGUER KERNEVE^ (29 024 020) (FINISTERE) RAPPORT DE SAUVETAGE URGENT 15/05/1991 - 15/06/1991 Sous la direction de Michael BATT avec la collaboration de Stèphan EŒNGUÀNT et Stèphan PESCHARD MINISTERE DE LA CULTURE ET DE LA FRANCOPHONIE Rennes: S.R.A. de Bretagne
  • d'une dizaine de mètres à Persivien sur la commune de Carhaix (SANQUER 1978) (figure 2) En 1991, des travaux préalables à la réalisation de la rocade est de la ville de Carhaix avaient nécessité la fouille d'un tronçon de 23,50 mètres semblable à celui mis au jour en 1978 à Persivien
  • localisation à 100 mètres environ de son emplacement supposé. En accord avec la Direction Départementale des Routes du Conseil Général du Finistère, des sondages de reconnaissance ont été réalisés le 12 mars 1991. Une simple tranchée de 80 cm de large et 50 mètres de long a été effectuée
  • avec l'aide d'un tractopelle mis à disposition par la subdivision de l'Equipement de Carhaix. La fouille de sauvetage qui a suivi du 15 mai 1991 au 14 juin 1991 a permis l'étude de sa construction sur une longueur de 23,50 mètres (emprise totale de la nouvelle route). Sur les 23,50
  • , 1991). I La Tranchée de l'aqueduc et son canal (figures 4 et 5) Creusée d'une façon régulière dans le schiste briovérien, la tranchée dans laquelle l'ouvrage même de l'aqueduc a été construit se présente de la façon suivante : Une tranchée ouverte, de deux mètres de profondeur en
  • actuellement en cours. D sera souhaitable, dans le cadre de l'étude du tracé de l'aqueduc, d'effectuer des sondages dans les parcelles voisines du tronçon fouillé en 1991, afin de vérifier la pente 8 CONCLUSION. Cette étude, menée dans le cadre d'une fouille archéologique préventive
  • connu. BIBLIOGRAPHIE. BATT, M., (1992) "Carhaix - Plouguer, Kernevez" Bilan Scientifique 1991 - Service Régional de l'Archéologie de Bretagne, pages 28 - 29, (DRAC - Bretagne) hï FABRE, G., FICHES, J-L., et PAILLET, J-L., (1991) L'Aqueduc de Nimes et le Pont du Gard, CNRS. GUYOMARD
RAP01419.pdf ((35). bassin oriental de la Vilaine. rapport de prospection inventaire)
  • prospection terrestre et aérienne, dans Terroirs, territoires et campagnes antiques, Supplément R.A.O. n°4, 1991, p. 39 - 52). //- LA MISE A JOUR DE NOTRE FONDS DOCUMENTAIRE A la demande du Service Régional de l'Archéologie de Bretegne, le deuxième volet de notre programme de prospection
  • -inventaire a pris la forme d'une mise à jour de notre fonds documentaire. En effet, et bien qu'ayant fait l'objet d'une publication à l'occasion de la réalisation de l'ouvrage La Carte archéologique de la Gaule : l'Ille-et-Vilaine, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, en 1991, un
  • Belles-Lettres, 1991, 304 p. RESERVE CELLULE CARTE ARCHEOLOGIQUE N- de site attribué N° d'enregistrement DRACAR [$ | |Q |Offi |0|S \\\ Code AP / AH \A 13. \\ Q I Modification P"S AMANLIS, Les Musses (cliché Gilles LEROUX) AMANLIS, Les Musses (cliché Gilles LEROUX
  • [_ Non
  • Chronologie proposée : Mobilier Oui | Non Q Lieu de conservation : photographies Documentation : Bibliographie 1 Carte archéologique de la Gaule : l'Ule-et-Vilaine, Académie desinscriptions et Belles-Lettres, 1991, 304 p. CADRE RÉSERVE CELLUCE CARTE ARCHÉOLOGIQUE N° de site
