Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"
  • Date > 1986 (retirer)
  • Operation type > fouille préventive (retirer)

13 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP00698.pdf (PLOMEUR (29). beg an dorchenn. pointe de la Torche. rapport de fouille préventive)
  • 0 Programrae P 24. Olivier KAYSER \ PLOMEUR (Finistère) BEG-AN-DORCHENN. Campagne 1986. Sauvetage programmé n° 1271. Site n° 29 171 002. BEG-AN-VORCHENN CAMPAGNE VE S AU [/ETAGE PROGRAMME 19S6 Site. n° 29.171.002 Autorisation n° 1271 * * * ApAê* accord du nouveau
  • d'habitat et le décapage de la totalité du fioyer 2. Olivier KAYSER. Novembre 1986. s i 1 F uniM& Pointe de V enmara1 h 3-4 i1 iffÍA ty* 1iñ + ooy\N Ir «e v/ ,'UM,' : h * . - -F--. V? ÄJI /+ + + i taut Poulbridl , ) Sau« Youfalivtnj Marais de Lescors J '^f
  • Cl 1lot 9* *c|* 10« JJ I Cil U t i l O SCI« 104 Ml eiiM.it Cl lot.u MIS KM. ITI xcvw feoji «cm l o i m Kvm 1
RAP00744.pdf (PLOUARET (22). l'armorique. rapport de sauvetage programmé)
  • CIRCONSCRIPTION HISTORIQUE BORDEREAU RECAPITULATIF DE BRETAGNE Date d1envoi.décembre.1986 RAPPORT DE SAUVETAGE PROGRAMMEE LOCALISATION Département Côtes-du-Nord Commune Plouaret Lieu-dit : du cadastre L1Armorique I.G.N.. L'Armorique Local L'Armorique N° de site
  • 22207002 AH Cadastre.... 1935 A3 (1466, 1467, 1485) Coordonnées Lambert I Ax 172.300 Ay 119.000 DATES Autorisation (n°, date) INTERVENTION Responsable BARDEL Motif d ' intervention Travaux agricoles Surface fouillée 500 m2 1100, 14 mars 1986 Travaux agricoles Intervention
  • ^ ^ ^ » m • m RAPPORT DE PLOUARET L'ARMORIQUE 1986. En 1986, la Direction des Antiquités Historiques et Préhistoriques de Bretagne a poursuivi la fouille de sauvetage programmé du site de l'Armorique en Plouaret (Côtes- du-Nord). La campagne de 1985 avait permis de mettre au jour
  • , un état antérieur comportant un fos se délimitant deux espaces dont un comportant un grenier sur pilotis avait été r«Levé sans élément de datation, malheureusement. La campagne 1986 a donc eu pour objectif d'approfondir l'étude de l'état le plus ancien de l'occupation et de
  • suivre le développement de l'occupation à la Tène Moyenne. L'intervention sur le terrain s'est déroulée entre le 15 juillet et le 15 août 1986. Celle-ci a pu avoir lieu grâce au concours de la municipalité de PLouaret et du SH.V.O.M. qui ont mis à notre disposition l'école publique
  • précision sur le plan du contexte auquel il appartient. Mis a part les niveaux XVIII0 et XIX° sièclesmis au jour en 85 et pour les• • • / • • • quels aucun élément nouveau n'a été mis au jour cette année, quatre niveaux d'occupation différents ont été déterminés en 1986 (1 niveau
  • d'un trou de poteau (T19) de 0,30 m. de diamètre sur 0,20 m. de profondeur. Conclusion : La campagne 1986 a donc permis de mieux cerner l'occupation du site. Il apparaît que celuitci s'est implanté à la Tène ancienne. A cette époque apparaît les structures de galeries à ciel ouvert
  • iim^'W •vavo 1&7* 1488 ; -rè
  • - +• + + + + + + + 1m 1 + ++I WyÀ iMMM lini Ariae Rempli w a g c fessé Arjil* T«rr« 1 granitique T«rr« sabltust brun* • ctndrtj « e l a y e n n a j t E . N. / F.E./E.P./P.P. +• + PLOUARET " L ' Armorique Coupe M m tranchée = + ' • V + + + + F2 " et 1986 fosse + + fe «i H
  • » - Remplissage 1m granitique vestale (hull) argileuse Argile Terre sableuse E.N. / F .£ . / E.P. / P.P. + 22 PLOUARET Coupe IHl^j A r 3 î l t Arène tranchée 3 + r '4 ~ jaune - F3 et galerie a • charbon mw A r jj 11 • • e a lu a u x de • 1986 ciel ouvert Arène
  • Remplissage " L'Armorique tranchée argile " 1986 F 8 É.H. / F £ . / E.R. / RR Mobilier gaulois de l ' état 2 ( Tène ancienne } Mobilier gaulois des états Mobilier du niveau gallo-romain ( fouilles de 1966 ) © fossé F.1 5 cm F f . T , W , y ? oT + 22
  • structures gauloises - état 2 P.P. J.P. B. DAHB : G. 4 H' 22 207 002 PLOUARET L'Armorique AH 1986 Plan des galeries G.3 et G.4 à ciel ouvert • 2m m» j.rb, 22 207 002 AH PLOUARET 1986 L ' Armorique Sections des 0.3 et galeries è ciel ouvert G.U 0 2m 3 «A J.K
RAP00027.pdf (PLOUBAZLANEC (22). karreg ar yellan. rapport de sauvetage programmé.)
