Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)

1105 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP03928 (PLOURIN-LES-MORLAIX (29). Le Cloître-saint-Thégonnec, Lorozan. Rapport de diagnostic)
  • des vestiges oscille sensiblement en fonction de leur position topographique : entre 0.30 et 0.80 m. Diagnostic archéologique Chronologie Protohistoire ancienne Protohistoire Antique ou médiévale Époque moderne Rapport d’opération Finistère, Plourin-lès-Morlaix/Le-Cloître-Saint
  • -Thégonnec, Lorozan Bretagne, Finistère, Plourin-lès-Morlaix/Le-Cloître-SaintThégonnec, Lorozan Diagnostic archéologique Très peu de mobilier a été mis au jour. Malgré cette indigence trois grandes l’Antiquité/Moyen-Âge. sous la direction de Julie Cavanillas Inrap Grand-Ouest 37 rue
  • 29207/29034 Arrêté de prescription Système d’information Code Inrap Rapport d'opération 1 Bretagne, Finistère, Plourin-Lès-Morlaix/Le-Cloître-SaintThégonnec, Lorozan Diagnostic archéologique sous la direction de Julie Cavanillas Inrap Grand Ouest 37 rue du Bignon CS 67737
  • diagnostic du 8 au 10 septembre 2020 Département Finistère (29) Commune Plourin-Lès-Morlaix Le-Cloître-Saint-Thégonnec Proprietaire du terrain SARL Prigent Références de l’opération Adresse ou lieu-dit Lorozan Codes Code INSEE 29207 29034 Numéro de dossier Patriarche ZPPA-2019
  • l’aménagement Permis de construction d'une unité de méthanisation de production de biogaz Opérateur d’archéologie Inrap Grand-Ouest Responsable scientifique de l’opération Plourin-Lès-Morlaix Julie Cavanillas, Inrap Année : 2018 Organisme de rattachement Section(s) et parcelle(s) D
  • 674 m² Surface disponible 16 808.66 m² Surface diagnostiquée 1 684.94 m² Ratio 7.7 % de la surface totale Ratio 10% de la surface disponible 8 Inrap · Rapport de diagnostic Bretagne, Finistère, Plourin-Lès-Morlaix/Le-Cloître-Saint-Thégonnec, Lorozan Mots-clefs des thesaurus
  • Beaussire Ouverture des tranchées et rebouchage Financement Redevance 10 Inrap · Rapport de diagnostic Bretagne, Finistère, Plourin-Lès-Morlaix/Le-Cloître-Saint-Thégonnec, Lorozan Équipe de fouille Prénom Nom, organisme d’appartenance Fonction Tâches affectées dans le cadre de
  • parcellaire figuré sur le cadastre napoléonien qui a été mis au jour, celui-ci correspond à la limite entre les communes de Plourin-Lès-Morlaix et du Cloître-SaintThégonnec. 12 Inrap · Rapport de diagnostic Bretagne, Finistère, Plourin-Lès-Morlaix/Le-Cloître-Saint-Thégonnec, Lorozan
  • Localisation de l’opération N Région : Bretagne Département : Finistèe (29) Commune : Plourin-Lès-Morlaix/ Le-Cloître-Saint-Thégonnec Adresse/Lieu-dit : Lorozan Plourin-Lès-Morlaix Le-Cloître-Saint-Thégonnec Rennes Coordonnées géographiques et altimétriques (Lambert 93) : Centre de
  • l’emprise archéologique x : 199 600 m y : 6 841 508 m z : entre 217.68 et 225.01 m NGF 20 20 40 60 80 100 km Section et parcelle : D 1120p, 801p / C 1 N Chantier Inrap : Plourin-Lès-Morlaix Le-Cloître-Saint-Thégonnec Lorozan 0 1250 m 1 / 25000 © IGN 2019
  • – www.geoportail.gouv.fr/mentions-legales N Emprise du diagnostic © geobretagne.fr 0 250 m 1 / 5000 I. Données administratives, techniques et scientifiques Arrêté de prescription 13 14 Inrap · Rapport de diagnostic Bretagne, Finistère, Plourin-Lès-Morlaix/Le-Cloître-Saint-Thégonnec
