Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

3 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP03363.pdf (NOYAL-CHATILLON-SUR-SEICHE (35). Rue Albert Camus : identification du tracé de la voie romaine de la Guyomerais au sud de la Seiche. Rapport de diagnostic)
  • NOYAL-CHATILLON-SUR-SEICHE (35). Rue Albert Camus : identification du tracé de la voie romaine de la Guyomerais au sud de la Seiche. Rapport de diagnostic
  • 35
  • (35) – Rue Albert Camus Mots-clefs des thesaurus Chronologie Sujets et thèmes Mobilier Édifice public nb Industrie lithique Inférieur Édifice religieux Industrie osseuse Moyen Édifice militaire Supérieur Bâtiment Macro-restes Mésolithique et
  • suite du diagnostic et le chemin rendu accessible à la circulation. Noyal-Châtillon-sur-Seiche (35) – Rue Albert Camus I. Données administratives, techniques et scientifiques 11 Localisation de l’opération 76 Seine maritime 50 Manche 14 Calvados 27 Eure Bretagne Ille-et
  • -Vilaine 61 Orne Noyal-Châtillon-sur-Seiche 29 Finistère 22 Côtes d'Armor Rue Albert Camus Ille-et-Vilaine 35 Ille-et-Vilaine Rennes 28 Eure-et-Loir Section(s) et parcelle(s): 53 Mayenne Non cadastré 72 Sarthe infographie : S.Jean - INRAP D'après la carte de la France au 1.1000
  • m 200 - 500 m 0 100 km 5km 0 1/250 000 © IGN 2001 Emprise du diagnostic 0 1000m 1/25 000 © IGN 2003 12 Inrap · RFO de fouille Noyal-Châtillon-sur-Seiche (35) – Rue Albert Camus Implantation cadastrale Département : Ille-et-Vilaine 0 10 1 / 2500 Commune : Noyal
  • -Châtillon-sur-Seiche 50 100 m Échelle : 1/2500 I. Données administratives, techniques et scientifiques Arrêté de prescription 13 14 Inrap · RFO de fouille Noyal-Châtillon-sur-Seiche (35) – Rue Albert Camus I. Données administratives, techniques et scientifiques 15 16
  • Inrap · RFO de fouille Noyal-Châtillon-sur-Seiche (35) – Rue Albert Camus I. Données administratives, techniques et scientifiques 17 18 Inrap · RFO de fouille Noyal-Châtillon-sur-Seiche (35) – Rue Albert Camus I. Données administratives, techniques et scientifiques 19 20
  • Inrap · RFO de fouille Projet scientifique Noyal-Châtillon-sur-Seiche (35) – Rue Albert Camus I. Données administratives, techniques et scientifiques 21 22 Inrap · RFO de fouille Arrêté de désignation Noyal-Châtillon-sur-Seiche (35) – Rue Albert Camus I. Données
  • administratives, techniques et scientifiques 23 24 Inrap · RFO de fouille Noyal-Châtillon-sur-Seiche (35) – Rue Albert Camus II. Résultats II. 25 Résultats 26 Inrap · RFO de fouille Noyal-Châtillon-sur-Seiche (35) – Rue Albert Camus 1. Cadre de l’intervention Les sondages
  • plus souple composé de terre et de graviers. 28 Inrap · RFO de fouille Noyal-Châtillon-sur-Seiche (35) – Rue Albert Camus AP95 Fouille 2012 Rue des Potiers PARS URBANA AP93-94 Fouilles 1984-1987 AP95 Rue du Gué AO118 Diagnostic 2012 PARS RUSTICA cour Fouille 2014 Îlot
  • . D’autres enclos ou système d’enclos sont présents sur la carte archéologique de la commune (fig.5). Plusieurs d’entre eux, attribués à la période protohistorique, ont été identifiés par prospection aérienne, au sud de la Seiche (CAG 35, base patriarche du SRA Bretagne), notamment un
  • , la voie antique au niveau de la rue Albert Camus. Inrap · RFO de fouille 30 Noyal-Châtillon-sur-Seiche (35) – Rue Albert Camus 8 7 6 5 la 4 S e iche la Se ich e 2 1 0 250 m Préhistoire 1 km Protohistoire Gallo-romain 1. La Robinais : système d’enclos 2. La Lande