  • DE KARREG-AR-YELLAN (PLOUBAZLANEC, COTES-DU-NORD) EN SEPTEMBRE 1986 Inventaire : 22 210 00 5 Sauvetage programmé (Programme P 15) Autorisation n° 1270 du 14 mars 1986 NOVEMBRE 1986 3 2..410.oo s. S& MINISTERE DE LA CULTURE SOUS-DIRECTION DE L'ARCHEOLOGIE LABORATOIRE
  • D'ANTHROPOLOGIE-PREHISTOIRE PROTOHISTOIRE ET QUATERNAIRE ARMORICAINS UNIVERSITE DE RENNES I E.R. n° 27 DU C.N.R.S. Jean Laurent MONNIER Chargé de Recherche RAPPORT SUR LA FOUILLE EFFECTUEE SUR LE GISEMENT DE KARREG-AR-YELLAN (PLOUBAZLANEC, COTES-DU-NORD) EN SEPTEMBRE 1986 Inventaire : 22
  • 210 00 5 Sauvetage programmé (Programme P 15) Autorisation n° 1270 du 14 mars 1986 NOVEMBRE 1986 2 I. INTRODUCTION Karreg-Ar-Yellan (ou Karreg-Ar-Vor-Lenn) est situé l'Arcouest (commune de Ploubazlanec, Côtes-du-Nord). Il est Le gisement de nord-ouest de au au pied d'un
  • également Figure 1 : Karreg-ar-Yellan, situation topographique du gisement (flèche). rocher 1982 étang 0 i Figure 2 : Karreg-ar-Yellan, 10M plan du site et position des zones fouillées de 1981 à 1986 (le gisement s'étend largement sous l'estran). permis de préciser la
  • thématique de la S.P.F. à Poitiers le 6 avril 1986 (publication à paraître dans le bulletin de la S.P.F.). III. LA CAMPAGNE 1986 III.1. Participants 3e tiens à remercier les personnes qui ont participé au chantier et m'ont ainsi apporté leur concours bénévole : MM. Bernard B I G O T
  • (zone fouillée de 1981 à 1986). ON M. Jean G A G N E P A I N , étudiant (Paris) Melle Catherine H A R D Y , T U C C N R S (Rennes) MM. Thomas H A U P E N T H A L , étudiant (Bonn, R.F.A.) Maurice H O U E I X , retraité (Plélan le Grand) Stéphane L A S S A B L I E R E
  • campagne de fouille La fouille a été menée du 1er au 25 septembre 1986. Elle a concerné la partie est du gisement, à proximité du rocher, dans la zone située au-dessus du niveau des plus hautes mers ( F i g . 3 ) . En outre un sondage a été implanté sur l'estran, à une huitaine de
  • été ouverts et fouillés au cours de la campagne 1986 : H2, H3, H4, H5, H6, 12, 13, 14, 15, 16 et partiellement Hl, 11,-31, J2, J3, 3 4 , 3 5 , 3 6 , soit une douzaine de mètres carrés, ce qui porte la surface totale actuellement explorée au-dessus des plus hautes mers à 68
  • mètres carrés. sondage de 4 mètres carrés a été ouvert en haut d'estran. En plus, un 8 La campagne 1986 a été malheureusement contrariée par des difficultés importantes. Plusieurs défections tardives ont affaibli l'équipe et, malgré un effort de publicité, je n'ai pu remédier
  • de vue archéologique. 9 : blocs et cailloux (head) ' à matrice humifiée. Teinte noire (10 Y R 2/1) (paléosol). V. LE NIVEAU PROTOHISTORIQUE V.l. - Les structures dégagées en 1986 La suite de la fosse apparue en G4 lors de la campagne 1985 a été trouvée cette année en. H4 et H 5
  • • 5 + 6 A' A A O A A i A ¿A A ààk • "9 A A \ A H • * a io AA * I A 1M Figure 7 : Karreg-ar-Yellan, campagne 1986, plan de répartition de l'industrie lithique (Paléolithique moyen). 1 : éclat ou fragment d'éclat ; 2 : couteau à dos naturel ; 3 : encoche ; 4
  • batardeaux pourrait remédier. - Le Paléolithique supérieur : La campagne 1986 a confirmé la présence d'un niveau paléolithique supérieur sous l'estran. Il s'agit toutefois d'un horizon très diffus qui est donc très nettement localisé dans la partie orientale de la zone fouillée. La
