Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)

926 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP00321.pdf (LA CHAPELLE DES FOUGERETZ (35). le Bas Plessis. rapport de sauvetage urgent.)
  • de l'Empire romain, comme divers indices l'ont montré (statuettes de terre blanche de Cesson-Sévigné, fabrique de pelves de Saint-Martin à Rennes, etc...) . Mais cette découverte ponctuelle fait partie d'un ensemble plus vaste. Placé à 200 m à l'est de la voie romaine menant de
  • , Ancient gems from the collection of Burton Y.Berry, Indiana,1969. -Brandt,1912- E.Brandt, Antike Gemmen In deutschen Sammlungen.Bd.1 Staatliche Münzsammlung Hünchen. Teil 3. Gemmen und Glaspasten der romischen Kaiserzeit, Prestel,München,1972. -Bréhier,1903= L.Bréhier, Les colonies
  • d'Orientaux en Occident au commencemen du Moyen-Age, Byzantinische Zeitschrift ,12 ,1903, P 1-39. -Brenot,1969= C.Brenot, Une breloque en verre du Illè siècle portant deux bustes affrontés .Bull offn de In; oc'été ; frarr?' r.o > numismatique,n8 6,Juin 1969 ,p 384-385, -Cabrol,Leclercq
  • Pasteur et les scènes pastorales dans la sculpture funéraire des Chrétiens, Mélanges d'archéologie et d'histoire, t V,1885,p 161-180. -Hägen,1937= U.Hagen, Kaiserzeitlichen Gagatarbeiten aus der rheinischen Germanien,Bonner Jahrbücher,124,1937,p 77-144. - Henig,1974= M.Henig
RAP01837.pdf (PLOUHINEC (56). les peintures de la galerie de la villa de Mané Véchen. rapport d'étude lié à la fouille programmée)
  • est, bien entendu, très fréquente. Au 1er siècle, les oiseaux sont représentés avec un grand 3ALLAG CL, Enduits peints de Ribemont-sur-Ancre, dans Gallia, 40, 1 982, p.1 07122, fig.4. 4VON MASSON W., GOETHERT K., Die romischen Wandmalereien aus der GilbertstrBe in Trier
  • "DasKandelaber-Zimmer", dans Trier Zeitschrift 63, 2000, p.1 55201,Abb.3a. 5AMADEI B., Les peintures de la demeure antique du "Bas de Vieux", 1993, maîtrise inédite. VIPARD P., La maison du "Bas de Vieux", une riche habitation romaine du quartier des thermes d'Aregenua, Service Départemental
RAP03661 (HOEDIC (56). Les derniers chasseurs-cueilleurs côtiers d'Europe atlantique et la mort : étude interdisciplinaire de la nécropole mésolithique de Hoedic)
  •   Vorgeschichliches)  de  la  Phillipps  Universität  Marburg,  de  l’ʹUniversitat  Politècnica  de  València et du laboratoire Creaah (CNRS / Université de Rennes 1).     Après  un  levé  de  la  topographie  de  la  zone,  sur  plus  de  5000  m²,  les  prospections  géophysiques  ont  combiné
  •   (Séminaire  Vorgeschichliches)  de  la  Phillipps  Universität  Marburg,  dirigée  par  le  professeur  Felix  Teichner  et  intégrée  par  le  D.  Florian  Hermann  et  le  D.  Paul  Naumann,  et  une  autre  de  lʹUniversitat  Politècnica  de  València,  formée  des  docteurs  Francisco
RAP03819 (SAINT-GLEN (22). La Touche ès Pritiaux : le site du premier âge du Fer. Rapport de FP 2019)
RAP03423 (RENNES (35). Place Saint-Germain : naissance et évolution d'un quartier de Rennes de l'Antiquité tardive à 1944. Rapport de fouille )
  • elles, on retrouve notamment celle de Saint-Barthélemy tenue par les « baudroiers », celle de Saint-Martin tenue par les « boursiers », celle de Saint-Eloi tenue par les « selliers et mintiers », celle de Saint-Michel, tenue par les parcheminiers, et celle des Avents de la Conception
  • avant le xve siècle. Quelques traces écrites renseignent sur la présence d’un marché des halles de Saint-Germain où l’on indique la présence de boucherie, de tanneries et cuirs à poil (Martineau & Schmitt 2008). Concernant les rues adjacentes à ce quartier, on y retrouve 1040 Inrap
RAP03350_2.pdf (SARZEAU (56). Le château de Suscinio : le logis nord. Rapport de FP 2013-2015)
  • Bretagne et en Pays de la Loire. Henigfeld 2014, p. 12 et annexe 4. 15 11 Château de Suscinio 2013-2015, Etudes spécialistes 13 de consommation de la ville de Vannes (sites du Bondon19, de Roscanvec20 et de la Halle des Lices21), de Kerantré à Muzillac22, et du groupe d'ateliers de
RAP01774.pdf (VANNES (56). le sanctuaire gallo-romain de Bilaire. rapport final de synthèse de fp2 1999/2000)
RAP01444.pdf ((56). paléoenvironnement de la région de Carnac. rapport de prospection thématique.)
