Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)

3981 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP03051.pdf (RENNES (35). 18 allée Coysevox. rapport de diagnostic)
  • opération préventive de diagnostic
  • RENNES (35). 18 allée Coysevox. rapport de diagnostic
  • Sujets et thèmes Bâtiment, Structure urbaine, Foyer, Fosse, Fossé, Four, Puits, Jardin. Diagnostic archéologique La parcelle concernée par le projet est située dans un secteur de la ville de Rennes particulièrement sensible du point de vue archéologique. Dans un rayon de
  • quelques centaines de mètres autour de cet emplacement les découvertes anciennes, diagnostics positifs et fouilles préventives ayant permis d’appréhender l’agglomération antique sont nombreux. Le terrain se situe à mi pente sur le flanc peu escarpé du coteau bordant la rivière Ille à
  • l’est. Dans ce secteur, la présence d’aménagements en terrasses est soupçonnée. Malgré la taille assez conséquente de la parcelle étudiée, l’épaisseur importante des stériles, la présence d’arbres, de deux bâtiments sur l’emprise et de constructions périphériques ont nuit à
  • l’obtention d’une perception détaillée des vestiges. La présence de niveaux archéologiques ne semblant pas perturbés est avérée. Des restes de bâti dont les élévations ainsi que les sols ont disparu, des sols extérieurs en cailloutis, des niveaux d’argile évoquant ceux de constructions à
  • architecture légère à vocation artisanale ou domestique, ainsi que des sédiments contenant de grandes quantités de tuiles ont notamment été identifiés. Trois puits antiques sont également présents sur les lieux. Ces données permettent de confirmer que se développe ici un intérieur d’îlot
  • urbain, ce qui concorde avec le positionnement de la parcelle par rapport à la trame de rues de la ville antique telle qu’on la perçoit aujourd’hui. Les éléments de datation relevés ne permettent pas d’affiner la chronologie. Comme dans le voisinage on doit donc s’attendre à
  • rencontrer ici des aménagements antiques dont les plus anciens remontent au plus tôt au tout début de notre ère. L’absence de mobilier du début du IVe s. dans le niveau de terre végétale qui scelle la stratigraphie antique suggère que les lieux sont abandonnés au bas empire. Toutefois
  • cette perception pourrait être faussée par un phénomène d’écrêtement lié à des terrassements remontant au début de l’époque moderne. Si l’on excepte la présence de vestiges de fondations appartenant à une construction de la fin du moyen-âge ou du début de l’époque moderne ainsi que
  • l’existence en partie centrale de la parcelle d’une vaste excavation probablement liée à de l’extraction, ces terrains semblent être retournés à l’état de jardins de la fin de l’antiquité jusqu’aux époques récentes, ce que nous confirment les plans de la fin du XVIIIe siècle comme le
  • document 1fi48 ( Arch. Mun. Rennes). Rapport final d’opération Chronologie Empire romain, Epoque médiévale, Epoque moderne Commune de Rennes (Ille-et-Vilaine) 18, allée Coysevox sous la direction de Dominique Pouille Inrap Grand-Ouest 37 rue du Bignon CS 67737, 35577 Cesson
  • -Sévigné cedex Tél. 02 23 36 00 40, grand-ouest@inrap.fr Novembre 2014 Inrap Grand-Ouest Novembre 2014 Diagnostic archéologique Rapport final d’opération 18, allée Coysevox 35238 Code INSEE Commune de Rennes (Ille-et-Vilaine) sous la direction de Nr site Dominique Pouille
  • avec la participation de 2014 -192 D 108052 Code Inrap Système d’information Arrêté de prescription Entité archéologique Arnaud Desfonds Françoise Labaune-Jean Vincent Pommier Inrap Grand-Ouest 37, rue du Bignon, 35577 Cesson-Sévigné Tel. 02 23 36 00 40 Novembre 2014
  • Sommaire 5 I - Données administratives techniques et scientifiques 7 8 9 10 11 12 13 19 20 Fiche signalétique Mots-clés des thésaurus Intervenants Notice scientifique Carte de localisation de l’opération Plan cadastral avec localisation des sondages Arrêté de prescription Arrêté de
  • désignation Projet de diagnostic 23 II - Résultats 25 25 27 27 1 Le diagnostic 1.1 Localisation du projet 1.2 Contraintes techniques 1.3 Principes de sondages 30 30 31 32 33 34 34 2 Résultats du diagnostic 2.1 Tranchée 1 La structuration de l’espace Des niveaux de sol extérieur Des
  • puits La stratigraphie à l’extrémité septentrionale de la tranchée Données stratigraphiques 35 37 38 38 39 39 41 42 42 2.2 Tranchée 2 Un vaste ensemble à cour centrale ? Les vestiges d’une construction moderne Données stratigraphiques 2.3 Tranchée 3 L’ensemble septentrional
  • L’ensemble méridional L’espace extérieur sud-ouest Données stratigraphiques 44 3 Conclusions 46 46 46 48 4 Etude de la céramique 4.1 Méthode de travail 4.2 Catalogue par contexte de découverte 4.3 Archivage du mobilier 49 5 Etude numismatique 51 Table des figures 53 III
  • scientifiques Fiche signalétique ________________________ Localisation Région Bretagne ___________________________ Statut du terrain au regard Des législations sur le patrimoine et l’environnement Département Ille-et-Vilaine (35) ? __________________________ Propriétaire du terrain