  • d'observations préliminaires (communication à la réunion S.P.F. de Poitiers en 1986, publication à paraître dans le bulletin de la S.P.F.). La validité des plans de répartition de l'industrie dans ce type de gisement (head) a été discutée. Celle-ci est acceptable à condition de prendre en
  • arace a de nombreuses fouild'autant moins que p A PRESSE 0'ARMOR • Samedi 6 septembre 1986 Il y a 70 000 ans. des « M o u s t é r i e n s (°) d e t r a d i t i o n a c h e u l é e n n e », comme les définissent les paléontologues, avaient trouvé un là un bon coin pour vivre. Comme
RAP00354.pdf (MORDELLES (35). Sermon. rapport de sauvetage programmé.)
  • PROGRAMME H 16 MORDELLES (35) SERMON SITE GAULOIS ET TEMPLE CELTO-ROMAIN RAPPORT DE SAUVETAGE PROGRAMME POUR 1986 MICHAEL BATT DIRECTION DES ANTIQUITES DE BRETAGNE DIRECTION DES ANTIQUITES DEBRETAGNE Michael BATT Sauvetage Programme MORDELLES (ILLE-ET-VILAINE
  • / Fig 2 i DIRECTION Michael DES ANTIQUITES DE BRETAGNE BATT Sauvetage MORDELLES programmé (ILLE-ET-VILAINE) Sermon La fouille d'un site gaulois et temple gallo-romain 1986. Situation et circonstances de l'intervention Le site archéologique de Sermon en Mordelles
  • relier l'actuelle R.N. 24 à la fu- ture voie expresse RENNES-LORIENT (construction en cours 1985, mise en service 1986). En septembre 1984, la Direction des Antiquités, avec la participation du G.R.A.M.J.C. de Pacé, a effectué des sondages:..de reconnaissance sur une partie du
  • III ainsi que des premières importations de céramiques gallo-romaines et romaines. Miso en oeuvre du chantier 1986 (fig. 3, clichés 2 et 3) En 1986, la campagne de sauvetage programmé s'est attachée a reconnaître le plan et la fonction du bâtiment gallo-romain localisé par photo
  • avec une celia héxagonale est pour l'instant inédit dans I. l'ouest de la France et en Grande-Bretagne et probablement très rare au niveau européen. Description des secteurs fouillés et Etude archéologique de la structure du temple (cliché 4) Le décapage et la fouille de 1986 ont
  • , très peu de moellons ont pu résister aux labours. Fouille du temple 1986 (Fig* 4,clichés 5 et 6) L'étude archéologique nous a permis de fouiller à l'intérieur de cet édifice, un remplissage très homogène d'argile limoneux. Couche 9 : Le nettoyage de la base de la couche arable
  • Celtes, Ve-Ier siècles avant J.-C.", exposition de l'Abbaye de Daoulas, 13 juin-14 septembre 1986, Association Abbaye de Daoulas 1986, 168 pages. Articles_et ouvrages : ALBERT (R.), FAUDUET (I.), 1976 : Les fibules d'Argentomarus, Revue archéologique du Centre, t.XV, fasc.1-2 p
  • . Il est fortement possible que le trésor monétaire trouvé en 1893 soit associé avec le temple étant donnée la présence de monnaies gauloises dans l'édifice. Les deux monnaies trouvées en 1986 sont en cours d'étude avec Madame Katherine GRUEL (C.N.R.S.). La fouille de 1986
  • a montré que les monnaies gauloises sont en association avec un lieu de culte. En conséquence, nous sommes obligés de considérer que le trésor monétaire trouvé en 189 3 représente peut-être une offrande. Le statère trouvé en cours de fouille en 1986 a été marqué par un coup de burin sur
  • . 18 LES MONNAIES GALLO-ROMAINES - Par Dominique POUILLE Provenance : MORDELLES Septembre 1986 Sondage : Fanum Couche : 18 AA8 X=1,05, Y=1,24, Z=+41 N° : 17 (Galerie N-0) Lecture droit : F. IMPERAT VII rétrograde. DROIT : Figuration : tête laûFée à droite. Lecture revers
