Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)

336 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP02384.pdf (KERIEN (22). la Villeneuve. rapport de sondage archéologique)
  • KERIEN (22). la Villeneuve. rapport de sondage archéologique
RAP03700 (MOUSTOIR-AC (56). Rue des Lavandières et rue de la Villeneuve. Rapport de diagnostic)
  • MOUSTOIR-AC (56). Rue des Lavandières et rue de la Villeneuve. Rapport de diagnostic
  • apporté un lot d’informations concernant la mise en œuvre du tracé de la voie ancienne. Diagnostic archéologique Rapport final d’opération Chronologie Commune de Moustoir-Ac, Morbihan Rue des Lavandières et rue de la Villeneuve Mobilier Céramique. sous la direction de Gilles
  • Leroux Inrap Grand-Ouest 37 rue du Bignon CS 67737, 35577 Cesson-Sévigné cedex Tél. 02 23 36 00 40, grand-ouest@inrap.fr Mars 2019 Inrap Grand-Ouest Mars 2019 Diagnostic archéologique Rapport final d’opération Rue des Lavandières et rue de la Villeneuve 56141 Code INSEE
  • Commune D125299 mars 2019 Numéro de l’arrêté de désignation du responsable Surfaces Moustoir-Ac 2018-377 Adresse ou lieu-dit Maître d’ouvrage des travaux d’aménagement Rue des Lavandières, Rue de la Villeneuve Mairie de Moustoir-Ac Codes code INSEE Nature de l’aménagement
  • -Sévigné Emprise maximale prescrite 23853 m² Surface sondée 1600 m² soit 7 % de l’emprise 8 Inrap · RFO de diagnostic Commune de Moustoir-Ac (56) Rue des Lavandières et rue de la Villeneuve Mots-clefs des thesaurus Chronologie Sujets et thèmes Paleolithique Mobilier
  • Inrap · RFO de diagnostic Commune de Moustoir-Ac (56) Rue des Lavandières et rue de la Villeneuve Notice scientifique Un projet d’extension d’une zone pavillonnaire située au sud-ouest du village de Moustoir-Ac est à l’origine de la prescription d’un diagnostic archéologique sur
  • Brieuc Brest Rennes Quimper Moustoir-Ac Vannes Nantes Bretagne Morbihan Moustoir-Ac Rue des Lavandières, Rue de la Villeneuve 1 Section/Parcelle ZN n° 10, 107, 79, 78, 125 AB n° 303, 199, 200, 300, 306, 298 X=1263.500 Y=7200.100 Z= 80 à 86 m NGF 0 500 m Département : MORBIHAN
  • . Données administratives, techniques et scientifiques Arrêté de prescription 13 14 Inrap · RFO de diagnostic Commune de Moustoir-Ac (56) Rue des Lavandières et rue de la Villeneuve I. Données administratives, techniques et scientifiques 15 16 Inrap · RFO de diagnostic
  • Commune de Moustoir-Ac (56) Rue des Lavandières et rue de la Villeneuve I. Données administratives, techniques et scientifiques 17 18 Inrap · RFO de diagnostic Commune de Moustoir-Ac (56) Rue des Lavandières et rue de la Villeneuve I. Données administratives, techniques et
  • scientifiques 19 20 Inrap · RFO de diagnostic Projet scientifique d’intervention Commune de Moustoir-Ac (56) Rue des Lavandières et rue de la Villeneuve I. Données administratives, techniques et scientifiques 21 22 Inrap · RFO de diagnostic Commune de Moustoir-Ac (56) Rue des
  • Lavandières et rue de la Villeneuve I. Données administratives, techniques et scientifiques Arrêté de désignation 23 25 II. Résultats II - Résultats 26 Inrap · RFO de diagnostic Commune de Moustoir-Ac (56) Rue des Lavandières et rue de la Villeneuve 27 II. Résultats
  • mesure où les parcelles AB 298 à 306 correspondaient à l’ancien siège de l’exploitation agricole de Villeneuve récemment démembré et où de nombreux terrassements, remblais et ouverture de chemins fortement empierrés ont été effectués, l’ouverture des tranchées y a été fortement