  • Commune SNC COYSEVOX Rennes ___________________________ Codes Code INSEE 35238 ___________________________ Coordonnées géographiques et altimétriques selon le système national de référence X=1351.620 Y=7223.490 Z : 36 à 37 m NGF ___________________________ Références cadastrales
  • Commune __________________________ Références de l’opération Code opération INRAP D 108052 Numéro de l’arrêté de prescription 2014-192 du 21/06/2014 Numéro de l’arrêté de désignation du responsable 2014-216 du 23 juin 2014 ___________________________ Maitre d’ouvrage des travaux
  • d’aménagement Mr Julien Legendre Rennes ___________________________ Nature de l’aménagement Année Maison individuelle 1980 Sections AB Parcelle 947 ___________________________ Opérateur d’archéologie INRAP Grand-Ouest __________________________ Responsable scientifique de
RAP03924 (PORT-LOUIS (56). Etude archéologique du bastion Desmouriers et du « donjon espagnol » de la citadelle de Port-Louis (Morbihan). Fouille programmée)
  • PORT-LOUIS (56). Etude archéologique du bastion Desmouriers et du « donjon espagnol » de la citadelle de Port-Louis (Morbihan). Fouille programmée
  • OPERATION ARCHEOLOGIQUE PROGRAMMEE Rapport final d’opération 2019 Etude archéologique du bastion Desmouriers et du « donjon espagnol » de la citadelle de Port-Louis (Morbihan) Rapport final de sondage archéologique, Service régional d'Archéologie de Bretagne Dates
  • d'intervention : 10/08/2018 au 30/12/2019 Opération n° 2018-260 – 2019-212, N° patriarche de la citadelle : 56-181-0001 Sous la direction de Nicolas Morelle, Avec la participation de : Anne Belaud de Saulce, Romain Bertin, Mathieu Bodchon, Anne-Marie Fourteau Avec le soutien de
  • : Couverture : photographie du donjon espagnol, pont et bastion Desmouriers au premier plan (N. Morelle). 2 "L'utilisation des données du rapport de fouilles est régie par les dispositions du code de la propriété intellectuelle concernant la propriété littéraire et artistique. Les prises
  • de notes et les photocopies sont autorisées pour un usage exclusivement privé et non destiné à une utilisation collective (article L122-5 du code de la propriété intellectuelle). Toute reproduction du texte, accompagnée ou non de photographies, cartes ou schéma, n'est possible que
  • dans le cadre de courte citation, avec les références exactes et complètes de l'auteur et de l'ouvrage. Toute utilisation des données du rapport à des fins lucratives est interdite en vertu de l'article 10 de la loi modifiée du 17 juillet 1978 relative à l'amélioration des relations
  • entre l'administration et le public. Le non-respect de ces règles constitue un délit de contrefaçon puni par l'article 425 du code pénal." "The use of data of archaeological report is ruled by the provisions of the Intellectual Property Code on the literary and artistic property
  • under article 425 of the Criminal Code. " 3 PRESENTATION ADMINISTRATIVE 1.1. FICHE SIGNALETIQUE IDENTITE ET LOCALISATION DU SITE (cf. plan et carte) Site : Bastion Desmouriers, citadelle de Port-Louis Région : Morbihan, Bretagne, France Commune : Port-Louis Coordonnées Lambert 93
  • : X : 223390.00 Y : 6753646.36 Z : 12.58 m NGF Propriétaire du terrain: Ministère des Armées & Musée national de la Marine. Protection juridique: Monuments Historiques (29 avril 1948). n° patriarche du site de la citadelle : 56-181-0001 IDENTITE ET CARACTERISTIQUES FINANCIERES ET
  • TECHNIQUES DE L'OPERATION Autorisations 2018-260 et 2019-212 écrites en date du 15/05/2019 par le conservateur régional de l'archéologie Titulaire : N. Morelle, Organisme de rattachement : bénévole, LA3M, UMR 7298 CNRS/UNIVERSITE AIXMARSEILLE Motif de l’opération : opération de fouille
  • programmée du bastion Desmouriers et du donjon des Espagnols. Architecture militaire moderne. Défense des côtes. Suivi de l'opération : A.-M.. Fourteau et Y. Menez Dates d'intervention: du 10/08/2018 au 31/12/2019 Surface étudiée : 1607 m² Surface fouillée : étude de bâti et surveillance
  • de travaux Type opération : opération d'archéologie programmée Financements : DRAC (34.5%) ; Musée national de la Marine (65.5 %) RESULTATS SCIENTIFIQUES Mots clés Chronologie : Période moderne : guerre de la Ligue (1591) à la seconde guerre mondiale, mur de l’Atlantique (1944
  • ) Vestiges immobiliers : Murs, bâtiments, ensemble fortifié (bastion, ouvertures de tirs, parapets, courtine). Vestiges mobiliers : NA Commentaire : Diagnostic archéologique du bastion Desmouriers et étude du bâti du corps de garde « donjon espagnol » - citadelle de Port-Louis
  • : monographie, chronologie et plan. Archéologie du bâti et de la construction : architecture, techniques et matériaux, archéométrie. REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES DU RAPPORT D'OPERATION ARCHEOLOGIQUE Année : 2020, Auteurs : MORELLE Nicolas Titre : Etude archéologique du bastion Desmouriers et
  • du « donjon espagnol » de la citadelle de Port-Louis (Morbihan). Opération n° 2018-260 – 2019-212, Rapport final de sondage archéologique, Service régional d'Archéologie de Bretagne, 142 p. Septembre 2020. Nb volumes : 1 Nb pages : 142 Nb figures : 81 4 Générique Direction