  • : MORDELLES-SERMON Septembre 1986 Sondage : Fanum Couche : 10 AD 11 x=1,78, y=1,78, Z=+46 N° : 2 (Galerie S-E) Lecture droit : DROIT : Figuration : tête laurée à droite Lecture revers : TAV à l'exergue REVERS : Figuration POIDS : (6,18) : Autel ORIENTATION DU REVERS : 7 H 00
  • IDENTIFICATION Atelier : LYON Datation : 10 à 14 ap J.-C. Valeur : AS Régne d'Auguste ou début Tibère. Droit : Revers : Référence : Provenance : MORDELLES-SERMON Septembre 1986 Sondage : Fanum Couche : 14 AA 10 x=1,55, 7=0,80, z=+45 N° : 18 (intérieur cella) Lecture droit : DROIT
  • envisagée pour étude en 1987 est celle qui se situe entre les fouil les de 1985 et celles de 1986. Un décapage partiel en 1985 a montré la présence de couches de tuiles et la présence de céramique la Téne finale et gallo-romaine précoce. La photo aérienne prise en 1984 ne nous a rien
  • -romaine. HARSCOUET DE KERAVEL, J. (1908) - Monnaies gauloises, trouvaille de Mordelles, Bulletin de la Société Archéologique d'Illeet-Vilaine, T. XXXVIII. t '35 MORDELLES-Sërmon 1986. ' Fouille du Fanum. Fig5 0 cm 5 o cm Fig 7 « j-yc Fi9 8 o cm Fig9 \ 35 MORDELLES
  • , Sermon. i 35 MORDELLES, Sermon. Cliché 2 : Vue aérienne du temple Celto-romain et ses environs, prise de l'Est en 1986 pendant les fouilles (Cliché M. GAUTIER) 1 35 MORDELLES, Sermon. Cliché 3 : Vue aérienne du temple en cours de fouille 1986 (Cliché M. GAUTIER) 35 MORDELLES
RAP00247.pdf (PLUVIGNER (56). habitat et nécropole de Talhouët-Breventel. rapport de sauvetage programmé.)
  • DANIEL TANGUY Fouille de sauvetage programmé sur un site (^habitat du second Age du Fer, au Talhouet en PLUVIGNER (Morbihan) Rapport année 1986 Daniel TANGUY Fouille de sauvetage programmé sur un site d'habitat du second âge du Fer,au Talhouet, commune de PLUVIGNER
  • (Morbihan) . Année 1986 Rappel ; L'étude de ce site a débuté par une fouille de sauvetage d ' urgence, a.u cours de l'hiver 1985»déclenchée à la suite de travaux de défrichements sur une vaste parce] le de lande. Cette intervention,ainsi que les deux campagnes de sauvetages
  • l'enclos sur toute sa surface en procédant par des décapages extensifs, afin d'apporter des éléments de réponses concernant la nature et l'ampleur du site. In troduction; La troisième campagne de fouilles de sauvetage programmé a eu lieu durant trois semaines,du 7 au 26 juillet 1986
  • Thierry DARLET Pierre Alain LE GRAND Bertrand LE QUERE Louis MONOT Jean Christophe SALHI Jamal VINCENT Valéry Ce sont donc au total 19 personnes qui ont travaillé sur le site du Talhouet au cours du mois de juillet 1986. - 4 - La fouille : Comme prévu à l'issue de la campagne
  • dont la vocation essentiellement agricole est probable. Les recherches menées cette année ont mis en valeur l'étroite liaison entre l'enclos et la construction rectangulaire. A la fin de cette campagne de fouilles 1986,il est évident que nous avons étudié une unité de ce qui peut
  • d'humus. Intérieur de l'enclos, partie est,après le second décapage. UNIVERSITE DE RENNES DEPARTEMENT DE PHYSIQUE CRISTALLINE LABORATOIRE D'ARCHEOMETRIE RAPPORT SUR LA PROSPECTION ELECTRIQUE DU SITE ARCHEOLOGIQUE DE TALHOUET EN PLUVIGNER (56) RAPPORTEUR ANNEE L.LANGOUET 1986
RAP00254.pdf (QUIBERON (56). habitat de Goulvars. rapport de sauvetage programmé.)
