Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

7 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP02105.pdf (CHANTEPIE (35). "les rives du Blosne" tranche 3. dfs de diagnostic)
  • CHANTEPIE (35). "les rives du Blosne" tranche 3. dfs de diagnostic
  • 35
RAP01866.pdf (CHANTEPIE (35). "les rives du Bosne". tranche 2. dfs de diagnostic.)
  • CHANTEPIE (35). "les rives du Bosne". tranche 2. dfs de diagnostic.
  • 35
  • Leroux G., Chantepie (35), les rives du Blosne, diagnostic archéologique, première tranche, Rennes 200 6 Implantation des tranchées, méthodes et contraintes techniques 173 tranchées d'une vingtaine de mètres de longueur ont été ouvertes à la pelle mécanique munie d'un godet lisse
  • : 97 m 2 Vestiges : apparition à - 0,55 m de la surface Quatre fossés et une anomalie de plan irrégulier y ont été découverts. Le fossé F7 a recoupé un fossé plus ancien (F6). Le F2 a livré quelques petits fragments de tuile. Tranchée 139 Superficie : 35 m 2 Vestiges : apparition
  • : 35 m2 Vestiges : apparition à -0,50 m de la surface Une seule anomalie, dont le remplissage est de limon gris argileux, a été remarquée ici. Tranchée 148 Superficie : 20,35 m2 Vestiges : apparition à -55 m de la surface Cette tranchée n'a révélé qu'une seule fosse de plan semi
  • ., Chantepie (35), Les rives du Blosne, diagnostic archéologique, première tranche, Rennes, 2001 Lorren C., Périn P. (textes réunis par), L'habitat rural du haut Moyen Age (France, Pays-Bas, Danemark et Grande Bretagne), Rouen, 1995
RAP02830.pdf (CHANTEPIE (35). les rives du Blosne, tranche 4, phase 1. rapport de diagnostic)
  • CHANTEPIE (35). les rives du Blosne, tranche 4, phase 1. rapport de diagnostic
  • 35
RAP03280.pdf (CHANTEPIE (35). La Planche. Rapport de diagnostic)
  • CHANTEPIE (35). La Planche. Rapport de diagnostic
  • 35
  • Références cadastrales Région Commune Bretagne Chantepie Département section(s) Ille-et-Vilaine AL Commune n° 43 Chantepie Adresse ou lieu-dit La Planche parcelle(s) Opérateur d’archéologie Inrap Grand-Ouest 37, rue du Bignon 35 577 Cesson-Sévigné Responsable scientifique
  • de l’opération Gilles Leroux, Inrap Références de l’opération Organisme de rattachement Numéro de l’arrêté de prescription Inrap Grand-Ouest 37, rue du Bignon 35 577 Cesson-Sévigné 2014-262 Numéro de l’opération Codes D 108762 code INSEE 2015 – 130 Dates d’intervention
  • 35000 Rennes Nature de l’aménagement Lotissement du 4 mai au 7 mai 2015 post-fouille juin 2016 6 Inrap · RFO de fouille Commune de Chantepie (35) La Planche Mots-clefs des thesaurus Chronologie Sujets et thèmes Paleolithique Mobilier Edifice public nb Industrie
  • Intervenants administratifs Équipe de fouille et post-fouille 8 Inrap · RFO de fouille Commune de Chantepie (35) La Planche Notice scientifique L’opération de diagnostic archéologique qui s’est tenue au cours du mois de mai 2015 près du lieu-dit La Planche, sur la commune de
  • parcelle : Section AL, parcelle 43. X : 1357150 Y : 7218800 Z : 47.50m / NGF 0 1890 Y=72 0 1km 10 Inrap · RFO de fouille Arrêté de prescription Commune de Chantepie (35) La Planche I. Données administratives, techniques et scientifiques 11 12 Inrap · RFO de fouille
  • Commune de Chantepie (35) La Planche I. Données administratives, techniques et scientifiques 13 14 Inrap · RFO de fouille Commune de Chantepie (35) La Planche I. Données administratives, techniques et scientifiques Projet scientifique d’intervention 15 16 Inrap · RFO de