  • de la Seiche 12 – 2015 : diagnostic Secteur de l’Ise, tranche 2 Fig.6 Carte des opérations archéologiques réalisées sur la commune de Noyal-Châtillon-sur-Seiche entre 1984 et 2015 © B. Simier, Inrap 32 Inrap · RFO de fouille Noyal-Châtillon-sur-Seiche (35) – Rue Albert Camus
  • (Simier 2016) © B. Simier, Inrap 34 Inrap · RFO de fouille Noyal-Châtillon-sur-Seiche (35) – Rue Albert Camus de chaussée antérieurs et ont pu totalement détruire les éventuels vestiges antiques. La probabilité que la chaussée antique soit présente et conservée était donc
  • II. Résultats 35 36 Inrap · RFO de fouille Noyal-Châtillon-sur-Seiche (35) – Rue Albert Camus Les vestiges archéologiques Les deux tranchées, réalisées dans le chemin actuel, se sont avérées positives (fig.10, 13, 14 et 15). Après le décapage du radier moderne, composé d’une
  • . Cependant, cette hypothèse est contredite par les résultats du diagnostic effectuésen 2015 sur la ZAC de l’Ise (Ah Thon 2015, fig.12). Lors de cette opération, les parcelles AN 35 et 36, situées directement à l’est de la rue Albert Camus, n’ont pas révélé la trace d’une chaussée ni de
  • fossés bordiers pouvant être associés à la voie de la Guyomerais. Seuls des fossés protohistoriques et/ou antiques avaient été identifiés à l’extrémité septentrionale de la parcelle AN 35. Il n’est donc pas possible, en l’état, de restituer une chaussée antique aménagée selon le
  • L’Ise. Ce qui n’a pas été le cas. Il faut néanmoins signaler que, dans ce secteur, le terrain a été fortement bouleversé par des terrassements destinés à niveler la parcelle AN 35 au contact avec le chemin de la rue Albert Camus. Actuellement, il existe un dénivelé très marqué, de
  • Localisation des tranchées de diagnostic réalisées rue Albert Camus © B. Simier, Inrap .00 26 38 Inrap · RFO de fouille Noyal-Châtillon-sur-Seiche (35) – Rue Albert Camus terrassements à l’origine de ce dénivelé, réalisés probablement à une époque contemporaine, ont pu détruire ou
  • . Ainsi, il ne faut pas exclure la possibilité que la voie ait pu se développer dans la parcelle AN 35 au niveau de la zone de remblais observée à l’est de la parcelle. Dans ce cas, la voie pouvait atteindre les 14 m de largeur, dimension observée sur l’Îlot Floratrait. Le fossé
  • .25 27 TR.67 26 26.75 27 .00 26.50 26.25 26 .75 Diagnostic ZAC de l’Ise tranche 2 (parcelle AN 35) remblais 27.00 27.25 TR.1 27.00 TR.66 27.25 26.50 26.75 26.25 0 26.0 TR.2 remblais remblais TR.65 Chaussée antique .75 .00 26 25 Fossé bordier antique
RAP03257.pdf (NOYAL-CHATILLON-SUR-SEICHE (35). Berges de la Seiche : identification du tracé de la voie romaine de la Guyomerais, à proximité immédiate du cours de la Seiche. Rapport de fouille)
  • NOYAL-CHATILLON-SUR-SEICHE (35). Berges de la Seiche : identification du tracé de la voie romaine de la Guyomerais, à proximité immédiate du cours de la Seiche. Rapport de fouille
  • 35
  • parcelle AR 63 8 RFO, sondages archéologiques Noyal-Châtillon-sur-Seiche (35) - Berges de la Seiche Mots-clefs des thesaurus Chronologie Sujets et thèmes Mobilier nb Paléolithique Industrie lithique Inférieur Industrie osseuse Moyen Céramique Supérieur Bâtiment Restes
  • Suivi des tranchées, sondages, relevés Prénom Nom, organisme d’appartenance Fonction Tâches affectées dans le cadre de l’opération Simier Bastien, Inrap Responsable de l’opération Équipe de post-fouille 10 RFO, sondages archéologiques Noyal-Châtillon-sur-Seiche (35
  • Calvados 27 Eure Bretagne Ille-et-Vilaine 61 Orne Noyal-Châtillon-sur-Seiche Ilot Floratrait 22 Côtes d'Armor 29 Finistère Ille-et-Vilaine 35 Ille-et-Vilaine Rennes 28 Eure-et-Loir Section(s) et parcelle(s): 53 Mayenne AR 63 72 Sarthe infographie : S.Jean - INRAP D'après la