  • SOMMAIRE P. 2. CONDITIONS DE LA FOUILLE 1. 2. le financement l'équipe P.4. PLAN DE SITUATION P.6. OBJECTIFS DE LA P.7. TRAVAUX PRELIMINAIRES 1. 2. CAMPAGNE 1986 déblaiement et quadrillage prospection magnéto-tellurique artificielle LA FOUILLE P. 11. Structure 1
  • . CHRONOLOGIE RELATIVE ET ABSOLUE P.32. CONCLUSION P.34. MOBILIER P.35 à Annexe: 40. (et 12?) ET OBJECTIFS DE LA PLANCHES PHOTOGRAPHIQUES. plan au 1/40 - ème. 1 - CAMPAGNE 19 86. CONDITIONS DE LA FOUILLE 1. LE FINANCEMENT Le financement de la campagne 1986
  • Quiberon, à proximité de la Il pointe de Conguel au lieu-dit Goulvars. l'extrémité orientale de la parcelle AS 106 du révisé de 1986 1983). La (ce numéro remplace AS 44 du commune de Ouiberon en est Cooddonn ées Lambert cadastre cadastre de propriétaire. : AY 2289,100
  • large de quatre mètres et les indices d ' autres structures. A Pâques 1986, une prospection électromagnétique 2 révèle sur 1600 m la présence de nombreux alignements. C'est la première été en2 visage fin 1986. La prospection n'a porté que sur 1600 m 2 au lieu de 5000 m pour des
  • revenir sur la exemplaire dactylographié du rapport rience réalisée à Rezéa été déposé ainsi théorie que les résultats obtenus cette de l'expé- à la DAH de Rennes en 1986, à Quiberon-Goulvars,accompa- gnés d'une première interprétation. documents graphiques qui montrent
  • orthogonaux organisés suivant de Je joins à ce rapport les une profusion une double trame: d'alignements l'une orien- tée selon les points cardinaux,1 ' autre NW-SE, La fouile de l'été 1986 n'a fait Est qu'effleurer la partie Sud- de la zone expérimentale; une des priorités de la
  • 1987 sera titude des de décaper le carré UW tracés théoriques. - 7 - campagne 60-80 pour contrôler l'exac- I 8 - NT t - 10 - STRUCTURE La ■être première explorée pagne 1986 Il du 1985 des priorités compléter fait la Très bien sage de le très bel
  • semble pouvoir être re- chronologie relaétablie avec une relative sûreté. C'est la raison a pour laquelle la été abandonnée en 1986, murs formant ainsi viron. ture, malgré la découverte de deux les retours de M33 que des murs de refend Il qui est essentiel fouille de S5 en
  • La campagne 1985 avait laisse supposer 1 'existence do deux périodes sûres dans sa partie orientale et coupée par S2 donc antérieure) période plus ancienne probable, ques pierres alignées (SI et d'une représentée par quel- (M10 sous M9 de SI). La campagne 1986 a permis
  • Gallo-Romaine.. affiner -31 - A site à du début CONCLUSIONS 1986 - OBJECTIFS 19 87 [^cs objectifs de la campagne 1 986 ont pour l'essentiel prospection magnéto-tellurique arti2 , 2 1600 m , décapage de 1000 m et trois sonda- ficielle sur ges de contrôle de fouille et fine
  • campagne 1986 était essentiellement d'élargir la zone de fouille pour en mesurer l'importance après la découverte des indices 1985 et la prospection magnéto-tellurique artificielle de Pâques 1986, divement, les relevés de murs ont après l'été,Du retard a mobilier n'a pu être ni
RAP01066.pdf (FOUGÈRES (35). le château. rapport de sauvetage programmé)
  • 35 FOUGERES C h â t e a u - fort Rapport de fouille programmée pour 1986 F Champagne D i r e c t i o n des Antiquités de Bretagne TABLES DES MATIERES INTRODUCTION P. 1 I - LE CASTRUM P. 3 II - LA M A Ç O N N E R I E P. 11 CONCLUSION P. 19 CIRCONSTANCES Dans