  • fouille Commune de Chantepie (35) La Planche I. Données administratives, techniques et scientifiques 17 18 Inrap · RFO de fouille Arrêté de désignation Commune de Chantepie (35) La Planche 19 II. Résultats II - Résultats 20 Inrap · RFO de fouille Commune de Chantepie
  • (35) La Planche 21 II. Résultats Introduction Le diagnostic archéologique prescrit par le Service régional de l’archéologie de Bretagne sur une parcelle de moins d’1 hectare, située à environ 1 km au sud-est du centre-ville de Chantepie, entre les lieux-dits du Cormier et de La
  • fouille Commune de Chantepie (35) La Planche La superficie globale de notre décapage atteint 1775 m², soit près de 24% des 7427 m² de l’emprise du diagnostic. La profondeur des tranchées a été dictée par le niveau d’apparition du substrat schisteux qui a varié entre 0,30 et 0,50m. La
  • Desfonds, Inrap 24 Inrap · RFO de fouille Commune de Chantepie (35) La Planche Malheureusement, son développement vers le nord est trop réduit pour que l’on puisse retenir définitivement cette hypothèse. L’examen en détail de cette coupe montre un réel décaissement du substrat
  • qui prolonge celle aperçue dans la tranchée 2 et la section d’un grand fossé de direction sud-ouest/nord-est qui fera l’objet de sondages mécaniques dans les vignettes 1 et 2. 26 Inrap · RFO de fouille Commune de Chantepie (35) La Planche Tranchée 4 Sa longueur reste
  • - Fragments de schiste dans matrice limoneuse grise. 5 - Limon argileux brun avec rares plaquettes de schiste. 6 - Limon argileux brun avec nombreux blocs de schiste. 28 Inrap · RFO de fouille Commune de Chantepie (35) La Planche Synthèse des découvertes Le nombre des faits
  • Inrap · RFO de fouille Commune de Chantepie (35) La Planche Ces fosses, en faisant partie intégrante du chantier routier et en mettant facilement à disposition des matériaux indispensables, permettaient un gain de moyens considérable pour les constructeurs, en raccourcissant ainsi
  • la construction de la route ancienne. De plus, de manière indirecte, nous savons désormais que l’emprise foncière de la voie antique, proche à l’origine d’une largeur comprise entre 25 et 35 m, devait comprendre l’emprise tout entière du chemin moderne et se décaler également vers
  • plaquettes de schiste destinées à la formation des couches de forme de la chaussée antique rejoint des découvertes similaires réalisées sur d’autres itinéraires anciens et valide du même coup la généralisation de ce mode opératoire. 32 Inrap · RFO de fouille Commune de Chantepie (35
RAP01814.pdf (CHANTEPIE (35). "les rives du Blosne". tranche 1. dfs de diagnostic)
  • CHANTEPIE (35). "les rives du Blosne". tranche 1. dfs de diagnostic
  • 35
  • Institut national de recherches archéologiques préventives Institut national de recherches archéologiques préventives 37, rue du Bignon, CS 6 7 7 3 7 3 5 5 7 7 Cesson-Sévigné Cedex CHANTEPIE (35), Les rives d u Blosne Diagnostic archéologique Première tranche Sous la
  • direction de Gilles LEROUX Rennes Mars-mai 2002 Institut national de recherches archéologiques préventives CHANTEPIE (35), Les rives d u Blosne Diagnostic archéologique Première tranche Sous la direction de Gilles LEROUX Rennes Mars-mai 2002 SOMMAIRE Fiche signalétique
  • Générique de l'opération INTRODUCTION Le cadre géographique Le mode d'intervention archéologique Présentation des vestiges SECTEUR 1 SECTEUR 2 SECTEUR 3 Le réseau fossoyé La voie antique SECTEUR 4 SECTEUR 5 CONCLUSION FICHE SIGNALITIQUE Identité du site Site n° : 35 055 007