  • , Lorozan I. Données administratives, techniques et scientifiques 15 16 Inrap · Rapport de diagnostic Bretagne, Finistère, Plourin-Lès-Morlaix/Le-Cloître-Saint-Thégonnec, Lorozan I. Données administratives, techniques et scientifiques 17 18 Inrap · Rapport de diagnostic
  • Arrêté de prescription modificatif Bretagne, Finistère, Plourin-Lès-Morlaix/Le-Cloître-Saint-Thégonnec, Lorozan I. Données administratives, techniques et scientifiques 19 20 Inrap · Rapport de diagnostic Bretagne, Finistère, Plourin-Lès-Morlaix/Le-Cloître-Saint-Thégonnec
  • , Lorozan I. Données administratives, techniques et scientifiques Arrêté de désignation 21 22 Inrap · Rapport de diagnostic Projet de diagnostic Bretagne, Finistère, Plourin-Lès-Morlaix/Le-Cloître-Saint-Thégonnec, Lorozan I. Données administratives, techniques et scientifiques
  • 23 II. Résultats II. Résultats 27 Introduction 1.1 Circonstances de l'intervention Le diagnostic réalisé par l’Inrap au lieu-dit Lorozan à Plourin-Lès-Morlaix et Le-Cloître-Saint-Thégonnec (Fig. 1) fait suite au dépôt d’un permis de construire d'une unité de
  • diagnostic 0 250 m ©Geobretagne.fr® Figure 2 - Localisation des tranchées sur le cadatre (©IGN -BdParcellaire®; échelle 1/5 000e). ©J. Cavanillas 1 / 5 000 28 Inrap · Rapport de diagnostic Bretagne, Finistère, Plourin-Lès-Morlaix/Le-Cloître-Saint-Thégonnec, Lorozan N 2 3 1
  • 1.2 Cadre géographique Les communes de Plourin-Lès-Morlaix et du Cloître-Saint-Thégonnec, sont situées à moins de 10 km au sud-sud-est de Morlaix. L'emprise est située au pieds des Monts d'Arrée, sur la limite sud du plateau du Léon. Le relief est très valloné et entaillé par de
  • 16 Occupation - Mésolithique Opération de sondages programmés Occupation - Néolithique Emprise de diagnostic Occupation - Age du bronze XX : Entité du Cloître-Saint-Thégonnec : 29 034 00XX Occupation - Antiquité XX : Entité du Plourin-lès-Morlaix : 29 207 00XX Voie
  • - Vue des tâches circulaire claires repérés dans la parcelle D1120 (©Géoportail®) ©J. Cavanillas 1 / 5 000 30 Inrap · Rapport de diagnostic Bretagne, Finistère, Plourin-Lès-Morlaix/Le-Cloître-Saint-Thégonnec, Lorozan 1.5 Stratégie et méthodes mises en œuvre Il est nécessaire
  • 10 septembre 2020 pour les ouvertures et le rebouchage. Ont été ouverts 1 684.94 m2, soit 7.8 % de la surface totale et 10% de la surface disponible (Fig. 7). 32 Inrap · Rapport de diagnostic Bretagne, Finistère, Plourin-Lès-Morlaix/Le-Cloître-Saint-Thégonnec, Lorozan 2. Les
RAP02859.pdf (LE VIEUX-MARCHÉ (22). Goazilec, découverte d'un souterrain de l'âge du fer. rapport de sauvetage)
  • LE VIEUX-MARCHÉ
  • LE VIEUX-MARCHÉ (22). Goazilec, découverte d'un souterrain de l'âge du fer. rapport de sauvetage
RAP00828.pdf (LOCMARIAQUER (56). la table des Marchand. rapport intermédiaire de fouille programmée 1986-1988)
  • DECAPAGE DU VIEUX SOL AU NIVEAU DES TROUS DE POTEAUX P3„ P4, P5 Flg " 16 LOCMARIAQUER La Table des Marchand cl. 16-4 La fouille est coupée par une ancienne tranchée de drainage. cl. -S 1986 @ terre végétale (2) éboulis cairn (2l.poche remaniée-gallo.romain) (5) (3
  • des Marchand. - Espérant que le cairn d'origine soit encore suffisamment bien conservé sous les remblais 1938, le but des recherches est de tenter de retrouver les structures délimitant ce cairn et de définir la forme du monument. - S'il existe sous le cairn un vieux sol assez