RAP03982 (SAINT-GLEN (22). Le site du premier âge du Fer de La Touche-ès-Pritiaux. Rapport 2020 de FP 2020-2022)
RAP03677 (SAINT-BRIEUC (22). Place de la Grille, place du Martray et rues attenantes : des quartiers médiévaux sous les places. Rapport de diagnostic)
  • briochin : un ancien quartier animé de la ville médiévale de Saint-Brieuc par Pierre Poilpré 89 2.6.1 Partie nord de l’opération : habitats et goulet (sondages 1, 2, 3) 2.6.2 Partie sud de l’opération : des halles au pied de la cathédrale (sondage 4) 2.6.3 Sur l’origine du quartier
  • l’emplacement de halles mises en place durant le Moyen Âge, auprès desquelles s’effectuaient des activités artisanales en relation avec la draperie, la cordonnerie et la tannerie. Le sous-sol des places de la Grille, du Martray et des rues attenantes renferme donc des vestiges archéologiques
  • du Martray Sd.4 cathédrale emprise prescrite (arrêté modificatif 2018-138). pré-implantation des sondages. sondage effectivement ouvert. limite des halles détruites en janvier 2017. pilier des halles. mur et tranchée de récupération découverts dans les sondages. 0 50 mètres
  • large. Les sondages 1 à 3 se trouvent à l’emplacement de halles commerciales construites au milieu des années 1980 et démolies début 2017 (Fig. 3). Ce bâtiment occupait la plus grande partie de l’actuelle place de la Grille. Le sol bétonné de la construction n’a pas été démoli au
  • liés à la construction des halles (Fig. 3). Ces structures sont de taille importante (1 m de côté au minimum) et profondément ancrées dans le sous–sol : le constructeur a recherché une base solide et stable. Elles sont réparties suivant un maillage régulier avec cependant en
  • dans les années 1930 ; l’implantation d’un pilier en béton (1052) des halles des années 1980 au niveau de la jonction sols-mur dans l’angle sud-ouest du sondage. La plus ancienne de ces deux fondations est 1100. Large de 1,10 m, reconnue sur une longueur de 5,30 m, elle semble avoir
  • effet, le sol 1017 contemporain de 1011 recouvre 1020 (Fig. 7, Fig. 9). Deux autres maçonneries sont discernables au niveau de l’angle nord-ouest du sondage 1 : 1087 et 1088. L’US 1087 est visible en coupe et un peu en plan (Fig. 5, Fig. 8) : le pilier 1102 des halles récentes l’a
RAP01581.pdf (PAULE (22) . camp de Saint-Symphorien. rapport final de synthèse de fp 1996-1998)
  • Gwenn QUEMENER Julien FOURNIER Olivier RENAUD Katarzoyna GOREK Olivier ROUS SEAUX Frédéric GRAF Valérie SIMONNOT Augustine GRANGER Béatrice TEQUI Karine GUREY Matthew TORRANCE Caroline HAMON Benoît TOURAULT Martin HEES Gaël TOURNEMOLLE Isabelle HELLEU Mathieu TREGRET Neven KERJEAN
RAP04028 (AMANLIS (35). Le Bois de Teillay, tranche 1 : Occupations funéraires protohistoriques et établissement rural du bas Moyen Âge. Rapport de fouille)
  • bâtiments sur poteaux, associés à des fosses, est daté également du premier âge du Fer. VALENTINA BELLAVIA KLET DONNART MARINE LAFORGE STEVEN LEMAÎTRE CHLOÉ MARTIN AURORE NOËL Maître d'ouvrage ROCHE AUX FÉES COMMUNAUTÉ FOUILLE PRÉVENTIVE AMANLIS (35), LE BOIS DE TEILLAY, TRANCHE 1
  • Auteurs SÉBASTIEN TORON (DIR.), NOLWENN LE FAOU (DIR.), VALENTINA BELLAVIA KLET DONNART MARINE LAFORGE STEVEN LEMAÎTRE CHLOÉ MARTIN AURORE NOËL Utilisation des données d'un rapport de fouille L'utilisation des données du rapport de fouilles est régie par les dispositions du code de
  • données Équipe de terrain Équipe de fouille Manon QUILLIVIC (Topographe) Chloé MARTIN (Topographe) Gaël BARRACAND Amaury BERTHELON Claire GALLOU Marine LAFORGE (géoarchéologue) Thomas LEVEZIEL Yannick PROUIN Étude de la céramique Aurore NOËL Chloé MARTIN Étude du mobilier lithique
  • Klet DONNART Étude xylologique Valentina BELLAVIA Étude documentaire Steven LEMAÎTRE Étude géoarchéologique Marine LAFORGE Système d'Informatisation Géographique (SIG) Chloé MARTIN Rédaction du rapport Sébastien TORON, Nolwenn LE FAOU Gestion des archives de fouille Marie GRALL
RAP01508.pdf (VANNES (56). place des Lices. rapport de diagnostic)