  • Département : Ille-et-Vilaine Commune : CHANTEPIE Lieu-dit ou adresse : Les rives du Blosne Cadastre : Année : 2001 Sections et parcelles : AK.73 AM. Parc, 6,7,8,9,14,15,20,21,22,23,28,29. AN. : 35,36,38. Coordonnées Lambert : x = 306.500 y = 1050.200 Altitude moyenne : 35 m
  • immobilier des Rives du Blosne, commune de Chantepie (35), sur la carte IGN au l/25000e CESSON-SEVIGNE, 1218E, annéel988. 1er semestre 2002 Surface = 216235 m 2 2ème semestre 2002 Surface = 193210 m2 au delà de 2002 Surface = 228895 m2 hors délais Surface = 85065 m2 Ille-et-Vilaine - C
  • pour la zone sud et de 200 à 254 pour la zone nord (Fig. 3). Dans cette dernière zone, seule la parcelle AK 73 a révélé des vestiges et essentiellement d'ailleurs dans la longue tranchée 207 du secteur 5. Les parcelles AN 35, 36 et 38 se sont avérées totalement négatives. Il en va
  • rattacher à une quelconque phase d'occupation du site. TRANCHEE 35 Fait 5 : Tronçon d'un fossé sans doute rectiligne orienté nord-est/sud-ouest. Son gabarit est relativement important, en tout cas nettement supérieur à la moyenne de ceux rencontrés sur le chantier. Son profil présente un
  • zone à fouiller trous de poteaux épandages empierrements ~ limites de sondages Fig. n°4 : plan des faits du secteur 1 N ZONE SUD - SECTEUR 1 25m Fig» n°5 : détail des faits archéologiques découverts dans les tranchées 35 et 36 Secteur 1 - Tranchée n° 36 F16 F17 Terre
  • Moyen Age F21 lm Terre végétale N L •///. ^ / / / V 0) ^ r f / / / , / ; / / . U Œ) limon argileux gris clair compact Fig. n°6 : Coupes des fossés F16, F17, F18, FI 9 et F21 mis au jour dans la tranchée 36 (secteur 1) Tranchée n° 35 F5 CD limon argileux brun clair comportant
  • végétale (D limon argileux brun moyen comportant quelques fragments de plaquettes de schiste concassées © limon argileux brun foncé comportant de plus grosses plaquettes de schiste Fig. n°7 : Coupes des fossés F5 et F6 mis au jour dans la tranchée 35 (secteur 1) Secteur 1 - Tranchée
  • ) lm Photo 1 : Vue de la coupe du fossé F.5, réalisée dans la tranchée 35 (secteur 1). Noter son gabarit relativement important et son profil en U creusé dans le schiste. Son niveau inférieur de remplissage montre une dégradation des parois et donc une ouverture plus ou moins
  • prolongée. Photo 2 : Vue de la coupe du fossé F.6, réalisée dans la tranchée 35 (secteur 1). Son gabarit est plus important que celui du fossé F.5, mais son profil présente le même creusement en U. Photo 3 : Vue générale de la vignette 36 (secteur 1). Le contour de petits fossés
  • en V dans le rocher schisteux. Son remplissage est constitué essentiellement de plaquettes de schiste. ZONE SUD - SECTEUR 2 n°10 : détail des faits archéologiques découverts dans les tranchées 35 et 36 Planche 1 : Dessins de l'outil sur lame de silex blond(l) découvert dans
RAP02676.pdf (CHANTEPIE (35). "les rives du Blosne" : un habitat enclos du haut Moyen Âge. rapport de fouille)
  • CHANTEPIE (35). "les rives du Blosne" : un habitat enclos du haut Moyen Âge. rapport de fouille
  • 35
  • -Vilaine (35) DB05011701 Inrap Grand Ouest 37 rue du Bignon CS 67737 35577 Cesson-Sévigné et Centre archéologique Inrap 37 rue du Bignon CS 67737 35577 Cesson-Sévigné  Chantepie   Territoires
  • , Inrap  16987 / 35 055 0017    x : 846,144 y : 3 115,831 z : environ 15 m NGF   Chantepie  2007  AK  AK72