  • Nicolas Morelle, nicolas.morelle@yahoo.fr Docteur en archéologie, Aix-Marseille Université, LA3M - UMR 7298 en collaboration avec : Anne-Marie Fourteau, Service Régional de l’Archéologie de Bretagne (DRAC) Romain Bertin, étudiant en archéologie 5 Conditions d’utilisation des
  • documents Les rapports d’opération archéologique (diagnostic, fouille, document final de synthèse, sondage, sauvetage…) sont des documents administratifs communicables au public, en application de la loi n° 78-753 du 17 juillet 1978 modifiée et portant diverses mesures d’amélioration
  • des relations entre l’administration et le public. L'accès à ces documents administratifs s’exerce auprès des administrations qui les ont élaborés ou qui les détiennent, au choix du demandeur et dans la limite de leurs conditions d’accueil. La mise en ligne des rapports par le SRA
  • Bretagne a pour objectif de faciliter cette consultation. La consultation et l’utilisation de ces rapports s’effectuent dans le respect des dispositions du code de la propriété intellectuelle relatives aux droits des auteurs. Notamment en application de l'article L.122-5 du code de la
  • propriété intellectuelle, cela implique que : 1) les prises de notes et les copies ou autres formes de reproduction sont autorisées dans la mesure où elles sont strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective; 2) toute reproduction du texte
  • , accompagnée ou non de photographies, cartes ou schémas, n’est possible que dans le cadre de courtes citations qui doivent être justifiées, par exemple par le caractère scientifique de l’œuvre à laquelle elles sont incorporées, et sous réserve de l’indication claire du nom de l’auteur et de
RAP01669_2.pdf (RENNES (35). Station Val place Sainte-Anne. Rapport de fouille)
  • RENNES (35). Station Val place Sainte-Anne. Rapport de fouille
  • RENNES S i t e N° 3 5 2 3 8 0 0 8 A H . Fouilles du métro V.A.L Station Place Sainte Anne. 1998. Tome 5. Etude d'archives. Par N. Cozic. Sous la direction de D. POUILLE. A.F.A.N. S.R.A.Bretagne 1998-2000. ISS3 -Fouilles archéologiques Station Métro VAL. Place Sainte
  • P r e m i è r e phase: avant 1340-fin XV , mise en place de Sainte-Anne. l'hôpital I. Le site Place Sainte-Anne avant 1340. 1. a. b. c. une position de carrefour aux XI°-XIII° s i è c l e s ? La Voirie; g e n è s e et fonction. Les f o s s é s à Gahier. L ' é g l i s e Saint
  • -Aubin. 2. Le tissu urbain. a. H y p o t h è s e sur la d e n s i t é de l'habitat. b. L'organisation du parcellaire. 3. La p r é s e n c e d'une c a r r i è r e . a. La mise en é v i d e n c e de la c a r r i è r e . b. Les c a r r i è r e s m é d i é v a l e s à Rennes. c
  • . L'origine de la c a r r i è r e de la place Sainte-Anne Il l'hôpital Sainte-Anne: de sa c r é a t i o n à la fin du X V ° . 1. La c r é a t i o n de l'hôpital Sainte-Anne en 1340. 2. le site d'implantation de Sainte-Anne. 3 La construction de l'hôpital Sainte-Anne; son fonctionnement
  • : 1340-fin X V ° . a: La construction de l'hôpital Sainte-Anne. b. Evolution et r é n o v a t i o n de Sainte-Anne au milieu du X V ° . D e u x i è m e phase: de la reconstruction à l'abandon: 1494-vers 1566. I L'agrandissement, les mises en chantier (1494-vers 1520). 1 : Le contexte
  • . a. Les nouvelles d o n n é e s topographiques. b. Les d o n n é e s d é m o g r a p h i q u e s et sociales. 2 L'agrandissement de l'hôpital Sainte-Anne. a: « L ' a u g m e n t a t i o n » de l'hôpital. b: l'accroissement de l'enclos Sainte-Anne. c. D'autres chantiers mais mal ou
  • pas documentés. 3. a. b. c. d. la fosse-dépotoir. La configuration de la « fosse-dépotoir ». La date de mise en place de cette structure. La fonction originelle de la « fosse-dépotoir ». La transformation de la « buanderie » en « fosse dépotoir ». II Activités hospitalières et
  • données matérielles. 1. La fréquentation de l'hôpital. a. L e s effectifs. b. Quelle fréquentation? 2. L e s activités exercées au sein de l'hôpital Sainte-Anne. a. L e s soins. b. L'alimentation c. L e s textiles et habillements d. Le mobilier. e. Jardinage et élevage de porcs. f. L e
  • s activités artisanales. III Le déclin et l'arrêt des activités hospitalières à Sainte-Anne (milieu XVI°-1566). Troisième phase: La reconversion du site de l'hôpital Sainte-Anne (1566-finXIX°) I. Première étape: la gestion de l'hôpital Sainte-Anne en l'état (15661589). 1. La
  • location des bâtiments. 2. L'incendie de 1584. 3. Un premier aménagement urbain au sud de l'hôpital Sainte-Anne. Il Deuxième étape: les mutations topographiques du site de SainteAnne; la création de la place Sainte-Anne (1589-1700). 1. Ruines et reconstructions de certains logis de
  • Sainte-Anne (15891598). a. 1589: Abandon et dégradations du bâti de l'hôpital Sainte-Anne. b. 1590: la reconstruction des maisons de Sainte-Anne. 2. L a création de la place Sainte-Anne; l'évolution du bâti de SainteAnne (1592-vers 1700). a. L a création de la place Sainte-Anne (1593
  • -1600). b. L'évolution du bâti de l'hôpital Sainte-Anne (1600-1700). c. L'annexion de la ruelle Saint-Aubin par l'église Saint-Aubin (vers Ill Les mutations urbaines du XVIII° e t X I X ° siècles. 1. L'appropriation de l'emplacement des vielles maisons de SainteAnne par la