  • de la Villeneuve 1263600 1263500 1263400 Fig. 2 Ouverture de la tranchée 1 à l’emplacement de l’ancien siège d’exploitation agricole de Villeneuve © G. Leroux, Inrap N O 7200200 1 E 2 7200200 S 3 4 11 16 5 6 9 8 12 7 7200100 14 10 17 22 7200100 20 18 23
  • des Lavandières et rue de la Villeneuve Les découvertes archéologiques Au terme de l’ouverture des 23 tranchées, nous avons pu constater une absence totale de vestige archéologique sur l’emprise de ce diagnostic, qu’il s’agisse de mobilier ou de faits caractéristiques comme des
  • fossés, des fosses ou des fondations de murs. Seule l’emprise d’un chemin creux inscrit sur le plan cadastral napoléonien, arrivant du hameau de Villeneuve et de direction nord-sud, a été aperçu lors du creusement de la Tranchée 8. Il a été constaté que son rebouchage et donc son
  • Localisation de la section en cavée de la voie antique Carhaix-Angers sur le cadastre actuel (section ZN, parcelle 3) © A. Desfonds, Inrap 32 Inrap · RFO de diagnostic Commune de Moustoir-Ac (56) Rue des Lavandières et rue de la Villeneuve Du fait du contexte forestier dans lequel elle
  • . Diagnostic archéologique Rapport final d’opération Chronologie Commune de Moustoir-Ac, Morbihan Rue des Lavandières et rue de la Villeneuve Mobilier Céramique. sous la direction de Gilles Leroux Inrap Grand-Ouest 37 rue du Bignon CS 67737, 35577 Cesson-Sévigné cedex Tél. 02 23 36
RAP02698.pdf (PLUVIGNER (56). la Villeneuve. rapport de diagnostic)
  • PLUVIGNER (56). la Villeneuve. rapport de diagnostic
RAP01130.pdf (PLÉDÉLIAC (22). Saint-André. rapport de fouille préventive)
  • de la fouille la Fontai la Villeneuve Poterie le Chauchts Rio ^Harmenats. i- S'.'-Befiënne le Bôjs Lavergne , / Tregomar ;onnais les Trbches la Coudais laJfille la Morinats launayï.Chaovin S'-Sulien PJédéliac -la-Brousse Aies Gaboriâtjx '< r^-SMca, RLJ.Jt îi
RAP00137.pdf (HÉDÉ (35). déviation de la rn 137. )
  • DES DONNEES ARCHEOLOGIQUES 1 - Hédé - La Villeneuve 2 - Saint-Brieuc des Iffs - La Chauvetais 3 - Saint-Brieuc des iffs - La Martinais 4 - Saint-Brieuc des Iffs - Le Clos Roquet 5 - Tinténiac - Perdriel 6 - Tinténiac - La Cocherais. III - CONCLUSIONS 1 - L'occupation du sol 2
  • ) . Ces modulées reconnues en non destructif décapages par les tranchées s'est ajouté un ont types et leur au godet revêtu de deux structures organisation spatiale : ./. - 4 - décapage intégral sur une surface limitée (La Villeneuve en HEDE) , - décapage linéaire
  • compte dans cet inventaire tous les gisements de quelque nature qu'ils soient; mis en évidence sur le tracé, dont les données sont résumées dans le tableau ci-dessous : COMMUNES : LIEUX-DITS DECOUVERTE : La Villeneuve : sondages : NATURE : CHRONOLOGIE : : fosses
  • Moyen-Age : (?)indices: (?) Néolithique: /Protohistoire: 1 - HEDE - La Villeneuve Cadastre section A, 1983 Parcelle 758 Coordonnées Lambert : Zone 2 : x = 292,950 Y = 2:373,475 Carte 1/25. 000e n° 1217 C0MB0URG Un décapage intégral sur 100 m 2 , complétant les sondages
  • destructifs, a mis au jour une grande fosse oblongue environnée de plusieurs autres petites fosses et d'éventuels trous de poteaux. Leur ./. lim. ou est tracé HEDE la Villeneuve sondages OU f7h> axe du tracé HJJJ 5 3 - HEDE - La Villeneuve Fosse apparaissant au décapage. 4
  • - HEDE - La Villeneuve Fosse et possibles négatifs de pieux. - 6 - remplissage varie peu, essentiellement compacte avec des charbons de bois. dans un limon jaune argileux constitué Ces perturbé d'une argile grise structures étaient creusées par de nombreuses traces
  • seconde partie de notre texte montrent ici une situation différente. Deux cas sont à examiner : - A la Villeneuve en HEDE, le tracé de la route en déblais traverse effectivement une partie du site ; d'après nos observations, donnée, une faible partie en limite Ouest. ajoutée