  • Belles-Lettres, 1991, 304 p. CADRE RESERVE CELLULE CARTE ARCHÉOLOGIQUE N" de site attribué Q> |Ç | |Q|->l|.2j | Qg N° d'enregistrement DRACAR I [Lift ffi I fc> | Code AP / AH Modification ft jj Q BAIN-de-BRETAGNE, Le Bois Greffier (cliché Gilles LEROUX) BAIN-de
  • Chronologie proposée : Mobilier Oui \_ C AORE Lieu de conservation : photographies Documentation Bibliographie Non fkfL. Carte archéologique de la Gaule : l'Ule-et-Vilaine, Académie desinscriptions et Belles-Lettres, 1991, 304 p. RESERVE CELLU.E CARTE ARCHEOLOGIQUE |3 |5| N° de
  • -et-Vilaine, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 1991, 304 CADRE RÉSERVE CELLULE CARTE ARCHÉOLOGIQUE N° de srte attribué g j> N" d'enregistrement DRACAR I 10 Q I f? I LSbjj$ [A 0 13 ffif^J I Code AP / AH Modification □ Déclaration de découverte archéologique
  • conservation : Documentation Bibliographie Carte archéologique de la Gaule : l'HIe-et-Vilaine, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 1991, 304 CAÛR 6 RESERVE CELLULE CARTE ARCHEOLOGIQUE N" de site attribué ]3 S N' d'enregistrement DRACAR I 10 SI lOl-l i£l \A l2jj> L^j ? 1 1
  • : Documentation : Bibliographie Carte archéologique de la Gaule : l'Hle-et-Vilaine, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 1991, 304 CADRE RESERVIE CELLULE CARTE ARCHÉOLOGIQUE N" de site attribué N" d 'enregistrement DRACAR $ | |Qg? g | |Q|-^ \s\ \$J% Q_ [ 4 [ J Code AP / AH
  • : Chronologie proposée Mobilier Oui \_ Non JlcrfMiiiïv Lieu de conservation : Documentation : Bibliographie Carte archéologique de la Gaule : l'Hle-et-Vilaine, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 1991, 304 CADRE RESERVE CELLULE CARTE ARCHÉOLOGIQUE N" de site attribué |3
  • et Belles-Lettres, 1991, 304 CADRE RESERVE CELLULE CARTE ARCHÉOLOGIQUE N° de site attribué |"3 N" d'enregistrement DRACAR 1 D l2 lr? I lOl^fô I \\ Q l3 l3 l5 I Code AP / AH Modification □ la Liave - Déclaration de découverte archéologique A retounw au Annexe I
  • de la Gaule : l'DIe-et-Vilaine, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 1991, 304 CADRE RESERVE CELLULE CARTE ARCHÉOLOGIQUE N" de site attribué ]3 [5 N° d'enregistrement DRACAR I 10 L3.|5? I IQ k| l9 l^f £ l3 l«2 16^1 I Code AP / AH Modification L^kJ □ I» Petit
  • : Eléments de datation : JU/rriain Chronologie proposée : Mobilier Oui [_ Non £^ Lieu de conservation : Documentation : Bibliographie Carte archéologique de la Gaule : l'HIe-et-Vilaine, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 1991, 304 CADRE RÉSERVE CELLULE CARTE
  • conservation : Eléments de datation : A^t X Fn, Chronologie proposée . Mobilier Oui Non Q Lieu de conservation : photographies Documentation Bibliographie Q Carte archéologique de la Gaule : l'IIle-et-Vilaine, Académie desinscriptions et Belles-Lettres, 1991, 304 p. CADRE RESERVE
  • conservation : photographies Documentation Bibliographie Non Carte archéologique de la Gaule : l'IUe-et-Vilaine, Académie desinscriptions et Belles-Lettres, 1991, 304 p. RESERVE CELLULE CARTE ARCHEOLOGIQUE 3 | S | |Q il \\ I \\ N" d'enregistrement DRACAR | |S fc) Q 1 N° de site