  • paroisse Saint-Aubin 2. Les aménagements de la place Sainte-Anne aux XVIIP et XIX siècles. 0 Fig.88 - Positionnement du creusement de la carrière au sein de l'îlot de l'hôpital. Les bâtiments sont installés à la périphérie du creusement. e Fig.96 • Topographie du quartier milieu X
  • V siècle d'après l'étude de Nicolas Cozic. (g) : propriété de Pierre Pillon. Fig.98 - La fosse d'aisance 2597 au sein de l'hôpital. Restitution du tracé des conduits d'évacuation 2035 et 2035 bis vers les douves. ® : emplacement des latrines de la salle des malades, d'après
  • l'étude effectuée par Nicolas Cozic. Introduction La fouille d e sauvetage m e n é e de janvier à juin 1998 sur le futur e m p l a c e m e n t d e la station du Métro-VAL place S a i n t e - A n n e a révélé quelques vestiges gallo-romains mais surtout de n o m b r e u x vestiges d e
  • bâtiments m é d i é v a u x et m o d e r n e s qui sont pratiquement tous liés à l'existence de l'établissement hospitalier S a i n t e - A n n e . Parmi ces derniers, il convient de distinguer la mise à jour d'une i m p o s a n t e construction, une fosse m a ç o n n é e de 76 m et de 3
  • à 5 m de creux. O n peut lui attribuer l'appellation de « fosse-dépotoir », s a n s que cette désignation c o n f è r e à cet édifice une fonction originelle. Q u o i q u 'il en soit, cette «fosse-dépotoir » renfermait des boues qui ont permis la conservation de multiples objets
  • de la vie quotidienne, dont certains nous sont p a r v e n u s p r e s q u e intacts, ainsi que de n o m b r e u x restes organiques. 2 P a r m i les différentes d'études c o m p l é m e n t a i r e s qu'ont e n g e n d r é s les d o n n é e s d e la fouille, une recherche
  • archivistique a s e m b l é nécessaire dans la mesure où une g r a n d e partie des vestiges tant immobiliers q u e mobiliers relèvent des périodes m é d i é v a l e s et m o d e r n e s . L'apport de la bibliographie -rennaise o u générale- c o n c e r n a n t le bâti et le mobilier de ces
  • deux périodes s'est avéré c o m m e pour d'autres sites déjà fouillés bien insuffisant. U n e mise e n o e u v r e exhaustive des sources archivistiques s'imposait donc, d'autant plus q u e celles-ci sont assez riches et diverses à R e n n e s . Bibliographie: Généralités: Caille
RAP02684.pdf (BAIS (35). places de l'Église et de l'ancien marché, et voiries autour de l'église Sainte-Marse : des tombes du haut Moyen Âge auprès de l'église. rapport de diagnostic)
  • opération préventive de diagnostic
  • BAIS (35). places de l'Église et de l'ancien marché, et voiries autour de l'église Sainte-Marse : des tombes du haut Moyen Âge auprès de l'église. rapport de diagnostic
  • d’opération Rapport Des tombes du sous la direction de Françoise Le B avec les collaborations de a er Françoise Labaun Jean anie Le Berre Inrap Grand Ouest mars 2011 d’opération Rapport Des tombes du sous la direction de Françoise Le B avec les collaborations de
  • a er Françoise Labaun Jean anie Le Berre Inrap Grand Ouest 37 rue du Bignon CS 67737 – 35 577 Cesson-Sévigné cedex Tél. :02 23 36 00 40, grand-ouest@inrap.fr Octobre 2011 Sommaire Données administratives, techniques et Fiche signalétique Mots-clefs des thesaurus Intervenants
  • Notice Etat du terrain Localisation de l’opération Arrêté de prescription contenant le cahier des charges Arrêté de désignation du responsable         Résultats  1. Introduction  1.1 Raisons de la mise en place du diagnostic archéologique   1.2
  • 1.2.1 1.2.2  1.3 Contexte archéologique et historique : état des connaissances 1.4 L’opération archéologique  2. Présentation des données archéologiques  2.1 Le sondage 1  2.2 Le sondage 2 2.3 Le sondage 3    Données physiques Contexte géographique
  • Contexte géologique  2.4 Le sondage 4  2.5 Etude de la céramique (Françoise Labaune-Jean) 2.5.1 2.5.2 2.5.3 Méthodes de travail Catalogue par contexte de découverte Inventaire du mobilier (hors ossements)  3. Conclusion  4. Bibliographie Annexes
  •      Annexe 1 rapport de datation ; laboratoire Beta Analytic Annexe 2 fiche de l’Inventaire : église paroissiale Saint-Marse Annexe 3 Annexe 4 Bais (35), ancien enclos du presbytère. Monnaies médiévales et modernes (Paul-André Besombes) Inventaires des caisses de mobilier et des
  • archives de fouille Annexe 5 Liste des figures I. Données administratives, techniques et scientifiques Bais (35), Places de l’église et de l’ancien marché      I. Données administratives, techniques et scientifiques Bais (35
  • ), Places de l’église et de l’ancien marché I. Données administratives, techniques et scientifiques 5 Fiche signalétique Localisation Région Bretagne Statut du terrain au regard des législations sur le patrimoine et l’environnement - Département Ille-et-Vilaine (35) Propriétaire
  • du terrain - Organisme de rattachement Inrap Grand Ouest 37 rue du Bignon CS 67737 37577 Cesson-Sévigné Dates d’intervention Commune Bais Références de l’opération Adresse ou lieu-dit Place de l’église Numéro de l’arrêté de prescription 2011-039 Codes Numéro de l’opération