RAP01857.pdf ((29). les sites mésolithiques en Finistère. rapport de prospection thématique)
  • LE SITE DE LA VILLENEUVE A LQCUNOLE (SONDAGES 2001) 10 1 . CONTEXTE ARCHÉOLOGIQUE 10 2. L 'INDUSTRIE LITHIQUE 10 2 . 1 . NATURE DES COLLECTIONS 10 2 .2 . ECONOMIE DES MATÉRIAUX 13 2.3. L'OUTILLAGE 15 3. CONCLUSION 18 3.1. BILAN DES OPÉRATIONS DE 200 1 18 3.2
  • fichier Gouletquer et attribution chrono-culturelle. En 2001, trois sites ont été explorés entre avril et septembre : Kerliézoc à Plouvien, La Presqu'île à Brennilis et la Villeneuve à Locunolé (figure 7). En 2002, nous avons décidé d'aborder en priorité des zones basses, favorables à
  • . Les sondages manuels doivent être assez grands (2x2 mètres) pour faciliter la lecture stratigraphique et éviter de fouiller des structures sans s'en apercevoir (comme à la Villeneuve à Locunolé). Cinq sondages soigneusement dispersés selon la topographie (soit une vingtaine de
  • définir un degré d'anthropisation des parcelles. La réalisation de tranchées à la pelle mécanique ne s'impose pas sur les zones de faible sédimentation (plateau et pente). Elle devient importante dans les fonds de vallée, comme nous avons pu le voir à la Villeneuve (Locunolé), en ce
  • Le site mésolithique de la Villeneuve (Locunolé, Finistère) se trouve en rive droite de l'Ellé, dans la rive convexe d'une boucle de la rivière (figure 9). Il a été découvert par B. Ginet, D. Delaloy et J. Perry. Les vestiges lithiques couvrent une zone de 300 mètres sur 100
  • partie : complément d'étude sur le site de la Villeneuve à Locunolé (sondages 2001) 1. Contexte archéologique Le site mésolithique de la Villeneuve (Locunolé, Finistère) se trouve en rive droite de l'Ellé, dans la rive convexe d'une boucle de la rivière. Il a été découvert par B
  • Total 7 40 50 285 547 Total Tableau 2. La Villeneuve. Terrasse occidentale (tamisage à l 'eau). Débitage brut. Débitage brut / Matière 21 0 3 frag. prox. Débris 16 58 8 4 Lame de plein débitage frag. prox. fragment autre Total 20 12 fragment autre Divers 20 frag
  • Esquille débris Esquille retouche Total Tableau 3. La Villeneuve. 1 1 2 3 1 9 11 1 Silex brûlé UT 1 1 1 GL Phtanite 1 1 6 3 9 4 2 6 1 1 2 1 1 2 1 3 / 4 1 3 2 4 3 1 2 4 5 1 2 2 3 19 29 5 49 Tranchée G (ramassage à vue). Débitage brut. 2 1 4 3 4 1 12 14 30 1 0 2 1 0 3 5
  • 1 Total Tableau 4. La Villeneuve. Terrasse occidentale (tamisage à l'eau). Outillage. 53 22 Les sites mésolithiques en Finistère : chronologie et stratigraphie Outillage Eclat utilisé fragment autre Lame utilisée fragment autre Lamelle utilisée frag. prox. fragment autre Lame
  • à coche fragment autre Trapèze asymétrique Pointe à tronc, oblique Total Silex 2 1 Silex brûlé 1 UT / 1 2 2 3 1 1 1 1 1 12 2 4 Total 3 2 1 2 2 3 1 1 1 1 1 18 Tableau 5. La Villeneuve. Tranchée G (ramassage à vue). Outillage. 2.2. Economie des matériaux Les matières
  • exploitation de cette roche est connue à l'affleurement à Loc-Ivy, soit seulement à 2,8 kilomètres de la Villeneuve (Marchand, 1994) ; elle est attribuée au Mésolithique final sur la fois d'un trapèze en silex. Un autre filon, dont on ne sait s'il fut 13 Les sites mésolithiques en
  • Finistère : chronologie et stratigraphie exploité lors de la Préhistoire, a été identifié dans une falaise, à moins de 0,5 kilomètre en aval du site (rive droite). Si l'on remarque la diversité des marqueurs chrono-culturels à la Villeneuve, il est difficile de tirer des conséquences