  • d i é v a l e - A u b i e r / J . F . FINO - ( 1 9 7 7 ) - F o r t e r e s s e s de la F r a n c e m é d i é v a l e - P i c a r d >10 8 «12 •7 |13 FOUGERES 1986 '3ème enceinte" PHASE Ib M PHASE II LA MAÇONNERIE —oooOooo— - 12 - En 1 1 7 3 , Raoul II s e i g n e
  • Niveau d ' a r a s e m e n t du mur I P a r e m e n t de r e t e n u e du r e m b l a i s F our et cheminée contre moderne(Cf.Rap.198 la c o u r t i n e Nord FOUGERES 1986 CHATEAU FORT enceinte Plan détail lé des stuctures dégagées 35 115 001 FOUGERES 1986 "Coupes
  • ) MORTIER DE CHAUX (10) (6_9) REMBLAIS NIVELLEMENT X I V ™ S. (6) m ^ 1 > (4) ARGILE VERTE ( X V I - X V I I ™ S . ) ( 2 ) (7) REMBLAIS X V I I - S . .. . Y » 35 115 001 FOUGERES 1986 N'iVft i I . . » > » » » . » « » • ••••• i
  • ) + + V;1•++ + +++++++ +++H + (11) REMBLAIS NIVELLEMENT (occuoaoor, X I V - X V ~ S . ) •t • • -f- r-rr*o ^rs.0 « 4- • o »4. # • • 4. • • < w FIN X* DEBUT X I — S . ( 1 2 } REMBLAIS 0 •
RAP00720.pdf (SAINT-SAUVEUR (29). Ruguellou. rapport de sauvetage programmé)
  • LABORATOIRE D'ANTHROPOLOGIE - PREHISTOIRE - PROTOHISTOIRE ET QUATERNAIRE ARMORICAINS EQUIPE DE RECHERCHE N° 27 DU C.N.R.S. Jacques BRIARD et Michel LE GOFFIC RAPPORT SCIENTIFIQUE SUR L A FOUILLE DU TUMULUS DU RUGUELLOU SAINT-SAUVEUR, Juin - Juillet FINISTERE 1986
  • . Jacques BRIARD et Michel LE GOFFIC RAPPORT SCIENTIFIQUE SUR LA FOUILLE DU TUMULUS DU RUGUELLOU SAINT-SAUVEUR, FINISTERE Juin - Juillet 1986 Fouille de sauvetage programmé n° 1273 (autorisation 14/3/86) Laboratoire d'Anthropologie Université de Rennes I Campus de Beaulieu 350*2
  • Cruguellou qui veut dire en breton les buttes autrefois tout un groupe de tumulus à cet é t é répertoriés par M . Le Goffic ou les tumulus. endroit. Les deux subsistant : celui de la parcelle 379 fouillé en 1986 et celui s i t u é plus au sud entre les parcelles 740 et 743 ( f i
  • - c i , par suite des avait é t é largement r a b o t é e labours p r é c é d a n t à son sommet. I l est évident la mise en p â t u r e , que progressivement son arasement se poursuivra à longue é c h é a n c e . Le arasement monument a é t é fouillé en 1986 en fouille
  • juin 1986 au 17 j u i l l e t 1986, sans compter quelques opérations préliminaires. Les p r o p r i é t a i r e s , M . et Mme Raymond Barrou nous ont laissé toutes f a c i l i t é s pour la conduite des travaux. La m u n i c i p a l i t é de SaintSauveur a permis notre h é b e
  • t i c u l i è r e s i n é d i t e s . Au cours des travaux, les traces de plusieurs fouilles anciennes menées "en entonnoir" ont é t é reconnues. Elles sont p r é c i s é e s sur le plan g é n é r a l ( f i g . k, A) de m ê m e que les zones fouillées en 1986 ( f i g . 4, B
  • apparaissait comme un Fig. * - Tumulus du Ruguellou - Plan général de fouilles. A : fouilles anciennes ; B : fouilles 1986. tumulus déjà i m p o r t a n t dans la s é r i e des Monts d ' A r r é e , où la plupart des n'atteignent qu'une de hauteur, vingtaine de m è t r e s de d i
RAP00622.pdf (BERRIEN (29). le Goënidou. rapport de fouille)
  • NSC/.. H O N DìREi "'. -C • • • ' NALB des • IRil' C::.TV-. -ES ités Circo.^c- . Q p s .: ' T P o et P. - - iquea 6> Rue d u ' f t . re £ £ 0 3BOS m^NpSX-k.-OEX BERRIEN (Finistère) - Le Rapport de s a u v e t a g e programmé - Département - Commune 1986 B e r r