  • conservation : Documentation : Bibliographie Carte archéologique de la Gaule : l'Ille-et-Vilaine, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 1991, 304 CADRE RESERVE CELLULE CARTE ARCMEOLOGIOUE N° de srte attribué |B N° d'enregistrement DRACAR I |0|5 \L I [Oj^J^Ll \J\ Q. | J? Q_
  • Inscriptions et Belles-Lettres, 1991, 304 CADRE RESERVE CELLULE CARTE ARCHÉOLOGIQUE N" de site attribué |3 N° d'enregistrement DRACAR fS | |Q \^ jj, I IQlSIlO 1 Kl ]3. 3 0L Lti Code AP / AH Modification | \J_ | Déclaration de découverte archéologique A retourner au Annexe
  • Belles-Lettres, 1991, 304 CADRE RÉSERVE CELLULE CARTE ARCHÉOLOGIQUE N* de site attribué N° d'enregistrement |3 iS I lOR DRACAR I |Q|Q \C \C> | | Code AP / AH Modification | ">sj Q D 46 I f VîllenêLtve lais ia Gauffe Déclaration de découverte archéologique retourner
  • : Bibliographie j_ Â
RAP00506.pdf ((35). le bassin de Rennes. rapport de prospection inventaire)
  • PROSPECTION DU BASSIN n DE 1990 RAPPORT Présenté par INVENTAIR RENNES efc O &V) 1991 1991 A. PROVOST A. PRIOL N. GAUDICHON CENTRE D'ETUDES SERVICE REGIONAL ET DE RECHERCHES D'ARCHEOLOGIE ARCHEOLOGIQUES DE BRETAGNE DV PAYS DE RENNES LA PROSPECTION - INVENTAIRE
  • DU BASSIN DE RENNES (I&V) EN 1990 ET 1991 RAPPORT 1991 présenté par A. PROVOST A. PRIOL N. GAUDICHON Avec le concours des prospecteurs du Centre d'Etudes et de Recherches Archéologiques du Pays de Rennes : M. GARNIER, C. ESCOLANO, B. LEPRETRE , R. CADIC, J. CUCARULL , P. CREN
  • effectuées en 1990 et 1991. En 1990, nous n'avions pu présenter qu'une synthèse rapide avec quelques exemples. Dans la partie inventai re , chaque site ou indice de site est décrit sommairement et les éléments de datation éventuels sont présentés. Ces données sont suivies par les
  • illustrés par des cartes, des tableaux et des plans. INTRODUCTION LA PROSPECTION DU BASSIN DE RENNES EN 1990 ET 1991. En 1991, le programme de prospection-inventaire du Bassin de Rennes en était à sa 13 ème campagne. Depuis 1978, cette action est menée par la même équipe de base
  • Gaule pour 1 ' Ille-et-Vilaine" dans la collection CAG de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres. En 1991, nous avons contribué à l'ouvrage "La prospection aérienne en Bretagne", édité par le C.R.D.P. de Rennes dans la collection "Documents d'Archéologie Armoricaine". En 1992
  • , paraîtra l'ouvrage collectif intitulé "Terroirs , territoires et campagnes antiques. La prospection archéologique en Haute-Bretagne, traitement et synthèse des données" , publié par la Revue Archéologique de l'Ouest. Le sommaire y présente nos diverses participations. Enfin, en 1991
  • rapport : ou indices de sites sont présentés dans ce - 126 découverts en prospection aérienne. - 24 en prospection au sol. - 85 sites en 1990. - 67 sites en 1991. - 85 sites aériens en 1990. - 41 en 1991 ( 63 ) . En réalité, pour 1991, 22 dossiers n'ont pu être traités: il
  • précédentes années, ce sont les indices de sites à fossés (enclos) qui ont surtout été visualisés en 1990 et 1991. Les sols limoneux, profonds, de l'ouest du bassin livrent peu d'indices de sites à fossés, à l'exception des rebords de vallées où le schiste briovérien est pratiquement