  • dans le secteur est 2 \ A 1n LOCMARIAQUER 1986 LA TABLE DES MARCHAND coupe h -@ terre fine grise (gallo-romain) terre végétale éboulis cairn (remanié ® ® eboulis cairn "vieux sol" coupe 7 Fig. 13 LOCMARIAQUER La Table des Marchand QUADRANT EST cl.16 -5 Vue oblique
  • à la fin de son utilisation. 5" - Le vieux sol et ses structures Nous avions espéré trouver un vieux sol sous le cairn ; cet espoir n'a pas été vain. Tout autour du cairn, devant les murs et sous l'empierrement, nous avons dégagé un sol dont l'épaisseur atteint 0,30 mètre . Il
  • . a) - Richesse archéologique du vieux sol La fouille du sol ancien a fait très rapidement apparaître une très grande richesse en éléments archéologiques, fragments de poteries parfois décorées et matériel lithique. Ceci est très net à la fois dans le vaste décapage est, mais aussi dans le
  • fur et à mesure que le décapage du vieux sol avançait, un certain nombre de structures étaient mises en évidence. Remarquons tout d'abord que dans ce sol on trouve des pierres de différents modules, jamais très importants, et que la plupart ne semblent pas correspondre, en l'état
  • à la base du vieux sol apparaissent les trous de poteaux. Ce sont des cavités de deux types : - soit des trous de poteaux importants, pouvant atteindre 0,4 mètre diamètre et jusqu'à 0,5 mètre de de profondeur, remplis d'un sédiment un peu plus foncé que le sol environnant et
  • ) éboulis mur - matrice argileuse jaunâtre @ cailloutis - terre brune, grasse vieux sol" (|) sédiment clair (arène...) archéologiquement stérile (j) rocher (granité) Fig. 18 LOCMARIAQUER La Table des Marchand cl. 16-3 Noter le cailloutis intercalé entre le vieux sol et les
  • éboulis 1986 Fie. 14 LOCËVLtRSAQUER QUADRANT EST La Tabîe des Marcha trou de poteau P 2 cl. 1 y—1 Vue frontale montrant la position du trou à la base du vieux sol, cl. 18-4 | Vue verticale montrant la superposition du mur 1 sur le trou de poteau P 2. Noter les pierre
  • de calage. 1986 Fig. 19 LOCMARIAQUER La Tahîe des Marchand QUADRANT EST VUE GENERALE cl. 27-8 On notera la différence de niveau entre le cailloutis d'empierrement qui passe sous le mur 2 et sous la structure d'obturation et les foyers et trous de poteaux à la base du vieux
  • structures. On remarquera que le niveau à partir duquel les trous de poteaux sont visibles est bien au-dessous de la surface du vieux sol c'est même sous le vieux sol que la plupart apparaissent. Ceci tiendrait à démontrer qu'il s'est passé un certain laps de temps entre le moment où les
  • languettes bi-mamelonnées qui offrent des ressemblances avec les vases à doubleboutons des tombes à chambre compartimentée du sud-Finistère ou avec les vases du niveau néolithique moyen atlantique du site des Chatelliers à Auzay (Vendée). Dans le vieux sol l'abondance du matériel n'a pas
  • LOCMARIAQUER 1986 LA TABLE DES MARCHAND Fig. 21 LOCMARIAQUER La Table des Marche QUADRANT EST VIEUX SOL Occupation antérieure à ] tombe à couloirs Arceaux en cannelures 7 HA 5 2 AB 3 1 ^ Décors de poinçons dans une cannelure préalable. Rebord 3 AC 4 1986 LOCMARIAQUER La Table
  • traces de la période des grandes stèles dressés ? Peut-on considérer les vestiges des structures retrouvées à la base d'un vieux sol comme des marques contemporaines de cette première étape ? L'analyse des structures sera évidemment du plus grand intérêt. Il sera également très