  • - 100 m 100 - 200 m 200 - 500 m 86 Vienne 0 100 km 5km 0 1/250 000 © IGN 2001 RENNES CHARTRES-DE -BRETAGNE Emprise du diagnostic 0 1000m 1/25 000 © IGN 2003 12 RFO, sondages archéologiques Noyal-Châtillon-sur-Seiche (35) - Berges de la Seiche Implantation cadastrale
  • Département : Ille-et-Vilaine 0 10 1 / 2500 50 Commune : Noyal-Châtillon-sur-Seiche 100 m Section : AR 63 Échelle : 1/2500 I. Données administratives, techniques et scientifiques Arrêté de prescription 13 14 RFO, sondages archéologiques Noyal-Châtillon-sur-Seiche (35
  • ) - Berges de la Seiche I. Données administratives, techniques et scientifiques Arrêté de subvention 15 16 RFO, sondages archéologiques Noyal-Châtillon-sur-Seiche (35) - Berges de la Seiche II. Résultats 19 II. Résultats 1. Présentation de l’opération 1. Cadre de
  • Noyal-Châtillon-sur-Seiche (35) – Berges de la Seiche 1.2 Le contexte d’intervention 1.2.1 Le contexte archéologique et historique La commune de Noyal-Châtillon-sur-Seiche fait l’objet depuis les années 1980 d’une surveillance archéologique particulière. Cette attention fait suite à
  • 22 RFO - Sondages archéologiques Noyal-Châtillon-sur-Seiche (35) – Berges de la Seiche 8 7 6 5 la 4 S e iche la Se ich e 2 1 0 250 m Préhistoire 1 km Protohistoire Gallo-romain 1. La Robinais : système d’enclos 2. La Lande Jambu : enclos 3. Les Châtelliers
  • Carte des opérations archéologiques réalisées sur la commune de Noyal-Châtillon-sur-Seiche entre 1984 et 2015 24 RFO - Sondages archéologiques Noyal-Châtillon-sur-Seiche (35) – Berges de la Seiche Sur le plan territorial, la commune de Noyal-Châtillon-sur-Seiche est associé à la
  • archéologique de la commune (fig.5). Plusieurs d’entre eux, attribués à la période protohistorique, ont été identifiés par prospection aérienne, au sud de la Seiche (CAG 35, base patriarche du SRA Bretagne, fig.4), notamment un petit enclos carré de 25 m de côté, au lieu-dit la Lande Jambu
  • ce plan de terrassement. La longueur de la tranchée 3 a été réduite et nous avons, en contrepartie, réalisé une troisième tranchée (TR.2). La tranchée 1 au nord, mesure 75 m de long, la tranchée 2 au centre, 35 m, et la tranchée 3 au sud, 18 m. 1.4 Les moyens mis en œuvre Le
  • motivation et leur bonne humeur. 26 RFO - Sondages archéologiques Noyal-Châtillon-sur-Seiche (35) – Berges de la Seiche F.1.3 F.1.4 TR.1 F.1.1 F.1.2 F.1.6 F.1.5 F.2.2 F.2.1 TR.2 1 / 1000 0 5 10 gué moderne 25 m Foyers pré ou protohistoriques Fossés antiques F.3.2 F
  • ? Tranchée 3 - coupe sud berme latérale Tranchée 2 - coupe nord F.1.3 (us.7) Fossé bordier Tranchée 1 - coupe nord Coupes stratigraphiques 28 Noyal-Châtillon-sur-Seiche (35) – Berges de la Seiche 29 II. Résultats Fig.10 Coupes stratigraphiques de la voirie antique, réalisées
  • bande de roulement en terre apparaît également comme 30 RFO - Sondages archéologiques Noyal-Châtillon-sur-Seiche (35) – Berges de la Seiche trop limitée pour supporter un trafic relativement intense, surtout dans un terrain humide et argileux. Il faut donc s’interroger sur la
  • fine couche d’argile brune visible en coupe matérialise l’emplacement de la chaussée 32 RFO - Sondages archéologiques Noyal-Châtillon-sur-Seiche (35) – Berges de la Seiche F.3.3 : une deuxième voie ? À l’extrémité occidentale de la tranchée TR.3, un radier, F.3.3 (fig.10, us.9
