Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)

465 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP00898.pdf (MOUTIERS (35). le bourg. ancienne école publique. rapport de fouille préventive)
  • Pam t Cardie . St^ymph-oner St-Medard »ur lile • Mimac »ous-Béchcrel a m rU n
  • ;!a ®phe£/e$Bû|i Princé Mouaiô! % LIFFRÉ Quidíllac V 0 \5t-Sulpice © ^JSl M Hervon J . » C r o u a l u . LavMéi i è ni l ' , $ Mont a ut o ur jChevdi g r. é / l a Fcret "x-< ®( J '.-.; * La Chapelle du-Loii ' Romilé .Gev»^ N v ^ ; C" q 0 '/ÄLe Lou-du-Lac^ _ Balazé ' © • LI^NTAUBAN-DE
  • CHATEAUBOURG •sou»Vltré St-Gonlay Talensac" Noyai sur Vilaine" w © • • Mondevert; Landei Chant e pi e "St-Dldier/ Salnt-Malon-»ur-Mel Oomagné' Cornili« Iß Verger M O R D E L L E S . St-Jacques-de-la-Lande" '--.-• Etrellei A R G E N T R É - D U - P L E S S I S •'••/ 9 •>J ""V'Domloup-. . i
  • * + Bruz St Erblon- .', e \ Amanlis:; Si Gennain-du Pinel Moulin: ¿Domaloi * .. "St Armel^-L I • • Genne» »ur-Selch) PLÉLÁN-LE-GRANP Irgères. .Mbullert •Nuds Baulon Boistrudar 9 Avail< Seiche Marclló-Robért GUICHEN JANZÉ t a Seile-Guerchait» ;Bovel ^Chantait LA GUERÇHE-DE-BRETAGNE
  • " « \ Baln*-«ur-Ou(l /?' LÉGENDE , V - Salnu-Mirl» i a ChapelU-St-Meli b:...¿ —y J Í ^PREFECTURE S «SOUS-PREFECTURE © C H E F LIEU DE • Commun» CANTON + j. _ Limita da Départamant 1- t + + 1 Umita d'arriMidlaaamanl Limita du cantan Limita da aammuna Échelle 1/5C0.000 env
RAP00972.pdf (TONQUÉDEC (22). château de Tonquédec. rapport de travaux de déblaiement)
  • 1 • • ti,— • - ' • •I-.1- - »»•e*«:»«» 11 ir T n rr — ' »3»«*^ « IMltNM JJJJJ ÎSSSSÎ"!»« Mwm>S#V tf ¿•--•.IT,* . «•*«•»*< Ris; w B »< * i» •* s 25 ? M £ S T Ö M Q ü t ^ E C - Cakl. C- Vv G3LW \r¿«e*- A rÇ'îa't >\
  • "roüsj «y À \0~>t> c C- c U a w V V tr A r ^ a V ~ T O fu eg u e C d kJ oVvcXavier A v"S«>e*Y~ Ie? M Ton avfc^ee T©ur M.©. . C d K» U H -iA tzrrt • P»*«. , « t v e i vest « t à •
RAP01010.pdf (PLÉCHÂTEL (35). le Chatellier. rapport de sondage)
  • quarts dont il est c o m p o s é , tranchent nettement ur les îhi t d'Angers qui forment le sous-sol local. La reconnaissance effectuée sur se monument 974 a p e r m i s de constater q u ' i l s'agissait d'une sépulture mégalithic at „ ilus. Le terrain primitivement en landes avait
  • du tumulus a été retrou nais le glissement de la m a ç o n n e r i e du c a i r n , du fait des l a b o u r s , n e nous , ras per s de tre au .* ur desstructures de parement bien n e t t e s . A l'aplomb de la dalle de couverture de la s é p u l t u r e , n o u s avons traversé
RAP00352.pdf (MORDELLES (35). Sermon. Rapport de sondage)
  • "raquettes". 1984 ont permis de localiser V em- gallo-romatn. routier (CV 34) devant relier vote expru-5 RENNES-LORJENT. d'un ¿¡¿¿tématique de la ¿ur^ace de la et firagmenti de briquu d'une route l'objet de la ¿ur^ace de cette tallu le tracé étatt En^tn à 200 m, 1981-1982
RAP00058.pdf (LOCRONAN (29). Stivel. rapport d'évaluation)