  • connaissance du développement des cultures des Ve et IVe millénaires. Il va de soi que des prélèvements ont été réalisés dans le vieux sol pour analyses sédimentologiques et palynologiques, dont on peut attendre beaucoup. Des datages radiocarbone seront également sollicités. L'étude des
  • flanc nord-ouest du cairn, derrière la paroi droite de la chambre. Profitant d'une dégradation ancienne du cairn, donc d'une faible épaisseur de la masse de pierres subsistante, nous avons la possibilité d'étudier le vieux sol et d'établir une liaison avec le décapage 198b devant
RAP02809.pdf (TREDARZEC (22). crec'h choupot : le dépôt de récipients du haut Moyen Âge. rapport de sondage)
  • ), VIe siècle - VIIIe siècle de notre ère. Nécropole mérovingienne de Vieux-Mont à Cambronne-lès-Ribecourt (Oise), datée de la seconde moitié du IVe siècle. Nécropole mérovingienne de Saint-Sauveur (Somme), fin Ve siècle - VIIIe siècle de notre ère. Tombes de Saint-Dizier (Vosges
  • des tombes riches. Les tombes 30 et 35 de la nécropole mérovingienne de Vieux-Mont à Cambronne-lès-Ribecourt (Oise) (Vallet 2008 : 66), datée de la seconde moitié du IVe siècle, en ont livré des exemplaires similaires, tout comme la tombe 170 de la nécropole mérovingienne de Saint
  • à cet endroit de deux parcelles allongées dessinées sur le cadastre napoléonien, qui pourraient marquer les emplacements d’anciennes douves ou talus à proximité immédiate du lieu présumé de la découverte(fig.3). La présence du toponyme Cosquer (vieux village en breton) à 400m au
  • et 35 de la nécropole mérovingienne de VieuxMont à Cambronne-lès-Ribecourt (Oise) (Vallet 2008, 66), datée de la seconde moitié du IVe siècle, tombe 170 de la nécropole mérovingienne de Saint-Sauveur (Somme) (Ben Redjeb 2007, 150), datée de la phase PM, tombes 11 et 12 de Saint
RAP02568.pdf (Corephae thématique : ouvrages de terre médiévaux. rapport d'étude)
  • Motte, basse-cour et donjonj Enceinte (^Cuguen, le château du Roch Donjon s LU miiUej (Le Verger, le Bonnays Motte et manoir Vignoc, Montbourcher Motte, basse-cour et enceinte DEPARTEMENT DU MORBIHAN Bubry, le Vieux-saint-Yves Motte et basse-cour Langonnet, Kermain Motte et
  • Séance du 19 janvier 1994 Ordre du jour 9h45 - lOh : Présentation de L'ordre du jour lOh - 12h 30 : Urgences lOhOO 10h20 10h40 1 lhOO 1 lh20 1 lh40 12h00 12h20 - 10h20 10h40 1 lhOO 1 lh20 1 lh40 12h00 12h20 12h30 : 22 - SAINT-GILLES - Chapelle du Vieux-Marché : 22 - LOUDEAC
  • - Kergorlay 29 - PLOUNEVENTER - Morizur 56 - BUBRY - Le Vieux-Saint-Yves 56 - SAINT-AIGNAN - Le Corboulo 35 - ARGENTRE-DU-PLESSIS - Le Bois du Pinel 35 - VIGNOC - Monbourcher 16h40 - 17h30 : Mottes avec édifices ultérieurs 16h40 - 17h00 : 35 - LA BOUEXIERE - Chevré 17h00 - 17hl5 : 35
  • Brulotais \ I la Gourdelgis NK] y .)/• -Ï -78 /V ipi?js^ / lès Pâtis y^Vla Oriejsnaie -JN V t;ÏL. le Noyef ,a_Gfle r "e ^rîa Bonnelais V^^tâunay Rolland^- ; 0j _jHa Touche du Four ^\ ' t rr A /|| Ï de Maure ~~1a Rnuillée la Croix Simon .65 S te'Pôrte S- de
  • centra de recherches I I FICHE DESCRIPTIVE DE SITE ARCHEOLOGIQUE EN VUE D'UNE INSCRIPTION A L'INVENTAIRE SUPPLEMENTAIRE IDENTIFICATION DEPARTEMENT MORBIHAN COMMUNE BUBRY LIEU-DIT Le Vieux-Saint-Yves NOM DU SITE DENOMINATION Motte et basse-cour CADASTRE 1983 - 12 (174