  • DA 05043001 Code INSEE 35014 Numéro de dossier Patriarche Non communiqué Numéro de l’entité archéologique Coordonnées géographiques et altimétriques selon le système national de référence x : 320298 y : 6776419 z : environ 73 m NGF Références cadastrales Commune Bais Année
  • Section AB Parcelles(s) Espace public non cadastré Terrain er 22 août – 1 septembre 2011 Numéro de l’arrêté de désignation 2011-134 Maître d’ouvrage des travaux d’aménagement Mairie BP2 35680 Bais Nature de l’aménagement Réaménagement du centre-bourg et restructuration de la voirie
  • Opérateur d’archéologie Inrap Grand-Ouest Responsable scientifique de l’opération Françoise Le Boulanger Post-fouille 19 – 30 septembre 2011 Inrap . RFO de diagnostic archéologique Bais (35), Places de l’église et de l’ancien marché Mots-clefs des thesaurus Chronologie Sujets et
  • Peinture La Tène (second âge du Fer) Sépulture Sculpture Grotte Inscription République romaine Abri Ossements humains Empire romain Mégalithe Haut-Empire (jusqu’en 284) Artisanat Bas-Empire (de 285 à 476) Argile (atelier) Néolithique Chalcolithique Protohistoire âge du
  • Macrorestes An. de céramique An. de métaux Aca. des données Numismatique Conservation Restauration 6 I. Données administratives, techniques et scientifiques 7 Intervenants Intervenants administratifs Prénom Nom, organisme d’a ppartenance T âches gé nérique s T âches affecté es dans
  • le cadre de l’opération Stéphane Deschamps, SRA Bretagne Conservateur régional Prescription et contrôle scientifique Anne Villard-Le Tiec, SRA Bretagne Conservateur Prescription et contrôle scientifique Marc Talon, Inrap Directeur interrégional Grand-Ouest (intérim) Mise
  • en place et suivi de l’opération Michel Baillieu, Inrap Bretagne Assistant scientifique et technique Mise en place et suivi de l’opération Thomas Arnoux, Inrap Bretagne Assistant technique Mise en place et suivi de l’opération Christelle Picault, Inrap Bretagne Assistante
  • opérationnelle Planification des personnels Matthieu Carraciolo, Inrap Logisticien Grand-Ouest Logistique Olivier Laurent, Inrap Bretagne Gestionnaire de la base Gestion du matériel Prénom Nom, organisme d’a ppartenance T âches gé nérique s T âches affecté es dans le cadre de
  • l’opération Françoise Le Boulanger Chargée d’opération et de Recherche Responsable d’opération Stéphanie Le Berre Technicienne d’opération Suivi des vignettes, sondages, relevés Pierrick Leblanc Topographe Topographie Jean-François Royer Technicien d’opération Suivi des
  • vignettes, sondages, relevés Prénom Nom, organisme d’a ppartenance T âches gé nérique s T âches affecté es dans le cadre de l’opération Françoise Le Boulanger, Inrap Chargée d’opération et de Recherche Etude, rédaction, mise en page Paul-André Besombes, SRA Bretagne Conservateur
  • Etude numismatique Françoise Labaune-Jean, Inrap Céramologue Stéphanie Le Berre, Inrap Technicienne d’opération Etude et dessin mobilier médiéval Lavage et mise en caisse du mobilier, D.A.O. Équipe de fouille Équipe de post-fouille L’équipe tient à remercier très
RAP02212.pdf ((29). les installations hydrauliques de l'abbaye cistercienne du Relec. rapport de prospection thématique)
  • (29). les installations hydrauliques de l'abbaye cistercienne du Relec. rapport de prospection thématique
  • LES INSTALLATIONS HYDRAULIQUES DE L'ABBAYE CISTERCIENNE DU RELEC RAPPORT FINAL D'OPERATION Prospection pédestre thématique : communes du Cloître-Saint-Thégonnec (Code INSEE : 29034) et de Plounéour-Ménez (Code INSEE : 29202), canton de Saint-Thégonnec, arrondissement de Morlaix
  • , département du Finistère, région Bretagne Numéro de l'entité archéologique liée : 29 202 0003 Numéro de l'arrêté de prescription : 2006 - 217 Pierrick TIGREAT DECEMBRE 2006 22/2 Illustration couverture : Extrait de la photographie aérienne numéro 47 de l'IGN, réalisée au cours de la
  • mission 1962 FR 369, datée du 20 mars 1962, au 1/7500. LES INSTALLATIONS HYDRAULIQUES DE L'ABBAYE CISTERCIENNE DU RELEC RAPPORT FINAL D'OPERATION Prospection pédestre thématique : communes du Cioître-Saint-Thégonnec (Code INSEE : 29034) et de Plounéour-Ménez (Code INSEE : 29202
  • ), canton de Saint-Thégonnec, arrondissement de Morlaix, département du Finistère, région Bretagne Numéro de l'entité archéologique liée : 29 202 0003 Numéro de l'arrêté de prescription : 2006 - 217 Pierrick TIGREAT DECEMBRE 2006 SOMMAIRE PREMIERE SECTION FICHE SIGNALETIQUE DE
  • L'OPERATION NOTICE SCIENTIFIQUE DEUXIEME SECTION AVANT-PROPOS : TOPONYMIE DU SITE. INTRODUCTION 1 . CONTEXTE DE L'ETUDE 1. 1. ETAT DES RECHERCHES ARCHEOLOGIQUES 1.1.1. LES FOUILLES ARCHEOLOGIQUES DE 1970 A 1990 1.1.2. LES OPERATIONS ARCHEOLOGIQUES DEPUIS 2001 1 .2. CONTEXTE GEOLOGIQUE 1 .3
  • . CONTEXTE ENVIRONNEMENTAL 1 .3.1. CLIMAT 1 .3.2. VEGETATION 1 .4. CONTEXTE ARCHEOLOGIQUE DU TERRITOIRE D'ETUDE. 1 .5. L'ABBAYE CISTERCIENNE DU RELEC 1.5.1. CONTEXTE HISTORIQUE 1.5.2. UN FORGE HYDRAULIQUE AU RELEC ? 2. STRATEGIE ET METHODES MISES EN OEUVRE 2. 1. STRATEGIE DE LA
  • PROSPECTION PEDESTRE THEMATIQUE 2.2. ZONAGE DU TERRITOIRE PROSPECTE 2.3. PHASES CHRONOLOGIQUES 2.4. MOYENS HUMAINS ET TECHNIQUES MIS EN ŒUVRE 2.5. ENREGISTREMENT DES DONNEES 2.6. RELEVES ARCHEOLOGIQUES. 2.6.1. LE MOULIN HYDRAULIQUE DE LA CHAUSSEE INFERIEURE 2.6.2. LE « CHATEAU D'EAU » 3