  • % Les marqueurs végétaux sont au nombre de cinq: - Pois fourrager Blé Orge Herbe Maïs 13% des découvertes 5 7% 3% 4% 2 3% Le blé constitue encore le meilleur réactif. En 1991, après un mois de juin très perturbé sur le plan météorologique, cette céréale a réagi en phase finale de
  • : novembre sur les chaumes de maïs et janvier-février-mars sur les blés d'hivers. La lutte contre le lessivage des nitrates réduit les périodes de visibilité: les sols nus, après récolte, le restent de moins en moins longtemps. Malgré tout, un gros effort mené en 1991 a permi de contrôler
  • 70% des sites ou indices repérés en 1990 et 1991 . 81% des sites sont inédits. sites reconnus sions de plans cas (villa du plan grâce à interprétation ou indices repérés au sol ou en survol aérien Les 19% de compléments d'information, sur des les années précédentes, recouvrent
  • ... En 1991, le nombre de sites nouveaux découverts se situera entre 50 et 60 unités . la prospection au sol La rotation des cultures implique un contrôle au sol des structures étalé sur au moins 3 ans. Les dossiers en retard devront être résorbés. Enfin, la prospection au sol
  • continue d'apporter son lot de découvertes inédites n'apparaissant pas en prospection aérienne: sites néolithiques et gallo-romains pour l'essentiel! les sondages expérimentaux Les financements obtenus pour la campagne de 1991 ne permettront d'effectuer que 2 sondages sur les 4 prévus
  • Petit enclos quadrangulaire à fossés paracurvil ignés d'environ 50m sur 40m. Aucun mobilier n'a été recueilli au sol. Indices phytologiques sur blé ; cliché du 1-06-1991 et photointerp. A.Provost. Cad.: année 1985 ; section Bl ; parcelle 13 Coord. Lamb.II: X = 310,400 Y = 2.357,900
  • sur blé photo-interp . A.Provost : clichés du 14-07-1991 et Cad.: année 1985 ; section Dl ; parcelles 65, Coord. Lamb.II: X = 316,475 Y = 2.357,275 IGN. 1218 Est Cesson-Lif fré 604. ACIGNE - Les Onglées Portion de plan d'édifice gallo-romain matérialisé par un bâtiment
  • céramique commune gallo-romaine. Indices phytologiques sur blé ; clichés du 1-06-1991 et photointerp. A.Provost Cad.: année 1985 ; section A2 ; parcelles 301, 402 probable en 309, 310, 311, 315. Coord. Lamb.II: X = 310,875 Y = 2.358,000 IGN. 1218 Est Cesson-Lif fré ; extension AMANLIS
  • base pour 3 à 4m de hauteur conservée. Le fossé ceinturant la motte n'apparaît qu'à peine sur le terrain; sa limite extérieure est matérialisée, au cadastre napoléonnien , par une limite parcellaire . BRETEIL -ZE - 1991 La motte, sise sur la commune de Bédée , gît dans un
  • -romain - sondé en 1991 -, vaste enclos allongé à fossés paracurvilignes , d'environ 160m sur 90m. L'enclos occupe le sommet du plateau dominant, au nord, Chaise. Ses contours épousent les courbes de niveaux. La Il pourrait s'agir d'une structure pré-romaine malgré l'absence
  • d'indices chronologiques de surface. On notera, sous les sols du fanum, la présence d' une couche gauloise de la Tène Finale. Indices phytologiques sur orge et blé ; clichés du 13-07-1991 et photo-interp . A. Provost. Cad.: année 1980 ; section YL ; parcelles 3, 4, Coord. Lamb. II: X s