  • , 175, 177, 189, 190) COORDONNEES LAMBERT 189,90X2339,87 CARTE I.G.N. 719 ouest PROPRIETE Bubry, Le Vieux-Saint-Yves - Localisation 13 SITUATION CONTEXTE GEOGRAPHIQUE l'ensemble est situé à l'extrémité nord-ouest d'un petit plateau et est entouré au nord et à l'ouest de
  • prairies marécageuses. COUVERTURE VEGETALE ACTUELLE Bois (motte) et prairie (basse-cour). CONTEXTE HUMAIN ACTUEL L'ensemble fortifié, est implanté dans le villlage du Vieux-Saint-Yves. Une route longe le site au sud. DESCRIPTION COMPOSITION GENERALE L'ensemble est composé de deux
  • Vannes DES JACQUES Autour de Lorient CAYOT-DELANDRE, Le Morbihan, son histoire, ses monuments if Bubry, le Vieux-Saint-Yves - extrait de la carte I G N au 1/25 000 e , feuille 719 ouest Bubry, le Vieux-Saint-Yves - Extrait du cadastre 1983, section 12 Bubry, le Vieux-Saint-Yves
RAP03308.pdf (RENNES (35). Îlot de l'Octroi. Rapport de diagnostic)
  • itinéraire n’est pas documenté archéologiquement à cet endroit. Autre gage d’ancienneté, les terres sont issues du démembrement du temporel primitif de l’évêché de Rennes8 et se trouvent à l’ouest à quelques encablures du vieux faubourg médiéval de l’Evêque (actuelle quartier
  • de l’acte versus Insula vocabulum est […] Dom Morice, 374. 8 Le démembrement du temporel de l’évêché correspond au même phénomène (Brand’honneur 2001, 103 et Brunterc’h, 62). 9 Saint-Julien de Tours élève à Javron (Mayenne) un prieuré sur les ruines d’un vieux monastère
  • est l’ancienne église du Vieux Saint-Etienne (sur l’actuelle rue de Dinan appelée anciennement la « Basse rue »). La paroisse regroupe le bourg l’Evêque et une vaste partie de la rive nord-ouest de l’Ille. C’est pourquoi les rolles de Capitation mentionnent la «  paroisse de
RAP01670.pdf (RENNES (35). 8-14 quai Dugay-Trouin. rapport de sauvetage urgent)
  • (puisque Postumlnus a exercé deux fois cette fonction. Le sénat» appelé aussi ordo» votait des décrets que l'on datait d'après lès consuls de Rome. Fous avons ici le premier décret de EEKFES» première pièce d'archives de la sitéj exactement datée de 135, sous l'empereur Hadrien (117
  • leurs vieux nom© Indigènes» Mullo» Vicinnus» Atepomaro8»sous forme de surnoms. Elles ©ont vénérées dans un ensemble cultuel» temple et^basillque*» établi vers le centre de la capitale au croisement de© route© nord-sud et est-ouest» dont les fragmente architecturaux nous font deviner
RAP02709.pdf (Prospection paléométallurgique en centre ouest Bretagne. rapport de pt 2011)
  • Prospection thématique: Prospection paléométallurgique en Centre Ouest Bretagne Campagne 2011 Secteur de Morlaix: Pleyber-christ, Plourin-lès-Morlaix, Saint-Martin-des-Champs) Secteur de Gouarec : Gouarec, Laniscat, Lescouët-Gouarec, Perret, Plélauff, Cléguérec, Séglien, Silfiac
  • , pouvant datées de l'âge du fer. (cf. Etat des connaissances et contexte géologique). La zone étudiée est localisée au sud de Morlaix et concernait les communes suivantes: PleyberChrist, Plourin-lès-Morlaix et Saint-Martin-des-Champs. Carte: Communes de la zone de prospection de la
  • datation indéterminée. L'inventaire paléométallurgique du fer mentionne 16 mentions de scories dans la région de Morlaix et 11 sites autour de Gouarec. La fouille de cinq sites ont permis la découverte de scories: Le souterain et l'enclos (AF) de Kerveguen à Plourin-lès-Morlaix