  • . DESCRIPTION ARCHEOLOGIQUE 3. 1. LES COURS D'EAU 3.1.1. DESCRIPTIONS 3.1.1.1. LE RUISSEAU DU CLOS 3. 1. 1 .2. LE RUISSEAU DE LESMENEZ 3. 1. 1 .3. LE RUISSEAU DE PONT AR MOAL 3. 1. 1 .4. LE RUISSEAU DU RELEC 3. 1.2. INTERPRETA TION 3.2. ETUDES DES INSTALLATIONS HYDRAULIQUES INTERNES 3.2. 1
  • . ETANG SUPERIEUR : CHAUSSEE, PLAN D'EAU ET AMENAGEMENTS 3.2. 1. 1. LOCALISATION SUR LE CADASTRE. 3.2.1 .2. DESCRIPTION 3.2.2. ETANG INFERIEUR : CHAUSSEE ET PLAN D'EAU 3.2.2.1. LOCALISATION SUR LE CADASTRE. 3.2.2.2. DESCRIPTION 3.2.3. LA TAILLE ORIGINELLE DES ETANGS 3.2.4
  • . INTERPRETATION : VERS UNE PREMIERE CHRONOLOGIE DES ETANGS 3.2.5. FOSSES 3.2.5.1. DESCRIPTION 3.2.5.2. INTERPRETATION 3.2.6. ASSAINISSEMENT DE L'ABBATIALE 3.2.6.1. LOCALISATION SUR LE CADASTRE. 3.2.6.2. DESCRIPTION 3.2.6.3. INTERPRETATION 3.2.7. LES DOUVES 3.2.7. 1. LOCALISATION SUR LE
  • . FONTAINE SAINT BERNARD 3.2. 1 1. 1. DESCRIPTION 3.2. 1 1.2. INTERPRETATION. 3.2.12. FONTAINE NOTRE-DAME. 3.2. 12. 1. LOCALISATION SUR LE CADASTRE 3.2. 12.2. DESCRIPTION 3.2.12.3. INTERPRETATION. 3.2. 13. LE MOULIN DE LA CHAUSSEE SUPERIEURE 3.2. 13. 1. LOCALISATION SUR LE CADASTRE 3.2
  • . 13.2. DESCRIPTION 3.2.13.3. INTERPRETATION 3.2. 14 MOULIN SUR DERIVA TION 3.2. 14. 1. LOCALISATION SUR LE CADASTRE 3.2. 14.2. DESCRIPTION 3.2.14.3. INTERPRETATION 3.2. 15. LE MOULIN DE LA CHAUSSEE INFERIEURE 3.2. 15. 1. LOCALISATION SUR LE CADASTRE 3.2.15.2. DESCRIPTION 3.2.15.3
  • BIBLIOGRAPHIE TABLE DES ILLUSTRATIONS TROISIEME SECTION INVENTAIRE DES DOCUMENTS GRAPHIQUES 62 62 64 65 65 65 67 67 70 70 70 71 71 72 72 72 73 74 75 75 76 77 79 79 79 81 83 83 85 85 86 88 \ 89 91 91 91 91 92 94 96 97 5 FICHE SIGNALETIQUE DE L'OPERATION LOCALISATION DE L'OPERATION
  • Commune : REFERENCES CADASTRALES Le Cloître-Saint-Thégonnec Plounéour-Ménez Année: Mise à jour 1981 Section et feuille : Assemblage, feuille n°2 Mise à jour 1968 Section G, feuille n°1 IDENTITE DE L'OPERATION Autorisation numéro : 2006 - 217 Valable : du 1 er juin 2006 au 31
  • décembre 2006 Nature : prospection pédestre thématique Responsable scientifique : TIGREAT Pierrick Organisme de rattachement : enseignement supérieur Résultats scientifiques Mots clés : abbaye, bassin collecteur, bief d'amenée, bief de fuite, buse, canaux, caniveaux, chaussées
  • , conduites, déversoir, digues, douves, drain, écluses, étangs, fontaines, fossés, moulins, regard, turbine, vannes, vasque Chronologie : XII e - XX e 7 NOTICE SCIENTIFIQUE LES INSTALLATIONS HYDRAULIQUES DE L'ABBAYE CISTERCIENNE DU RELEC, FINISTERE. PREMIERS RESULTATS DE L'ETUDE
  • . L'ancien monastère cistercien du Relec est situé dans un fond de vallée, de la haute vallée du Queffleuth, au cœur des monts d'Arrée, sur la commune de Plounéour-Ménez. Fondé dans la première moitié du XII e siècle par les moines de l'abbaye du Bégard, il demeura vivant jusqu'en février
  • 1790. Dès la fin du XIX e siècle, l'abbaye a suscité le plus vif intérêt des érudits de la Société archéologique du Finistère, mais l'apport le plus important dans la connaissance de ce site vient des fouilles archéologiques programmées menées depuis 2001 par Ronan Pérennec
  • , archéologue du Service départemental de l'archéologie du Finistère, et achevées en 2006. Le site primitif était ordonné autour de l'abbatiale, édifice cultuel central, au sud se situait le cimetière, le logis de l'abbé à l'est, le cloître au nord. Les parcelles 86, 87, 88, du cadastre mise
  • à jour en 1968, de Plounéour-Ménez et 800 du cadastre de 1837, auraient été l'emplacement des communs médiévaux, abandonnés au XVII e siècle, transformés en un nouveau jardin : le jardin neuf. D'ouest en est s'articulent les dépendances, le cloître et la résidence abbatiale. Un
RAP01581.pdf (PAULE (22) . camp de Saint-Symphorien. rapport final de synthèse de fp 1996-1998)
  • PAULE (22) . camp de Saint-Symphorien. rapport final de synthèse de fp 1996-1998
  • Le Camp de Saint-Symphorien à Paule. (Côtes d'Armor) Conseil Général des Côtes d'Armor Service Régional de l'Archéologie de Bretagne 1996 - 1 9 9 8 L E C A M P DE S A I N T - S Y M P H O R I E N A PAULE (Côtes d ' A r m o r ) Forteresse aristocratique du second âge du Fer
  • Conseil Général des Côtes d ' A r m o r Service Régional de l'Archéologie de Bretagne U M R 6566 1996- 1998 SOMMAIRE REMERCIEMENTS p. 1-3 PREMIERE PARTIE - LA FOUILLE DU CAMP DE SAINT-SYMPHORIEN 1 - Localisation géographique du site et historique des recherches. p. 4-6 2
  • - Problématique et méthodologie adoptée pour la fouille programmée de 1996-1998. p. 6-9 3 - Documentation recueillie et état d'avancement de l'analyse des données. p. 9-11 DEUXIEME PARTIE - NAISSANCE ET EVOLUTION DE L'HABITAT 1-Préambule. 2 - La phase I : l'habitat enclos. 3 - La phase II
  • : vers une monumentalisation de l'habitat. 4 - La phase III : la forteresse. 5 - La phase IV : modification des défenses et de l'organisation interne du cœur du site, suite à un incendie. 6 - La phase V : modification des lignes de défense à l'ouest du site, et à la périphérie de