  • désaffection du gué antique, il est intéressant de constater que de l’autre côté de la rivière, sur la rive gauche, il existe encore un 34 RFO - Sondages archéologiques Noyal-Châtillon-sur-Seiche (35) – Berges de la Seiche chemin creux dont le tracé coïncide parfaitement avec celui de
  • qui est grossièrement parallèle au chemin communal qui prolonge la rue Albert Camus. Cette orientation pourrait potentiellement correspondre à l’orientation de la voie antique. 35 II. Résultats Pars urbana Gué antique Voie antique identifiée lors des opérations de fouille
  • archéologiques Noyal-Châtillon-sur-Seiche (35) – Berges de la Seiche NOYAL-CHÂTILLON-SUR-SEICHE ZAC des Deux Rivières ZAC de L’Ise La Lande Jambu aR el ed Ru ais in ob La Robinais 0 200 400 m 1 / 16 000 SAINT-ERBLON Voie antique identifiée lors des opérations de fouille
  • communal et limites parcellaires modernes : fossilisation du tracé de la voie antique ? Fig.19 Hypothèse de restitution de la voie antique de la Guyomerais sur le cadastre de 2015 38 RFO - Sondages archéologiques Noyal-Châtillon-sur-Seiche (35) – Berges de la Seiche Au niveau de
  • RFO - Sondages archéologiques III. Études annexes Noyal-Châtillon-sur-Seiche (35) - Berges de la Seiche 41 III. Annexes La terre cuite architecturale Un lot de terre cuite architecturale provenant du comblement du fossé bordier TR.3.2 a pu être prélevé lors de l’opération
RAP03259.pdf (NOYAL-CHATILLON-SUR-SEICHE (35). Ilot Floratrait : Pars rustica de la villa de la Guyomerais et voie secondaire antique. Rapport de fouille)
  • NOYAL-CHATILLON-SUR-SEICHE (35). Ilot Floratrait : Pars rustica de la villa de la Guyomerais et voie secondaire antique. Rapport de fouille
  • 35
  • d’opération NOYAL-CHÂTILLON-SUR-SEICHE (Ille-et-Vilaine), Îlot Floratrait Pars rustica de la villa 35 206 Code INSEE de la Guyomerais et voie secondaire antique Nr site - Entité archéologique n°- sous la direction de Bastien Simier avec la collaboration de avec la contribution
  • Le Gouenic Yann Letho-Duclos Nicolas Menez Anne-Sophie Paranthoën Vincent Pommier Marie-Laure Thierry Arrêté de prescription SRA 2013-130 Système d’information Lambert 93, cc48 Code Inrap F104 924 Beta Analytic Inc. Inrap Grand Ouest 37 rue du Bignon CS 67737 35 577 Cesson
  • Région Statut du terrain au regard des législations sur le patrimoine et l’environnement Bretagne — Département Ille-et-Vilaine (35) Commune Noyal-Châtillon-sur-Seiche Proprietaire du terrain Opérateur d’archéologie Inrap Grand-Ouest Responsable scientifique de l’opération
  • ville, îlot Floratrait Numéro de l’arrêté de prescription Codes 2013-130 code INSEE 35 206 Numéro de l’entité archéologique 56 0780091 Numéro de l’arrêté de l’autorisation de fouille 2014-085 Référence du projet INRAP F104 924 Coordonnées géographiques et altimétriques selon
  • -Seiche Ilot Floratrait 22 Côtes d'Armor 29 Finistère Ille-et-Vilaine 35 Ille-et-Vilaine Rennes infographie : S.Jean - INRAP D'après la carte de la France au 1.1000 000e (I.G.N-1993) 56 Morbihan Noyal-Châtillon -sur-Seiche Section(s) et parcelle(s): 53 Mayenne AO 122, AO 168
  • , essentiellement par prospection pédestre (CAG 35, base patriarche du SRA Bretagne). Autour de la villa, trois gisements gallo-romains sont référencés : deux au sud à la Coudray et au Patis Malais et un à l’ouest aux Monts Gautier. On signalera également la découverte en 1886, à la limite avec
  • estimant un temps de transport moyen à l’aide d’un attelage d’animaux de traits à 4km/h (Amouretti 1991). 35 II. Résultats 11 10 12 9 8 7 gué la 5 6 S e iche 4 la Se ich e 3 1 0 250 m Préhistoire 1 km Protohistoire Gallo-romain Voie romaine Fig.7 Contexte