  • ont été découvertes par hasard et ont fait parfois fait l'objet de publication: la présence de scories de Run ar Wrac'h (Pleyber-Christ-29) et de Park ar Guilly (Plourin-lès-Morlaix -29) ont été publié dans les bulletins de la société archéologique du Finistère (Sanquer 1978
  • ; Castel & Le Guen, 1989). Des fouilles de sauvetage ont mis au jour des scories. On peut mentionner le souterrain et l'enclos de l'âge du fer de Kervéguen à Plourin-lès-Morlaix (Bardel, 1983; Lecerf 1985), le site de Lamarc'h à Pleyber-Christ et plus récemment la fouille préventive de
  • aspect des sites. Les sites à scories piégées découverts se présentent sous forme de gros fragments de scories déplacés en bord de champs. Seul les scories du site Kerveguen (Plourin-lès-Morlaix) ont été découvert lors de la fouille d'un souterrain gaulois. Les sites à scories
  • , de voies...) et le faciès de la scorie peuvent orienter la datation. Certains sites ont été découverts en contexte archéologiques. Ils ont donc pu être datés. Par exemple, les scories découvertes dans le souterrain de Kervéguen (Plourin-lès-Morlaix, 29) peuvent être datés par la
  • relation entre la présence de sites sidérurgiques et de sites d'habitats. Trois (4) des sites à scories piégées sont situés à proximité d'habitat gaulois: les scories de Kervéguen (Plourin-lès-Morlaix) découvert dans un souterrain, le site de Run ar Wrac'h (PleyberChrist) à moins de
  • 100 m d'un enclos quadrangulaire (EA 29 163 0001), et le site de Kerloas (Plourin-lès-Morlaix) situé à proximité immédiate du Camp gaulois et Romain de Penlan. Seules les scories de Bagaelle ne sont pas situé à proximité d'un habitat connu. Dix des 23 sites à scories écoulées sont
  • bois de taille millimétrique sont nombreux. e) Faciès scories écoulées: Luzuria Cinq sites à scories écoulées de ce type ont été décrits: Penn ar Quinquis 1, 2, 3 et Lesquiffiou (Pleyber-Christ), Luzuria et Park ar Guilly (Plourin-lès-Morlaix). La technologie employée induit une
  • . Rapport de prospection thématique. SRA Bretagne, Rennes, 2 volumes, 84p. LECERF 1985 Lecerf Y., 1985 - Une seconde intervention de sauvetage à Kervéguen en Plourin-lès-Morlaix (Finistère), Rapport d'opération, SRA Bretagne, Rennes, 7p. (+ annexes) LE HIR 1974 Le Hir, 1874
  • -427 31 Prospection thématique: Prospection paléométallurgique en Centre Ouest Bretagne Campagne 2011 Secteur de Morlaix: Pleyber-christ, Plourin-lès-Morlaix, Saint-Martin-des-Champs) Secteur de Gouarec : Gouarec, Laniscat, Lescouët-Gouarec, Perret, Plélauff, Cléguérec, Séglien
  • Site Interprétation Vestiges Plourin-lès-Morlaix (29) Kerveguen Atelier de réduction Scories piégées 1AF Plourin-lès-Morlaix (29) La Boissière Atelier de réduction Scories écoulées MA? Plourin-lès-Morlaix (29) Luzuria Atelier de réduction Scories écoulées MA? Plourin
  • -lès-Morlaix (29) Park ar Guilly Atelier de réduction Scories écoulées MA? Pleyber-Christ (29) Lesquiffiou Atelier de réduction Scories écoulées Ind. Pleyber-Christ (29) Bois de Lesquiffiou Atelier de réduction Scories écoulées GR-MA? Pleyber-Christ (29) Run ar Wrac'h
RAP02312.pdf ((29). la paléométallurgie du fer dans le Porzay et ses environs. rapport de prospection thématique)
RAP00457.pdf ((22)(35). arrondissements de Dinan et Saint-Malo. rapport de prospection inventaire.)