  • départemental, de la déviation nord, M. LE GOFFIC, ¿'eût rendu i>ur les lieux et y a constaté V existence d'un fioyer et de nombreux tessons de poterie. Aprés avoir averti la direction Régionale des Antiquités de Bretagne, une fiouille de sauvetage urgent fiât décidée. Je me rendis sur
  • LA Styvel". Lambert zone I ¿ont les suivantes : y = 1 065,662. Altitude : 115 m. FOUILLE Elle a consisté en un décapage autour, du fioyer de 2 m ¿ur 3 m, jusqu'à la base du talus, afiln de découvrir le niveau de l'ancien d'occupation, de rechercher l'existence éventuelle
RAP00077.pdf (MORLAIX (29). la Boissière. rapport de sauvetage urgent.)
  • étant destiné à être aménage en e¿ pace vent, ne présente pa¿ poat l'heure un caractère de première urgence. Ve pluA la visite de nombreux curieux, nouA faisait cAalndre pour leA ¿tructuru encore en place. NOUA avon¿ donc concentré notre e{¡{¡ort ¿ur le ¿ecteur B ¿Itué ¿OUA la
  • parcelle 656. Van¿ la coupe ¿ud de la future lmpa¿¿e Camille COROT, ¿OLLA le¿ lotA 52, 53, 54, deA aménagementó de maçonnerie de moellonA et de nombreux fragment de tulles dénonçaient la présence deA reAteA d'une conAtructlon.. . NOUA entrepre nlonA done ¿ur ce ¿ecteur un décapage
  • qu'il, fallut étendre ¿ur une ¿ur^ace vol¿ nant 280 m?. leA premien, vingt centimètres de terre végétale furent déplacée à l'aide d'un tracto-pelle mis gracleuAement à notre dlspo¿ltlon par la ville de Morlalx. VéA l'apparition deA premières pierres, le travail ¿e pouAAulvalt ave
  • un outillage pluA adapté permettant de Aulvre et de mettre en évidence toutes leA ¿tructureA archéologlqueA conAervéeA en place. Nou¿ avonA mis au jour leA reAteA d'un grand bâtiment orienté E¿t-0ueAt dont le mur ¿ud conAtrult ¿ur une fondation de 60 cm atteint une largeur de 100
RAP00395.pdf (SAINT-MALO (35). la cité d'Alet, rapport de fouille programmée)
  • enael,-. nement diffusé par le Ce* c,.'*! , ont ccatrifeaé à 1'«vaneeaent ses travaux i « CâSïîC Vincent » FIîCCl..Jacqtie« - ; • ?!! -, m s M Loïc * &£G&XHtltlu ;'ric » .iaSI!• Patriéis, «* jIIï-% iJcaittiqee - MMSMi'ü • lefeel - u m t - m 1-aecal « sax .stagiaire qui teat .• ur le
  • deux structures anciennes i - tout Ù*abord , une portion d'un ur bien appareillé , aux pierres jointes par tia mortier jaunâtre ; c'est la continuation de l'édifice 211 caractérisé par 1® eoubasaaaieat constitué si.® grosses pierre® • » ensuite ua ml «a , «rti«r «se tuileau
  • ; ..ant le ur Kord ci® la Cathédrale du "*é»e siècle , cette excavation , ouverte dans la nef et le colatéral .Nord de cet édifice , contenait «eux su >structions ( f plan) : - le tur .»ord a© l'édifice médiéval III , arasé au niveau »loyea i ..¡CF environ , orienté ¿st-. uect , - dans
  • le coin ,
  • aef e été dégagé «ur 3 mètres « - l'édifice elIo-r»42sin (II) « eux mur» orientes Cord» ud , d'é» ; si i .tmra inégales (1 aètre pour le plur occidental , < ,'C être pour le plus oriental) , reliés par un mur orient-': et»- ueat « ' é p a i ^ e u r . ,4g a complètent
  • •-•rt et d*i»utre du mur "factice" . a Cord ou . un remblai déposé vers le C l l é m e siècle , m diéval (ardoises) ; au uu ; Imr souche a et y :M»t respective eat gauloise et gallo-roïsslae . 11 doit exister sous l e c;ur "factice" une sont de transition , peut-ltre avec une