  • N S DIRECTION Michael DES A N T I Q U I T E S DE BRETAGNE BATT Programme BERRIEN (FINISTERE) V I L L A G E M E D I E V A L D E S E R T E DU Sauvetage I - SITUATION programmé ET C I R C O N S T A N C E S DE H 21 GOENIDOU 1986 L'INTERVENTION Le G o ë n i d o u e s
  • r i b u é e à l ' a t e l i e r de B o d è r e s en P I o n é o u r - L a n v e r n (Finistère). III - M I S E EN O E U V R E DE LA C A M P A G N E 1986 Le m o i s de J u i l l e t 1 9 8 6 a vu se d é r o u l e r u n ? 3 è m e c a m p a g n e de f o u i l l e de s a u v e t
  • * X' PlounéourMénez I SITUATION DU GOENIDOU DANS LE DOMAINE DE LA QUEVAISE (état XVIIème s.) exploitations tenues en quévaise f§| Paroisses et Abbaye du Relec Berrien La Feuillée 29 BERRIEN-Le Goënidou. Plan detaillée de la zone fouillée BâtimentII en 1986 Ï I
RAP00112.pdf (QUIMPER (29). le Braden. le braden i. rapport de sauvetage programmé)
  • Q U I M PER * LE - 19 8 6 - BRADEN QUIMPER - LE BRADEN - 29 86 14 Responsable: J.F. LE BIIIAN Archéologue Municipal de Quimper Décembre 1986 TABLE DES MATIERES INTRODUCTION P. 2 ETUDE DES FOSSES P. 13 L'ANGLE NORD-OUEST DU SITE P. -.51 LA ZONE CENTRALE P. 59
  • territoire de la commune de Quimper, est restée très soutenue tout au long de l'année 1986.Malgré la participation du service municipal d'archéologie (un archéologue à mi-temps et une tucis te) et du C.E.R.A.Q. aux fouilles de Locmaria et de Créach-Gwen, le chantier de sauvetage programmé
  • Fer de la D.A.B. à Rennes. La publication de "Aux origines de Quimper - Archéologqie et Histoire", éditée fin 1986 par la Ville de Quimper avec le concours de la Sous-Direction de l'Archéologie, s'appuie, naturellement, sur les découvertes du Braden. Enfin, le. Braden est très
  • les 6000 demeurés intacts et étudiables) s'étale de 1982 à 1987. Le but de la campagne 1986 est d'entamer la phase finale de cette fouille en éliminant les larges banquettes et axes de circulation jusqu'alors nécessaires dans la partie centrale du hameau et en étudiant son angle
  • ). Ce matériel appartient à la deuxième phase de la vie du site, soit environ au deuxième quart du 1er S . av. J.C. Il) LES FOSSES T.2 -T.18 : A) Le remplissage de la branche nord de T.2: Que ce soit dans le secteur 2 ou le secteur 3 de la fouille 1986 (fig.1), nous relevons un
RAP00854.pdf (VANNES (56). rue Sainte-Catherine. ZAC Saint-Patern. rapport de sauvetage programmé)
  • SAUVETAGE décision PROGRAMME 1107 VAN N ES Ç(> l Go OAA MORBIHAN Z.A.C. Saint rue Patern sainte Catherine première campagne 1986 VANNES. Rue ste Catherine programme H _ 22 i ETR A C 4 FEV. 1331 i COURRIER U., —— Le et sont plan général plan simplifié le
  • en fin de rapport ARRIVÉE - Patrick FOUILLES ARCHEOLOGIQUES ( SAUVETAGE RUE ANDRE - SAINTE CATHERINE. PROGRAMME ) Z.A.C. SAINT PATERN -VANNES- MORBIHAN - Première campagne 1986. Décision n° 1107 du Ministère de la Culture, - Novembre 1986 - LE PRESENT RAPPORT
  • concertation qui a permis de programmer le sauvetage dont le présent rapport rend compte. (1) P.ANDRE et alii. "Fouilles de la rue du four à Vannes. Les importations romaines du premier siècle", dans Bulletinjde la Société polymathique du Morbihan, 1983, p. 125-157, et 1986, p. 61-91
  • calendrier. Le début des travaux étant prévu fin 1987, la parcelle est disponible pendant les deux années 1986 et 1987. Une proposition de décision de sauvetage programmé est déposée en décembre 1985. La décision 1107 du 14 Mars 1987 charge M.Patrick ANDRE de la direction scientifique