  • plus que probable. Prospection au sol: R.Cadic et CERAPAR Cad.: année 1991 ; section ZK ; parcelle 160. Coord. Lamb. II: X = 284,800 Y = 2.356,225 IGN. 1118 Est Montfort Est BRETEIL - La Haie-Gilles Gisement de tegulae, Meu . sur un bas-plateau dominant à peine le Prospection
RAP00767.pdf (PLÉLAN-LE-GRAND (35). Couëdan. rapport de fouille préventive)
  • ANTIQUITES D I I I E BRETAGNE A U T O R I S A T I O N valable du Le Directeur des Antiquités I I (je 15 T E M P O R A I R E a o DE au ot Bretagne n° 91-42 AH- S A U V E T A G E 15 septembre 1991 confie à M. LARCHER prénom Guy Trudo - 35380 PAIMPONT demeurant à la
  • D I T S E V E N T U E L L E M E N T A T T R I B U E S : 0 (crédits de prospection thématique 1991) En f i n de t r a v a u x , u n r a p p o r t en d e u x exemplaires devra être remis à la D i r e c t i o n , c o m p r e n a n t plan de s i t u a t i o n , p h o t o s , etc
  • . i DESTINATAIRES : I I ^ X . Intéressé S o u s direction de l'Archéologie Préfecture Mairie Gendarmerie Directeur Régional des Affaires Culturelles A r c h i v e s de la c i r c o n s c r i p t i o n . Fait à - m juillet 1991 IN 7 021 123 L ! RGONSCRIPTION HISTORIQUE
  • A . F . A . N . et le Conseil Général q u e nous avions obtenues p o u r notre recherche sur la "Métallurgie à P a i m p o n t et environs". 39 COUEDOUAN 1991 La fosse F 42 II - SITUATION ET GEOLOGIE La zone concernée a pour substrat le grès a r m o r i c a i n , et l'on
  • l a n , tandis gue les repas du soir avaient LARCHER. des B r u y è r e s à lieu chez Guy * L ' h é b e r g e m e n t avait également lieu chez Guy L A R C H E R , les g u e l g u e s p e r s o n n e s éloignées du lieu de f o u i l l e . 43 pour COUEDOUAN 1991 Plan
  • général, échelle 1:40 X I M Y«r -è» >, y YtT MT I y. ftWl i LV Xo X, x. X, X 3 -m. 3 xAe COUEDOUAN Vue 1991 générale Vue d e s s t r u c t u r e s S I à S 4 , e n c o u r d de d é g a g e m e n t . ( J a l o n o r i e n t é N o r d - S u d , l e Nord e s t en h a u
  • t ) Vue g é n é r a l e depuis la rigole. 45 COUEDOUAN 1991 Vues générales 46 2 - Le décapage Les indices de surface étaient fort m a i g r e s , p u i s q u ' i l s consistaient exclusivement en ces scories en saillie dans la rigole p r é c i t é e (voir p l a n
  • restait que la m o i t i é de la circonférence. COUEDOUAN 1991 S t r u c t u r e S1 ri Ù 1 Le dégagement de cette structure laisse apparaître une forme ovalaire. Le remplissage interne se compose uniquement d'argile et de morceaux de parois, sans ordre apparent... résultat d'un
  • effondrement de la structure ou remplissage volontaire d'une structure abandonnée? 48 COUEDOUAN Four 1991 SI O. -L. 4- 4- + scories argile verte argile rouge io 3© li 0 £"0cvv\ 49 COUEDOUAN 1991 Structure S1 Sous le remplissage constitué de morceaux de parois, un
  • niveau de charbon de bois, au milieu de la structure. Sur les bords, à l'intérieur, lavlgrosse scorie1/ dont la limite supérieure est sensiblement plate, mais qui, en dessous, présentedes coulures. 50 COUEDOUAN 1991 Structure Apparue dès le décapage, cette structure était en
  • Non v i s i b l e lors du décapage initial, cette structure dont les d i m e n s i o n s extérieures sont de 65 cm par 50 cm e n v i r o n , n'est pas bien conservée mais possède néanmoins quelque singularité intéressante. 52 COUEDOUAN 1991 Structure S1 En surface, de