  • fouilles t ont révélé -.lu fleure - le &ur méridional de 1© nef .le l'église III , au ud des excavation*. . e dé but d'une structure , incluse dans 1« nef (très probablement un clocher) se détecte dan.; I«extrémité occidentale de ce ur . l'est , l'autre extr'. lté c puye rur une
  • • ementa ont été déplacés lors de re.snieraeata ult rieurs.(i « .¡dé') . 11 semble que cette sé ulture a entraîné la destruction du sol blanchltre » c© qui dé- .outre a - postério- rité • ¿e* couches relevées dans la fouille et figurant . ur les coupes strati^raphiquee sont le
  • er.pierre eut a*une structure-renfort de II» • obiller de die dsns la conche , parsi un mobiliar récent « on peut distinguer t - uu doad de 1 t , otarie »dllée « varala extérieur rouge brillaat i verain ini.-ria ur corro« é . e sou« » Iléae elicle • - un coi de poterle paulolse
  • des ugaatlas â . . -'* - wais aujourd'hui disparu i-entionaait q u ' e n . . ' f i t . d é t r u i r a l a ville d''i>-,^ et l e t stru® p e r c e ur un bossu • t - l ' ï s'y - t a i t r e t r a n c h é contre l e J u r i d i c t i o n de .•••' • j.i . I..* a r c h é o l o g i e
  • ll$né , appartenant â une- pic-ce située au ud du sur le plur j îridionol subsista en d-,ux «adroite .• u ai**au toyea 1¿ t aCK- (Cf lan et -Joupa) « X?n ar ' aagetsent de tuile s ..Lotes t fofirtsnt ua conduit &•' le ur , fut -/couvert - 1 *e3&» tri sité d'un© de
  • »i biiit' íe f • voir ni cette c upa»« -et'-- u : /«'•-iècle (
  • pense actuellement que 1»édifiée / fut détruit pour •-• m e t t r e l a construction de II » ceci t A l e f i a du IVésie s i è c l e * ur 'cea ,\ubr. truc tioa-- aatiqu< , on a retrouvé •'«:. eroierrerRenta d'éaifices du \V1I- III4 siècle , avec 1 ura tranchées --adatioa et d
  • renblai :allo-ro»ain » terre brune , t«rre noire gras e , contenant exclusivement un 4 - l a tranchée » qui coupa le s o l de f » datant de l'a: ènageeent bâtiments du •:¥! J-.-./ÏI .'é s i è c l e s . ...e eoi de V reposait .-•-•ur un empierrement de iro; «ei- pierres qui fut
  • uépesé aur un cailloatis .um:ont¿ d'une couche f - al- -e de ce.'-.' ree . t..« .ur -¿or-., ue / ne se ble pas . voir de aoube¡ e. . at a cett exc^vetioa • ans le» rocher sur lequel reposait directement la couche , on a découvert un« foeue circulaire dont 1 •usage aoun pr* ( f
  • botopraphia) « oblìi«r de 1* » couche 1 . ®rr± eie trèv.- nombreux tescooe -o-emer , on peut resasrquer î - piasi ur^ frs .-.ente poteries * .J onne ( Jh , r«f etc*.» t ïVé a* - un bord de J&tta conique COrsade Erets rue) fYê s . - deux foadr de latte gauloise* - un fragment àe col
  • noire i-ur^oatuat aae couche d© aortler jaunâtre , - couches k , et • , correspondants à l ' a e a t du sur XVII» -VIj'ic s , terre noire , inclueioa de :..ortiar jaune v terre grise-noire , • couche t • couche 1 , a»êa»pesant du trottoir « sable ©t p ravier * • tranchée - , ri-sult
RAP00377.pdf (RENNES (35). 38 rue de Saint-Malo. rapport de sondage.)