  • DAO, PAO 9  Les deux diagnostics réalisés en 2002 et 2003 par G. Leroux puis F. Tournier au lieu dit « Les Rives du Blosne » sur la commune de Chantepie (35) ont permis de repérer la présence d’un habitat rural du haut Moyen Âge sur une surface estimée d’environ un ha et
  • été que partiellement mise au jour sur 40 m de long et 35 m de large, soit une surface d’environ 1 400 m2. Son étendue semble pourtant se développer au-delà, à la fois vers le nord du site, où la présence de vestiges contemporains a été diagnostiquée, et vers l’est où le fossé
  • de 24,50 m, sert de façade nord à la parcelle 1. Sa profondeur atteint au maximum 0,60 m avec parfois en cuvette (sondages 34, 35, 37 et 44) ou en V à fond plat (sondages 30, 32 et 33) (). Deux séquences principales, d’épaisseur équivalente, matérialisent le comblement de
  • beige homogène comprenant quelques plaquettes de schiste et du mobilier céramique daté du haut Moyen Âge ().   35               43.52 m NGF
  •                                36      Long de 35 m, le fossé 805 délimite la façade ouest de l’enclos selon un axe nord-ouest/sud-est. Dans son état initial, les sondages réalisés à l’intérieur évasé à
RAP02082.pdf (CHANTEPIE (35). "les rives du Blosne". dfs de fouille)
  • CHANTEPIE (35). "les rives du Blosne". dfs de fouille
  • 35
  • DRAC-SRA - 8 MARS 2005 COURRIER ARRIVEE [ N S r i T U " B A T I d N A l » E R E C H Ì R C H E S A R C H É O L O G I Q U € S RAPPORT FINAL D'OPERATION P R - É V E N T I V E S + + . + 2004 CHANTEPIE « Les Rives du Blosne » (35) Sous la direction de
  • : 31 05 0339 01 Cesson-Sévigné - Décembre 2004 loSi CHANTEPIE « Les Rives du Blosne » (35) Sous la direction de Stéphane BLANCHET Avec la collaboration de Anne Françoise CHEREL, Eric GAUME, Stéphane JEAN, Hervé PAITIER, Sylvie PLUTON et Laure SIMON FICHE SIGNALETIQUE Identité
  • 86 91 98 98 101 101 103 104 CHAPITRE 5 : CONCLUSION GENERALE 106 BIBLIOGRAPHIE 108 ANNEXE 110 r Chapitre 1 INTRODUCTION S. Blanchet Janvier-mars Chantevie (35) : Les Rives du Blosne 2003 Les fouilles effectuées sur le site des « Rives du Blosne » à Chantepie
  • STRATIGRAPHIE 1.2.1 La zone 1 1.2.2 La zone 2 La stratigraphie observée sur la zone 2 est un peu plus complexe que celle que nous avons pu relever au 1 Chantevie (35) : Les Rives du Blosne Janvier-mars 2003 Kt < ' - Rennes;# ;Chantepie .ovx v >'• > : ;"> îî S >
  • Hass'iPi Ai &>.«: site des Rives du Blosne la isaSs IftiSss» Sijîb«!!« ïlia'-iii. ì Shtìims ¿xi Uîià-i-i Figure l : localisation de la fouille (d'après la carte I.G.N au l/25000eme, 1218 est, Cesson-Sévigné). 2 Chantevie (35) : Les Rives du Blosne Janvier-mars 2003 Hôpital AM
  • de gériatrie è 29a AM 29b AM 8 ...ir'^ x o zone II AM 14 " Le Blosne O S3 •:] : zone humide «•>: : ru temporaire ~1 : zone de fouille 100 m Figure 2 : localisation des zones de fouille. 3 Chantevie (35) : Les Rives du Blosne niveau de la zone 1. Sous une couche
  • Chantevie (35) : Les Rives du Blosne A l'issue des multiples phases de décapage, les structures excavées mises au jour (fosses, fossés, trous de poteau) ont été fouillées à la main de façon habituelle. Les fossés de l'âge du Fer ont le plus souvent été sondés manuellement. Peu riches en
  • zone de fouille (carroyage) et le numéro de carré. L'ensemble des archives de fouille et le mobilier archéologique seront déposés au dépôt de fouille de Rennes. 5 Janvier-mars 2003 Chantevie (35) : Les Rives du Blosne ; ' ) : concentration de mobilier néolithique : Néolithique