  • COUEDOUAN 1991 Structure S3 i s a I ' '• ò k ¿o A ¿O scories 1 argile verte a r g l l e t ^ I „ 54 I rOUge minerai non réduit? La présence de minerai non réduit laisse penser à une dernière utilisation non réussie? La structure a été prélevée dans cet état de conservation
  • . 1: parois en place 2: parois effondrées 3: minerai 4: scories S^tjD 5: charbonde bois J* 6 : sous sol 55 COUEDOUAN 1991 Structure S1 Vue de dessus en début de fouille, puis en fin de dégagement, juste avant que les parois ne s'effondrent, fragilisées par la recherche des
  • limites extérieures . 56 I COUEDOUAN 1991 Structure S . 4 scories morceaux parois COUEDOUAN 1991 Structure S (vue de d e s s u s , é t a t final) Ai 57 to ti. COUEDOUAN 1991 Structure 0 COUEDOUAN /o S4 coupe t o 3 c AA SOCM* 1991 Four 54 (coupe: état
  • final) -y ± scorie sol en place charbon de bois argile grise sol en place 58 40 AS ¿0 iîc^. COUEDOUAN 1991 S t r u c t u r e S1 Etat final de la structure S4: seul le culot de four subsiste- La coupe montre la légère fosse dans laquelle se trouve le four, et surtout le
  • même forme que les a u t r e s . . . et il ne p e u t s'agir d'un simple foyer à cause de ces scories (voir photos). 60 COUEDOUAN 1991 Structures S,, et S_ 5 6 L'appellation de structure semble un peu osée; il restait à ces endroits un sol noir avec charbon de bois surmonté de
  • r a i et surtout le charbon de bois avaient b e s o i n d'être p r o t é g é s de la p l u i e . 62 COUEDOUAN Fosse 1991 F La fosse en cours de fouille. Elle contenait essentiellement des morceaux de parois et des scories de moyennes et grandes dimensions. Quelques rares
  • l a t e s . . . d e m ê m e qu'au Perray. 66 COUEDOUAN 1991 S c o r i e s p r o v e n a n t de la fosse F TT^r/iTfffTf^fTTi ^ wy/fiVj») >f i i A j7i"'Vfti'! n"> i m* M ¡TH iïïwTi'iiTi^r, j'itnr^ 69 A titre de c o m p a r a i s o n : LE P E R R A Y 1989 Scories
  • plates, qui contrastent avec celles de la page précédente, mais que l'on retrouve dans le site de Couedouan, à 150 m du site fouillé... Culot de four, site n05 au Perray, de 60 cm de diamètre, mais qui ne semble pas comparable à ceux de Couedouan? 70 COUEDOUAN 1991 Scories
  • débordé sous cette ceinture d'argile. 71 COUEDOUAN 1991 Morceaux de parois agglomérés, trouvés dans la fosse, preuve qu'ils y ont été jetés encore chauds? Morceau de paroi issu d'un effondrement de la base de l'une des structures, à peine vitrifiée sur la face interne, et dont
RAP00825.pdf (QUIMPER (29). Kernisy. rapport de sondage)
  • 2o) KERNISY, N° de site Cadastre: (cf. 29 plan) 232 1991, 047 AH parce] Le s o n d a g e est r é a l i s é au m o y e n de t r a n c h é e s s u p e r f i c i e l l e s parallèles, distantes de 40 m et larges de 4 m. E n f a i t il s'agit d'un décapage soigné de terre
RAP00862.pdf (CARHAIX (29). "rue des Augustins". rapport de sondage)
  • d'un diagnostic archéologique ont été réalisés le 26 mars 1991. Ils ont permis d'appréhender succintement la stratigraphie générale du sous-sol et d'évaluer globalement l'intérêt archéologique de la parcelle. Neuf tranchées ont été réalisées (au total 120 mètres de longueur sur 1