  • , Le Vieux Bourg , parcelles 536 et 538 , section G3 - Gisement galloromain et carolingien. >^ MONT-DOL , Le Portail , parcelles 193 , 14 , 15 , 174 et 175 , section J - Gisement post-Éêdiêval . complément en parcelle 12 , même section % MONT-DOL , La Duchée , parcelles 61 , 63 et
RAP01582.pdf ((35). le bassin oriental de la Vilaine. rapport de prospection inventaire)
  • Organisme : Département : ILLE ET VILAINE Commune Lieudit (du cadastre) : Lieudit (de l'IGN ) : 35005 ARBRISSEL (n* INSEE) Le Vieux Moussé Nom du site : Cadastre 1998 année de dernière mise à jour Sections et parcelles : A2 : 507,946,947 Observations Carte IGN Numéro Nom de
RAP01216.pdf (Les enceintes fortifiées de l'âge du fer dans le Finistère. d'après l'étude des cahiers de Sir Mortimer Wheeler)
  • Plouguin, camp de Kerozal Plouhinec, Kersigneau Plotihinec, promontoire de Kerouer Plouzane, Kerverien Pont-de-Buis-Lès-Quimerc'h, le Murriou Pouldergat, Botcarn Poiddergat, Trezent Pouldergat, Trezent Poiddergat, Trezent Poiddergat, Trezent Poullaouen, Kerriou Poullaouen, Ar-Justiçou
RAP01316.pdf (FINISTÈRE (29). mésolithique en Finistère. rapport de prospection thématique)
  • séries de Plomelin tandis que Jean-Claude Le Goff et Daniel Roué faisaient de même sur Santec et Sibiril. A Plourin-lès-Morlaix, Janine Lejeune a particulièrement insisté sur les zones pauvres d'une région globalement riche, pour constater que cette pauvreté semble bien être le reflet
  • (fig.4). Les sites de Glaharé (Lannéanou), Plourin-Bourg (Plourin-lès-Morlaix), voire sous certains aspects Le Clos (Plourin-lès-Morlaix), et à plus forte raison Goasbizien (Plourin-lès-Morlaix), avec leur proportion forte ou très forte d'ultramylonite suggéraient déjà un
  • cette aire. D'un autre côté, en confirmant que le secteur de Quelern (Plourin-lès-Morlaix) paraît bien dépourvu de sites importants, et même d'indices modestes, Janine Le Jeune semble montrer que le cheminement se faisait bien selon deux "couloirs" aboutissant au fond de l'estuaire
  • calcédoines du secteur sud de Morlaix ont connu un succès répété, qui vient peut-être de la plus large distribution de leurs gisements. On les retrouve à Mikaël (16%) et à Penher (Plourin-lès-Morlaix) (12,7%) dans des contextes du Mésolithique final ou moyen.. Contrairement à
RAP00327.pdf (CHARTRES-DE-BRETAGNE (35). la Retenue. rapport de sondage.)
  • ^ Cl'ectr. Ïà-Brué7tère-^ tarais '^Èîàle-PâlisJAvJ la Croix aux Potiers. lonnerie ' lès/Hautes/Malais Ja Toufhe .Monceau Fóntenay ^J^SSS- ies-tandes^ la Touche Blanche/ leç.feuriers le Callouët • de PJnsen Houssais> le Clos'Kenaud fs Doublé JaMassue la'COîirài la
RAP01498.pdf (PLOUGOULM (29). camping de la Palue. habitat de l'âge du fer. rapport de sondage)
  • fif i fwWsKKlo4ic| Sî-Maudez Prat Béat ;) lizérac [ Moulina ferouzgr Marque Kernévaz1. Uiilo'uet •Ste-Anoe/ :! c. w l SÇvHM ItCit , Xerhardis%/ Coat Malgorn Kernévez 'Karhouilec,; Carpont Keringar f £ Sudor % /(• Ksrailmi "ÎQuinquis / I ï CVoaz Mèan «i — W