  • . Une zone à portes débités de découvertes archéologiques existe entre la rue de Salnt-Malo et la rue de Vlnan et au nord ¿ur V emplacement de, l'hôpital Hôtel Dieu, depuis 19.77 des fouilles archéologiques métho- diques, dans le quartier, du [/leax Saint-Etienne, ont mis au
RAP00582.pdf (RENNES (35). les Portes Mordelaises. rapport de fouille préventive)
  • la fouille à niveau 3 35 RENNES - Portes Mordelaises # X •t ur \ / ©Ir-.- é < • m.- - • w •• * m v \ • 2 - Niveau 4 - dépotoir de • \: «s». - S® , . * à Cliché a Mi- 'y , ' poterie " "4; S ** ; • «( - ?. : tt¿W : 'Ml,' - 35 RENNES Cliché 3
RAP00380.pdf (SAINT-DIDIER (35). les Suriaux. rapport de sauvetage urgent.)
  • la nouvelle route Rannes~Laval devait passer en plein milieu du site découvert (ili^ure n° 2,). Après accord de la Direction Départementale d© l'Equipement et du propriétaire, il a été possible d'intervenir pour un saïvetage partiel dans des circonstances difficiles en décembre
  • © w o o o 4» a Ht S H o © pq |HJ O Kl JSL +» 03 O O •E55 jjSONOO, 5 pq S pí o S á o h h a a o á « m m m a ra tô aï k » OffiOl ff» CTi O O « 0"* CT* Q
RAP01927.pdf (LA MÉZIÈRE (35). "ZA.de Beauséjour". dfs de diagnostic)
  • profils en cuvette peu profond (de 15 cm à 60 cm). 1 griser les carrés correspondants avec l'outil "Trames" (dans Format)
RAP00959.pdf (PLÉCHÂTEL (35). les landes de Lanserva. rapport de sondage)
  • l'ouest, (cf plan des sondages). Les précédentes observations ^ faites d a n s c e s sec te ur ' ' s} CONCLUSION. L'exploration mobilier, ne permettent signification exacte d'interprétation culturales.»., Le secteur entendu 3 du belles partielle site lames elles des
RAP01541.pdf (ARRADON (56). Kerahoët. rapport de fouille préventive)
  • face externe lustrée. L'un d'eux présente ur ligne incisée faite à cru, - 1 fragment de céramique brun-rouge plus grossier que les précédents et à fort c graissant quartzeux. Couloir 4 éclats de silex 1 galet poli (fibrolite ?) Chambre 3 1 1 1 éclats de taille (l'un d'eux a pu
RAP00631.pdf (BRENNILIS (29). Karaes Vihan. rapport de fouille programmée)
  • , les meules po¿ent un problème car on trouve le même type de meule ¿ur les ¿ite¿ d'habitats ruraux du Moyen-Age en Europe occidentale. Les fouilles de 1984 ¿ur le bâtiment t/T ont localisé d'autres fragments de meules à grain utilí¿é¿ en remploi dans les murs du bâtiment ({ig. 6
  • à l'extérieur du bâtiment l/I mesure 63 mm de large ¿ur 53 mm de long, il ¿'agit d'une pointe triangulaire plate,en {e et pourvue d'une ¿oie de ¿ection carrée [4 mm x 6 mm) et recourbée à ¿on ex- trémité. A titre d'hypothèse, il est po¿¿ible qu'il ¿'agis¿e ici d'une dent de
  • rateau [Rees 197S ). Le ¿econd objet découvert a l'intérieur du bâtiment l/I mesure 18 à 21 mm de large ¿ur 62 mm de long. Il ¿'agit d'un talon d'outil en {¡et {{¡¿g. 7 ) {ait de tole plate d'un mm d'épaisseur. Les ré¿ultat¿ obtenus par les recherches e^ectuées à Karhaes- \lihan