  • l'avant-cour. 7 - La phase VI : démantèlement de la fortification, suivi d'une réoccupation du site. TROISIEME PARTIE - L'ENVIRONNEMENT DE L'ENCEINTE 1 - La position topographique du site. 2 - Les voies. 3 - Les tumuli, et leurs environs immédiats. 4 - Données nouvelles sur quelques
  • sites, ou indices de sites, aux alentours. p. 12 p. 12-40 p. 40-43 p. 44-46 p. 47-52 p. 53-90 p. 91-94 p. p. p. p. 95 96-98 99-104 105-107 QUATRIEME PARTIE - PERSPECTIVES EN FAVEUR D'UN NOUVEAU PROGRAMME TRIENNAL DE RECHERCHES p. 108-109 Ti 0 10 50 100km 5 Carhaix 0 1 Fig
  • . 1 : localisation du site N ° de site : 22 163 004 AH Programme : H 10 FORMES ET FONCTIONS DES HABITATS GROUPES PROTOHISTORIQUES Fouille programmée triennale n° 96.64 autorisée le 13 mai 1996 par M. Le Préfet de la région Bretagne, Préfet d'Ille-et-Vilaine Coordonnées Lambert
  • - Zone I : Ax = 73,9, Ay = 171,0 Altitude : 274 N.G.F. Cadastre : année 1985 Section ZW, parcelles 48 et 49 Titulaire de l'autorisation : Yves Menez, UMR 6566, Conservateur du Patrimoine au Service Régional de l'Archéologie de Bretagne REMERCIEMENTS Les données analysées dans
  • ce rapport résultent de l'effort collectif d'objecteurs de conscience ou de bénévoles. La qualité comme la quantité des informations recueillies ont toujours dépendu de leur capacité à mener cette opération archéologique comme un travail d'équipe et non comme un simple passe-temps
  • . Je tiens donc à témoigner ma reconnaissance pour la sueur qu'ils ont largement dispensée sur le chantier à l'ensemble des fouilleurs. Hélène ALZIEU Michael LECOMTE Thomas ARNOUX Valérie LE GALL Johanne AZPEITIA Elie LE GUIRIEC Aurélie BOUSSION Eva LEMONNIER Erwann CHARTIER
  • Vincent TRZASALA Joanna KOROS Ketel TURZO Olivier LAURENT Emmanuelle URVOY Je n'omettrai pas de remercier les financeurs : - le Ministère de la Culture et de la Communication - Direction Régionale des Affaires Culturelles - Service Régional de l'Archéologie de Bretagne, et notamment M
  • . Michel VAGINAY, Conservateur Régional, qui a toujours soutenu cette activité de recherche effectuée par un agent de son service. - Le Conseil Général des Côtes d'Armor, maître d'ouvrage de cette opération de fouille, et notamment M. Claudy LEBRETON, Président du Conseil Général, ainsi
  • que M. Claude LE POTIER, Chef du Bureau de l'Action Culturelle, qui ont su convaincre les élus de la nécessité de mettre en place les financements nécessaires à l'étude de ce site. 1 Fig. 2 : Localisation du site sur un extrait de la carte IGN au 1/25.000 , et sur le cliché
  • vertical de 1993 projetés sur un modèle informatisé du relief vu du sud-est (documents conçus et réalisés par O. Laurent). e 2 - L'UMR 6566 de RENNES, et notamment M. Jean-Laurent MONNIER, son directeur, qui a bien voulu financer l'étude d'une partie des bois issus de cette fouille
  • sur les crédits affectés à l'unité. Je voudrais enfin remercier, pour l'intérêt qu'il manifeste envers les fouilles et la qualité de son accueil, M. le Comte Hervé DE SAISY DE KERAMPUIL, propriétaire du Camp de Saint-Symphorien. AFAN. Les documents graphiques ont été réalisés par
  • Mathilde DUPRÉ, contractuelle Olivier LAURENT, objecteur de conscience, a élaboré et mis en place, en 1997 et 1998, les infrastructures nécessaires à la réalisation de cette fouille ; il a également modélisé à l'aide de logiciels informatiques le relief des environs du site. Thomas
  • ARNOUX, objecteur de conscience, a effectué les relevés de micro-topographie sur le rempart de la forteresse et les parcelles avoisinantes. rempart conservé en élévation ancienne départementale Fig. 3 Phasage proposé en 1995 pour le programme de fouille triennale 1996-1998. 3
  • PREMIÈRE PARTIE - LA FOUILLE DU CAMP DE SAINT-SYMPHORIEN 1 - Localisation géographique et historique des recherches Le camp de Saint-Symphorien à PAULE, dans les Côtes d'Armor, se situe en plein cœur de la Bretagne, à proximité des limites des départements du Finistère et du Morbihan
  • . Il occupe une position topographique remarquable, à l'extrémité d'une ligne de crêtes qui prolonge vers l'est les Montagnes Noires. Malgré la modeste altitude de ces sommets, qui culminent entre 270 m et 300 m N.G.F. au voisinage du site, cet emplacement permet de disposer d'une
  • visibilité exceptionnelle sur le territoire avoisinant. Elle porte en effet jusqu'à une trentaine de kilomètres en direction du nord-ouest, vers les sommets des Monts d'Arrée (383 m N.G.F.) qui sont les points culminants de la péninsule armoricaine (fig. 1). La vue en direction du sud est
RAP02786.pdf (GOUESNAC'H (29). le dépôt de l'âge du bronze de la route de l'Odet. rapport de sondage)
  • GOUESNAC'H (29). le dépôt de l'âge du bronze de la route de l'Odet. rapport de sondage
RAP03347.pdf (Les premiers peuplements de l'ouest de la France : dépôts pléistocènes et occupations paléolithiques de la région Bretagne. Rapport de PCR)
  • projet collectif de recherches
  • Les premiers peuplements de l'ouest de la France : dépôts pléistocènes et occupations paléolithiques de la région Bretagne. Rapport de PCR
RAP02507.pdf (JANZÉ, LE THEIL-DE-BRETAGNE (35). axe Bretagne/Anjou, tranche 1, section Janzé/Le Theil de Bretagne. rapport de diagnostic)
