Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

1 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP01471.pdf (INGUINIEL (56). le site de kerven-teignouse. rapport final de fouille programmée 1995-1997)
  • INGUINIEL (56). le site de kerven-teignouse. rapport final de fouille programmée 1995-1997
  • SERVICE REGIONAL DE L'ARCHEOLOGIE DE BRETAGNE SYNDICAT DU BASSIN DU SCORFF 1995-1997 LE SITE DE KERVEN-TEIGNOUSE EN INGUINIEL T^{n habitat du second â%e du fet DANIEL TANGUY 1 .Cj LE SITE DE KERVEN TEIGNOUSE A INGUINIEL (Morbihan) UN HABITAT DU SECOND AGE DU FER
  • SERVICE REGIONAL DE L'ARCHEOLOGIE DE BRETAGNE avec le concours du SYNDICAT DU BASSIN DU SCORFF de LA COMMUNE D'INGUINIEL de L'ASSOCIATION SCORFF ET PATRIMOINE 1995 -1997 Daniel TANGUY FICHE SIGNÂLETiQUE Site n° : 56089003 AH Programme : H 09 terroirs et peuplements protohistoriques
  • - L'OPERATION 1995-1997 1) Localisation du site. 2) l'historique des recherches. 3) La démarche préconisée pour le programme 1995 -1997 DEUXIEME PARTIE - L'ANALYSE DES STRUCTURES. L'évolution du site, du début de la Tène ancienne à la fin du 1er siècle av. J.C. 1) La phase ancienne. 2) Le
  • 1995 -1997 L'opération de fouilles programmées s'est déroulée sur trois années. Elle se situait dans la continuité d'un programme engagé depuis 1991. Celui ci a débuté par une série de sondages mécaniques, en novembre 1991, destinés à apprécier la potentialité du site. Par la suite
  • espace assez restreint. A cela s'est ajoutée, la réalisation et la publication d'un travail exhaustif sur les stèles du Morbihan (Tanguy, 1997). Fig. 5 Vue aérienne du site en 1995 (Cliché P.Naas). 7 8 Les recherches de 1991 à 1994 En 1991, la disparition des témoins directs de
  • 9 médiane. Elle est associée à un petit fossé rectiligne qui semble limité à l'ouest une nouvelle organisation du site. L'ensemble de ces résultats est détaillé dans le 1995. raDDOrt remis à la fin de l'année La démarche préconisée pour le programme 1995 -1997 Dans la
  • ne devait pas être écarté mais envisagé dans le cadre de l'étude globale du site. Ce sont ces bases qui ont défini le programme mené de 1995 à 1997. Les méthodes d'investigations éprouvées les années précédentes sont demeurées identiques. Elles associent le décapage mécanique de
  • surface et de certaines sections de fossés et le travail manuel. Ce dernier a pris une place très importante en 1996 1997 sur des zones de cailloutis ou l'usage du tracto pelle serait destructeur. Il est vrai, sur le plan méthodologique, que les décapages minutieux de grandes surfaces
  • années du présent programme ne fournissent pas une base intéressante pour un nouveau travail de ce type dans l'immédiat. Cependant, le mobilier découvert, essentiellement de la céramique, est pourtant abondant en 1997. Il connaît aussi le même traitement que les années précédentes
  • soie, d'un mors de cheval et d'une pointe de lance. Les premières études archéobotaniques ont eu lieu en 1996. Les rapports sont joints en annexe (étude anthracologique et palynnologique). Les résultats des sondages effectués en 1997 dans les tourbières proches du site seront
  • disponibles en 1998. L'ANALYSE DES STRUCTURES L'évolution du site, du début de la Tène ancienne à la fin du 1er siècle av. J.C. Le schéma d'évolution du site, défini en 1994, reste globalement identique en 1997. Ces trois années de recherches ont permis surtout d'affiner ce phasage. Les
  • , découvert en 1997, orienté est - ouest, il est implanté au sud de l'enclos et vraisemblablement en bordure de fossé. Les analogies avec le souterrain 147 sont frappantes. Le puits d'accès, situé à l'extrémité est, est large de 80cm et taillé dans un granit délité. Creusé sur une
  • une avant - cour. L'enclos sud dégagé partiellement en 1997 a peut être eu la même fonction. La vision de l'ensemble reste limitée mais une organisation assez claire se dégage avec une partie centrale, un coeur, défendu par un système d'enclos d'où se dégage une symétrie frappante
  • . Les fouilles menées de 1995 à 1997 ont permis de bien progresser dans l'étude des fossés limitant les trois enclos et de comprendre leur organisation générale. Il faut cependant reconnaître que toute la partie est du site reste inconnue et notre perception globale est donc