RAP02591.pdf (LANNION (22). projet d'aménagement de Kervouric. rapport de diagnostic)
  • ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------24 fig. 4 Pla n d ’ensemble des vesti ges mis a u jo ur lors du diag nostic con fro nté s au ca dastre de 18 26. 25 Inrap – RFO de diagnostic Lannion – Kervouric 2010
  • , est de couleur brun-noir en surface et noir au cœur. Les inclusions, de faible densité (5 %) et à granulométrie fine à moyenne (0,5 à 3 mm), sont principalement des grains de quartz anguleux et des plaquettes de mica qui étaient invisibles en surface. Plusieurs tessons appartenant
  • à un second bol au profil probablement hémisphérique de 10 cm de diamètre maximum (fig. 25, n°2). La paroi, épaisse de 8 mm, est de couleur gris à brun en surface extérieure, noir en surface intérieure et gris au cœur. Les inclusions, de moyenne densité (10 %) et à granulométrie
  • ilier céramiqu e. Plusieurs tessons appartenant à une probable bouteille dont quelques éléments ont permis d’estimer le diamètre du col à 14 cm (fig. 26, n°3). La paroi, épaisse de 8 mm en moyenne, et de couleur gris-noir en surface et gris au cœur, mais 33 Inrap – RFO de
  • Tr anchée 13, fosse 2, US .1. Mob ilier céramiqu e. -Fait 3 : plusieurs tessons appartenant à un bol au profil ovoïde à lèvre ogivale de 16 cm de diamètre à l’ouverture (fig. 28). La paroi, épaisse de 6 mm, et de couleur brun-noir à rouge-orangé en surface et noir au cœur. La
  • ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------34 couleur brun-noir à rouge en surface et noir au cœur. Les inclusions, de faible densité (5 %) et à granulométrie fine à moyenne (0,5 à 3 mm), sont principalement des grains de quartz anguleux et des plaquettes de mica qui étaient invisibles en surface. Ce vase est agrémenté d
  • rouge en surface extérieure et noir au cœur. La surface extérieure est assez irrégulière tandis que des traces de caramels adhèrent encore à l’intérieur du vase. Les inclusions, de moyenne densité (10 %) et à granulométrie moyenne (0,5 à 3 mm), sont principalement des grains de
  • fragment de panse d’un vase légèrement caréné dont aucune mensuration n’est pas déterminable (fig. 31, n°1). La paroi, épaisse de 6 mm, est de couleur brun-noir surface et rouge sombre au cœur. Les inclusions, Les inclusions, de moyenne densité (10 %) et à granulométrie moyenne (0,5 à 3
  • de bord d’un individu au profil probablement subtronconique (fig. 31, n°2). La paroi, épaisse de 10 mm, et de couleur beige à orangé en surface et grise au cœur. La lèvre et la surface extérieure semblent volontairement irrégulières Les inclusions, de moyenne densité (10 %) et à
  • parcellaires et laisse supposer que le cœur de ces sites est plus éloigné, peut-être à l’est. Quelques rares éléments de mobilier céramique isolés, attribuables à la protohistoire ancienne et concentrés au nord-ouest de l’emprise des travaux pourraient indiquer la possibilité d’une autre