  • : Age du Fer : Antique f : Moderne 1B1 : Epoque indéterminée 0 20 m Figure 3 : Zone 1 - plan général des structures fouillées sur le site des Rives du Blosne. 6 Chapitre 2 L'OCCUPATION DU NEOLITHIQUE FINAL S. Blanchet Chantevie (35) : Les Rives du Blosne Les premiers
  • comme celle de La Trappe à Boistrudan (35) ou celle de La Charronière à Saint-Aubin-desLandes (35). Les sondages effectués dans les fossés de l'enceinte de Boistrudan ont notamment permis de recueillir un lot de mobilier lithique et céramique attribuable au Néolithique final. Des
  • prospections aériennes et des campagnes de fouilles programmées ont aussi permis la découverte et l'étude de grandes maisons néolithiques à La Hersonnais sur la commune de Pléchatel (35)5. Toutefois, les vestiges mis au jour 3 4 s Leroux, 2002 Leroux, 1992 Tinevez, 1995 et 2004 Janvier
  • encore, les données recueillies sont trop disparates et trop ténues pour pouvoir être véritablement utilisées. A ce stade des recherches, seul le site de La Barrais à SaintSauveur-des-landes (35) situé à une quarantaine de kilomètres au nord-est du site de Chantepie nous livre des
  • Chantevie (35) : Les Rives du Blosne Janvier-mars 2003 AM 29a AM 29b zone I locus 1 affleurement de microgranite zone locus 2 hache marteáu zone inondable ru temporaire concentration de mobilier néolithique (locus) niveau d'occupation préservé. Figure 4 : locus néolithiques mis
  • au jour. 8 Janvier-mars Chantevie (35) : Les Rives du Blosne céramique et des trous de poteau. Nous devons également souligner qu'il se situe en bordure d'un affleurement de microgranite peut-être exploité dès le Néolithique (cf.infra : 2.4.3 Le mobilier archéologique). 2.3
  • n t bioturbé. Sur sa frange ouest, l'US3 repose directement sur du schiste sain. Ailleurs, elle repose sur du schiste altéré. Au niveau de la coupe stratigraphique, l'épaisseur de 9 Chantevie (35) : Les Rives du Blosne Janvier-mars 2003 Photo 5 : Zone 2, secteur 3 - le
  • mobilier archéologique est localisé par une étiquette au fur et à mesure de la fouille. Ensuite, les objets sont relevés en plan et prélevés par m2. Photo 6 : Zone 2, secteur 1 - sur ce secteur, la densité du mobilier est moins forte qu 'au niveau du secteur 3. 10 Chantevie (35
  • argileux gris-violacé à bleu. U.S 6 i | limon argilo-limoneux gris-jaune et oxydations ferriques (gley?). grave (terrasse du Blosne?). schiste sain fond de la tranchée. Chantevie (35) : Les Rives du Blosne l'US3 est généralement comprise entre 0,10 et 0,15 m. Néanmoins, elle tend à
  • 1. 13 Chantevie (35) : Les Rives du Blosne Toutefois, la véritable extension de la zone de dispersion de mobilier n'a pas été déterminée puisqu'elle se prolonge vers le sud hors de l'emprise du décapage. Par ailleurs, sur ce secteur elle a été détruite par un fossé gaulois
  • ). 14 Chantevie (35) : Les Rives du Blosne © 9 F. 77 I O/NO Janvier-mars 2003 G F. 78 F. 79 I I E/SE i i 77i I E/SE l O/NO 1 : limon brun-gris, charbons, argile cuite, bloc de grès chauffé. NE O/NO 1 : limon brun-gris, charbons, quartz. I , E/SE 1 : limon brun
  • : coupes et plans des structures en creux fouillées sur le locus 1. VMS* Photo 7 : Zone 1, locus 1 - trous de poteau (77, 78 et 79) découverts sous le niveau d'occupation. 15 Chantevie (35) : Les Rives du Blosne Janvier-mars 2003 Photo 8 : Zone 1 - fosse 107 en cours de fouille