  • (ramassage à vue) Figure 6. La Villeneuve. Répartition des matériaux taillés, suivant la nature de l 'échantillon et l 'emplacement du prélèvement. 14 Les sites mésolithiques en Finistère : chronologie et stratigraphie Adaptation des tailleurs aux matériaux Le silex et dans une bien
  • 11 15 t 16 23 $ 27 I E o 00 Figure 7. La Villeneuve (Locunolé). Sondages 200 1. I : pointe à base retouchée convexe ; 2 : fragment de pointe à deux bords abattus ; 33-8 : triangles scalènes ; 10 et 12 : fragments de lamelle à dos ; 1 1 : fragment de lamelle étroite à deux
  • bord abattu ; 25 : lame retouchée ; 2728 et 30 : éclats utilisés ; 29 Marne à coches ; 3 I Marne utilisée ; 32 : trapèze asymétrique ;33 : pointe à troncature oblique. Figure 8. La Villeneuve (Locunolé). Sondages 2001. 1 : fragment de galet percuté ; 2 : nucleus de type rabot ; 3
  • , scalènes étroits allongés, pointe à un bord ou à deux bords abattus), ce qui fait de La Villeneuve - et très provisoirement l'extension la plus orientale de ce faciès technique. Le débitage associe lamelles et éclats courts, avec une méthode évoquant le groupe de Bertheaume du Sud
  • et dans la tranchée G, trapèzes asymétriques). 3. Conclusion 3.1. Bilan des opérations de 2001 L'association de moyens mécaniques et de tests stratigraphiques fins a permis une bonne approche générale du site de la Villeneuve. Comme à Kerliézoc, un niveau préhistorique d'une
  • Kervouyen. L'absence de triangles de Montclus ou assimilés Montclus signerait une phase plus ancienne que Toul-an-Naouc'h daté par le radiocarbone du début du VIII ème millénaire avant J.-C. L'occupation de la Villeneuve pourrait alors éventuellement ressortir du millénaire antérieur. Le
RAP01478.pdf (CARHAIX-PLOUGUER (29). la Villeneuve. dfs de sdiagnostic)
  • CARHAIX-PLOUGUER (29). la Villeneuve. dfs de sdiagnostic
  • LA VILLENEUVE CARHAIX-PLOUGUER (29 024 325) de sondages (du au 28/11/1997) par Gaetan LE CLOIREC ARAM avec la collaboration de Laurence GAUBERT Bretagne 1997 LOCALISATION DE SITE 29 024 325 Finistere La COMMUNE : Neuve 1984 Coordonnees Lambert S.766 : x1 = 164 320
  • , la forme sommet de colline qui separe La Villeneuve de roctangulaire d'une parcelle a attire I'attention d'un prospecteur local, Andre qui signale I'existence des vestiges dans les broussailles. La de ce site avec le projet de zone industrielle permettait d'envisager la presence
RAP00773.pdf (LA CHAPELLE-CHAUSSÉE (35). la Plesse. rapport de fouille)
  • de l'existence de pierres calcinées ou vitrifiées, notamment p a r Kerdrel et Delabigne-Villeneuve (Société Archéolo^ique d'111e-et-Vilalne t "Procès-verbaux de l'année 1844 â l'année 1857",pp.106-107). COMMUNE DE LA CHAPELLE .CHAUSSEE I.et.V. Sp ECHELLE AU 60 70 1
RAP03701 (MOUSTOIR-AC (56). Rue des Lavandières. Rapport de diagnostic)
  • identique (Rue des Lavandières et Rue de la Villeneuve) dont l’emprise concerne des parcelles situées au nord et à l’est. Du fait de sa proximité relative (environ 200 m) avec le tracé supposé de la voie antique Carhaix-Angers, cet espace, accroché au versant nord de la vallée du
  • de nature identique (Rue des Lavandières et Rue de la Villeneuve) dont l’emprise concerne des parcelles situées au nord et à l’est. Du fait de sa proximité relative (environ 200 m) avec le tracé supposé de la voie antique Carhaix-Angers, cet espace, accroché au versant nord de la
  • correspond à l’opération dite « Rue des Lavandières » et complète l’opération « Rue des Lavandières et Rue de la Villeneuve ». En effet, celui-ci pouvait toucher des vestiges archéologiques inconnus, de plus du fait d’une certaine proximité (environ 200 m) avec le tracé supposé de la voie