  • Protection juridique : Néant /lotit de l'opération : Aménagement de la halle alimentaire Maître d'ouvrage : Ville de Vannes Coût global de l'opération : 173 770,00 F TTC Contraintes techniques particulières : Présence de bâti, remblais épais îurface fouillée : 170 m2 Surface estimée
  • INTRODUCTION Cadre de l'opération La ville de Vannes projetant la restructuration ou la démolition des bâtiments de l'îlot "Halle -Bains-douches", situés dans la ville close à proximité de l'emplacement du château de l'Hermine (fig. 1), une intervention d'évaluation du potentiel
  • sonder. 3 AVRIL F., Vannes, Place des Lices, Projet de restauration des halles, Étude géotechnique, rapport dactylographié, Vannes, 1997. 4 DANET G., La place des Lices à Vannes, Ilôt "halles-bains-douches", étude documentaire et historique, rapport dactylographié, Vannes, 1996, p
  • que de multiplier de petites tranchées dans lesquelles il aurait été impossible de descendre suffisamment pour atteindre les vestiges les plus anciens. Par ailleurs, le bâti actuel, la halle et l'immeuble des "Bains-douches", ont limité le choix de l'emplacement des sondages (fig
  • construire un hôtel particulier14 pourvu d'une cour et agrémenté de jardins. 7 LEGUAY J.-P, MARTIN H., Fastes et malheurs de la Bretagne ducale, 1213-1532, Rennes, 1982, p. 20. LEGUAY J.-P, Un réseau urbain au Moyen-Age : les villes du duché de Bretagne aux XlVe et XVe siècles, Paris
  • , 1981, p. 40. 9 LEGUAY J.-P, MARTIN H., op. Cit., p. 49. 10 LEGUAY J.-P., op. Cit., p. 168. 11 LEGUAY J.-P., op. Cit., p. 173. 12 LEGUAY J.-P, MARTIN H., op. Cit., p. 190. 13 LEGUAY J.-P (sous la direction de), Histoire de Vannes et de sa région, Toulouse, 1988, p. 62. 14 DANET G
  • ., op. Cit., p. 53. 8 14 L'édifice sera détruit en 1920 pour laisser place à l'actuelle halle et aux bâtiments des bains-douches. La halle est un vaste bâtiment couvert de 36 m X 20 m, incluant au sud des constructions à usage de bureaux et de remises. Sa surface actuelle est
  • ouest de la halle, où le plan cadastral napoléonien signale la façade de l'hôtel de Rosmadec et de sa cour. Mis à part un large collecteur contemporain qui a largement entamé le sous-sol, plusieurs structures maçonnées y ont été mises au jour, à l'ouest du sondage : un mur et deux
  • siècle. in ;i XVI° début XVII siècle. ! I VÊÊÊ Fin XV° début XVI° siècle. Fin xlll° début xv° siècle- igure 17- Section sud du sondage 2 Niveaux de sol. è 2 28 Sondage 3 Ouvert contre le mur est de la halle, il a révélé, sous d'épais remblais dont les plus anciens ne sont
  • perturbée par les aménagements modernes et contemporains - En vert : d'extension des vestiges médiévaux - En rouge : zone de carrière < projet 35 Données techniques (fig. 24) La partie ouest de la halle a été perturbée, notamment au nord où la roche affleure, par la construction de
  • l'hôtel de Rosmadec, par sa démolition puis par l'établissement de la halle et d'un collecteur (S1). Le vaste creusement dans le secteur nord de la parcelle (S3) reste à expliquer, à estimer et à dater. En revanche, la partie centrale (S2) a conservé des vestiges médiévaux, préservés
RAP03678 (PLOERMEL (56). Place du Tribunal. Rapport de diagnostic)
  • (56), place du Tribunal II. Résultats Fig.3 Reconstitution de la ville close de Ploërmel par L. Goas-Straaijer (Goas-Straaijer 2000, s. p.) 1. Introduction 31 32 Inrap · Rapport de fouille Ploërmel (56), place du Tribunal N les halles place de l’Union place Royale
  • , celle qui se trouve au bout du « pavé et ruee à l’advis le bas de ladicte halle et cohue ». C’està-dire que la place de cette tour de la Villebouquais n’est pas du tout celle que lui prête L. Goas-Straaijer, mais ce n’est pas non plus exactement celle que lui donne Bellevue. Pour le
RAP02957.pdf (LIVRÉ-SUR-CHANGEON (35). ZAC de l'Abbaye. rapport de diagnostic)
  • étudiant ses composantes (auditoire, halle, grange), d’établir l’appartenance éventuelle des bâtiments agricoles actuels au prieuré, et de caler chronologiquement la grange dîmière. Le diagnostic avait également pour objet de mettre éventuellement en évidence une occupation antérieure