  • JANZÉ LE THEIL-DE-BRETAGNE
  • opération préventive de diagnostic
  • JANZÉ, LE THEIL-DE-BRETAGNE (35). axe Bretagne/Anjou, tranche 1, section Janzé/Le Theil de Bretagne. rapport de diagnostic
RAP00932.pdf (CORSEUL (22). le bourg. école publique / terrain des sports. rapport de sondage)
  • CORSEUL (22). le bourg. école publique / terrain des sports. rapport de sondage
  • PROJET ARCHEOLOGIQUE DE CORSEUL Commune de Corseul avec Vaide du Conseil Général des Côtes d'Armor et du Ministère de la Culture et de la Francophonie Service Régional de l'Archéologie de Bretagne 1993 Sondage Ecole publique Hervé KEREBEL Service municipal d'archéologie de
  • Corseul CORSEUL- LE BOURG Ecole Publique La réalisation des différents projets de construction, programmés en 1993, nous a amené à élaborer quelques opérations de sondage ou de surveillance de travaux dans le bourg de Corseul. Les nouvelles constructions n'entraînaient nullement de
  • destruction de vestiges. Lorsque des fondations étaient nécessaires pour la bonne stabilité de l'édifice, elles étaient conçues de manière à éviter tout contact avec les vestiges. Dans le cas du jeu de boule, les pieux devant prendre assise sur le sous-sol et donc détruire d'éventuels
  • vestiges ont été remplacés par une semelle de béton armé, limitant ainsi la profondeur des fondations. Dans le cas de la salle de motricité de l'école publique, les fondations sont également restées au-dessus du niveau supérieur des vestiges. Malgré ces précautions, il était tout de
  • même important d'effectuer des sondages non destructeurs à l'emplacement de ces édifices afin de : - limiter encore le risque d'éventuels dommages aux vestiges - vérifier la nature des vestiges conservés avant qu'ils ne soient recouverts et donc, plus accessibles. I. Salle de
  • motricité de l'école publique (site n° 22 048 054 AH) : Le projet de la future salle de motricité de l'école publique étant situé à quelques mètres des vestiges de la fouille du Champ Mulon, il était intéressant d'estimer la qualité des structures conservées à son emplacement (parcelle
  • AB.321). Deux tranchées d'une dizaine de mètres chacune ont donc été réalisées. La première, le long de la clôture avec la parcelle située au nord (AB.43), n'a pas révélé de niveaux archéologiques bien distincts. La stratigraphie d'une soixantaine de centimètres était surtout
  • caractérisée, en partie basse, par un limon d'une couleur marron-vert que recouvrait directement les remblais apportés lors de la réalisation du parking qui précédait la nouvelle construction. L'autre tranchée, le long du mur nord de l'école publique, a révélé un niveau argileux jaune
  • comprenant quelques blocs de pierre et des tuiles. Il pourrait s'agir d'un niveau de destruction d'un bâtiment à pans en pisé. Par soucis de conservation des niveaux archéologiques, il nous a paru préférable de limiter le sondage au sommet de ces couches encore en place. II
  • . Surveillance des travaux du jeu de boule : Comme pour tous les chantiers effectués dans le bourg de Corseul, nous assurons une surveillance des travaux d'excavation. Pour le jeu de boule, les pieux de support ont été remplacés par une fondation de béton armé disposée dans une tranchée de
  • 0,40 m de profondeur. L'importance des remblais dans cette zone de la ville antique devait permettre de réaliser ces travaux sans entraîner de destructions de vestiges. Une surveillance des travaux d'excavation était tout de même programmée en cas de surprises. Dans l'ensemble, les
  • tranchées n'ont abordé que des remblais modernes. Dans l'angle nord-ouest de l'édifice, elle à tout de même mis au jour un cailloutis bien damé pouvant correspondre à une chaussée de voie peut-être orientée nord-sud. III. Conclusion : Les données recueillies lors de ces sondages restent
  • toujours très modestes. Leur traitement à long terme peut cependant s'avérer intéressant et les renseignements apportés aujourd'hui, pourraient peut-être un jour s'intégrer dans un ensemble plus vaste fournissant des indications précieuses sur l'organisation de la ville antique. Il est
  • donc nécessaire de recueillir toutes ces informations qui mêmes modestes peuvent nous aider à mieux comprendre le site.
RAP02582.pdf (LIFFRÉ (35). l'enclos 1 du site des Sept Chemins. forêt domaniale de Liffré. rapport de sondage)
  • LIFFRÉ (35). l'enclos 1 du site des Sept Chemins. forêt domaniale de Liffré. rapport de sondage
RAP02823.pdf (MERDRIGNAC (22). parc d'activités de la Héronnière. rapport de diagnostic)
  • opération préventive de diagnostic
  • MERDRIGNAC (22). parc d'activités de la Héronnière. rapport de diagnostic
RAP02779.pdf (SARZEAU (56). château de Suscinio, logis nord. rapport de diagnostic)
  • opération préventive de diagnostic
  • SARZEAU (56). château de Suscinio, logis nord. rapport de diagnostic
RAP03463 (PLABENNEC (29). Motte castrale de Lezkelen. Rapport de fouille de auvetage)
  • PLABENNEC (29). Motte castrale de Lezkelen. Rapport de fouille de auvetage
RAP03464 (PLABENNEC (29). Motte féodale de Leskelen. Rapport de fouille de sauvetage)
  • PLABENNEC (29). Motte féodale de Leskelen. Rapport de fouille de sauvetage