  • juxtapose à une opération de nature identique (Rue des Lavandières et Rue de la Villeneuve) dont l’emprise concerne des parcelles situées au nord et à l’est. Du fait de sa proximité relative (environ 200 m) avec le tracé supposé de la voie antique Carhaix-Angers, cet espace, accroché au
RAP01769.pdf ((29). les sites mésolithiques en Finistère. rapport de prospection thématique avec sondage sur Plouvien)
  • . LA CAMPAGNE 2001 46 3. L'INDUSTRIE LITHIQUE DE LA CAMPAGNE 2001 52 4. L'INDUSTRIE LITHIQUE DE LA PLANIGRAPHIE 63 5. CONCLUSIONS 68 QUATRIEME PARTIE : SEPTEMBRE 2001 - LA VILLENEUVE (LOCUNOLE) 71 1. DESCRIPTION DU SITE 73 2. EXPLOITATION DU SITE 73 3. STRATIGRAPHIES
  • l'avenir dans la cuvette infernale ! L'accueil de la famille Kerhervé à Locunolé fut aussi très attentionné et je les remercie pour toutes les commodités mises à notre disposition. - Bernard Ginet m'a fourni des photographies aériennes du site de la Villeneuve à Locunolé. - Gwénaëlle
RAP00559.pdf (la région du haut-ellé (56). rapport de prospection inventaire)
  • . Biblio (l). - LA VILLENEUVE y Trois statères gaulois, probablement osismiens, trouvés "au hameau de La Villeneuve" au Faou'ét, d'après un manuscrit inédit de R. Kerviler datant sans doute de 1873 et cité par J. B. Colbert de Beuulieu. Biblio : Colbert de Beaulieu J.B. 1957 - w
  • tegulae apparues à la suite du déracimement d'un épicéa qui avait pris racine sur un tertre ovalaire de 14 x 10 x lm inclus dans une enceinte rectangulaire de 60 x 46m. Section R4, parcelle 438. Biblio (l). - LA VILLENEUVE Etablissement gallo-romain identifié par la mise au jour
  • gallo-romain se trouve situé ? 1300 m d'un autre site de la même époque à La Villeneuve en Ploerdut Découvert par Auguste BARRACH en 1988 RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES □ Témoignages □ Fouilles DPlans QTradit ion orale □ Sondages □ Photographies | I Mobilier ~X*Etude inédite
  • Nature SITE A TEGULAE Daîat ion Commune MORBIHAN PLOERDUT Lieu-dit LA VILLENEUVE Cité Allende 56100 LORIENT N° Identification du site : / / / / Diamètre moyen Protection : MH G ALLO - ROMAIN m. IS SC SI DESCRIPTION TEGULAE découvertes en grand nombre lars de la
  • AltitiH" NGF : I 200 1 ' épicentre ou m 11 1989 PLOERDUT 56 Gisement gallo-romain parcelle 34, section 01, cadastre de 1842, ou parcelle 187, section 01, cadastre de 1986 Lieu-dit : La Villeneuve Coordonnées Lambert II : X = 179,650 Y = 357,100 A. BARACH a découvert un site
RAP02101.pdf (RENNES (35). 10 rue de Dinan. établissements de Saint Thomas de Villeneuve. dfs de diagnostic)
  • RENNES (35). 10 rue de Dinan. établissements de Saint Thomas de Villeneuve. dfs de diagnostic
  • Villeneuve (llle-et-Vilaine) Septembre - Octobre 2004 N° de prescription 2003/151 ZJo» 1 INRAP Direction interrégionale Grand-Ouest : 37, rue du Bignon, CS 67737 35577 Cesson-Sévigné Cedex Sommaire I. Données administratives et techniques p. 4 à 6. II. Données archéologiques p
  • Département : IIle-et-Vilaine Commune : Rennes Lieu-dit ou adresse : 10 Rue de Dinan Cadastre : Section(s) et parcelle(s) : A C 932 Coordonnées Lambert : Abscisses : 300.650 Ordonnées : 2353.720 28. m N G F Propriétaire du terrain : Maison Saint-Thomas de Villeneuve. Altitude : 26 à
  • Bretagne) P o u i l l e 1999 : Pouille, D., 16-18 rue Saint-Louis, D.F.S. de diagnostic archéologique, 1999. (Rapport conservé a u service Régional de l'archéologie de Bretagne) 21 Rennes Etablissement Saint-Thomas de Villeneuve. Arrêté: 2003/151. Inventaire des clichés U° cliché 1
RAP00612.pdf (tracé routier de la future Rennes/Avranches. bande de 1 km. rapport de prospection inventaire)
  • . Sources: A. Provost et G. Leroux, Carte Gaule, 1 ' Ille-et-Vilaine, 1990, p. 226. w /„;/ ■//■ / -i " la Villeneuve 4 / M/* * / - ^C^/^V^^ archéologique de la ^ 4- SAINT-MARC- SUR-COUESNON Près de Villeneuve UlA_ Indices gallo-romains matérialisés par des fragments de
  • tegulae. Ceux-ci apparaissent diffus et dispersés. L'épicentre du site pouvait se situer sous les bâtiments du hameau de Villeneuve, toponyme de réaction particulièrement significatif et généralement associé à un habitat gallo-romain. Parcelles ZL; 4, 5. Cadastre édition 1987. Coord
RAP02293.pdf (BETTON (35). pluvignon volume 1 le néolithique ancien. volume 2 de l'âge du fer au Moyen Âge. rapport final d'opération)
  • 239 239 243 247 247 250 250 250 250 254 254 254 256 260 261 261 262 262 262 263 263 263 2.6.7 L'outillage de Betton, une série Villeneuve-Saint-Germain atypique ? 2.6.8 Synthèse 2.7 Synthèse générale 265 267 287 Volume 2 - De l'âge du F e r au haut Moyen Age Chapitre 3
  • -romaine et du haut Moyen Âge. Le site néolithique - attribuable au Villeneuve-Saint-Germain - constitue actuellement un des sites les plus occidentaux de ce groupe culturel. La fouille a donc été effectuée prioritairement sur cette occupation. Les nombreuses données mises au jour
  • problématiques qui auront certainement un impact à l'échelle régionale et extrarégionale. Outre l'intérêt que suscite bien évidemment la position géographique du site de Betton en regard de l'extension occidentale du groupe de Villeneuve-Saint-Germain jusque là connue, les perspectives
  • premières - en vue notamment d'aborder les problématiques socioéconomiques ou socioculturelles - est primordiale. Que ce soit pour le macrooutillage, les anneaux ou encore les matières premières siliceuses, on observe à la fois des schémas ou des traditions hérités du Villeneuve-Saint
  • période ». D'emblée, l'étude de l'occupation néolithique constituait l'enjeu principal de cette opération. Le contexte chronoculturel (Villeneuve-Saint-Germain), la nature mais aussi le caractère relativement inédit de l'occupation offraient l'opportunité d'aborder des problématiques
  • matières premières siliceuses, étaient pressentis des schémas ou des traditions hérités du Villeneuve-SaintGermain mais aussi des spécificités (dans la gestion et l'exploitation des ressources minérales par exemple). Enfin, une approche taphonomique et une détermination fonctionnelle
RAP02524.pdf ((35). cantons de Fougères nord)
  • rares, mais significatifs, d'une occupation du Néolithique ancien de type Villeneuve-Saint-Germain (UP 1037 ; cf. annexe 2) 18 . Cf. fiche d'enregistrement de découverte n°l. Cf. fiche d'enregistrement de découverte n°2. Cf. fiche d'enregistrement de découverte n°3. Cf. fiche
  • ?). La découverte de deux fragments de bracelets en schiste permet de dater le site du Néolithique ancien et de l'attribuer à la culture du Villeneuve-Saint-Germain. Ce site, qui a en outre livré le premier tranchet découvert en Bretagne, mérite sans conteste une étude approfondie et
  • Villeneuve-Saint-Germain (UP 2019 ; cf. annexe 2). 21 Cf. fiche d'enregistrement de découverte n°7. 22 Cf. fiche d'enregistrement de découverte n°8. 17 Enfin, nous tenons à mentionner ici une découverte surprenante et pour l'heure encore difficile à commenter. Nos prospections à
  • Tuiles modernes ; 1 bouchon ? — i - St-Sauveur-des-L. - — 8 tessons (8 commune) - 1028 1038 - I - - - 6 proto-grès 253 tessons (10 commune, 27 glaçurée, 25 faïence, 13 porcelaine, 180 grès) Indice de site du Néolithique ancien (Villeneuve-SaintGermain; cf. annexe 2