  • 14 LES INTERVENANTS -L'Etat et la Direction des Antiquités de Bretagne. Les crédits de l'Etat pour la fouille de 1986 ont été de 27000 francs. La Direction des Antiquités de Bretagne a assuré le contrôle des opérations de fouille et prêté son concours scientifique,pour l'étude
  • NEAU Vincent MAGNAN Jacqueline CAUDREC Xavier MOUTET Jérôme GOURTAY SOURDAIN 16 CONDUITE DE LA FOUILLE. CAMPAGNE DE 1986. La campagne 1986 s'est déroulée selon le calendrier suivant : - Premier trimestre 1986 : Intervention de la ville. Destruction des immeubles 1,2,3
  • VUE D'ENSEMBLE DE LA ZONE FOUILLEE EN 1986 Le calendrier de la fouille/ arrêté par l'Etat et la municipalité, prévoyait deux campagnes, réparties sur les années 1986 et 1987. A la fin de la première campagne, de la parcelle a été fouillée, A3 la moitié correspondant aux carrés
  • . LE MUR M 1 Sur toute la partie Nord-Est de la fouille de 1986/ court un long mur rectiligne de 24 mètres, orien- té Nord-Est Sud-Ouest.C1 est le mur M 1. Ce mur M 1 est en fait photo 10 la juxtaposition de plusieurs tronçons, se définissant par un faciès et donc une fonction
RAP00290.pdf (VANNES (56). atelier de potier de Meudon. rapport de sauvetage programmé.)
  • Alain TRISTE Dominique TAQUET SAUVETAGE PROGRAMME Décision N° 1108 MINISTERE DE LA CULTURE FOURS DE POTIERS DU HAUT MOYEN-AGE AU GOHLIEN - MEUDON VANNES - MORBIHAN TROISIEME CAMPAGNE 1986 Rapport transmis à Monsieur le Directeur des Antiquités de Bretagne Département
  • , Protohistoire et Quaternaire armoricains 3°) le Ministère de la Culture : Direction des Antiquités Historiques et Préhistoriques de Bretagne Le présent rapport concerne l'intervention sur le terrain, conduite en Juillet/Août 1986 * Le texte du présent rapport est l'oeuvre des fouilleurs
  • . Observations provisoires sur la typologie - Troisième partie : CONCLUSION PROVISOIRE 3.1. Apports de la campagne 1986 3.2. Perspectives pour 1987 o o o ANNEXE Les productions céramiques des ateliers de Meudon (extrait du rapport 1984) RECAPITULATIF DES PLANS Plan n° 1 : Plan général
  • de la zone A au 10/08/1986 Plan n° 2 : Four 3 Etat I Etat II - four comblé - mise au jour de la sole et du cendrier Etat III - ouverture à l'Ouest Etat IV - ouverture au Sud Etat I - aspect de surface Plan n° 3 : Four 3 Plan n° 4 : Four 3 Plan n° 5 : Four 6 Plan n° 6
  • : Four 6 Etat II Coupe longitudinale G.G. Schéma du tunnel (moitié extérieure Nord) Plan n° 7 : Plan général de la zone B au 10/08/1986 Plan n° 8 : Situation des coupes et ensembles céramiques répertoriés Plan n° 9 : Coupes D.D. - E.E. - F.F. Plan n° 10 : Plan général du site au
  • 10/08/1986 - 1 - PREMIERE PARTIE LE CONTEXTE DE LA FOUILLE - 2 - 1.1. Rappel des motifs de l'intervention En Comte 1984, la Revue Archéologique publiait un article, signé du de LANTIVY et J. de LA MARTINIERE (archiviste du Morbihan), portant sur "Les poteries décorées
  • VANNES - MEUDON Le Gohlien 1986 ZONE A Plan générai au 10 08 86 tr 1 terre brune m ( j mortier argsab c. argilo-sableuse sole coulée cendreuse rocher rubéfie drain (non fouillé) ['■ V- ] arène,argie, cendre I. U...UV \ \ - 14 - Le parachèvement de la fouille sur
  • Ouverture à l'ouest VANNES - MEUDON Le Gohlien 1986 PLAN n° 4 MORBIHAN VANNES - MEUDON Le Gohlien 1986 FOUR 3-. Etat IV Ouverture au sud drain (non fouillé) argile, arène, cendre Fig. 15 : Four (3) - Prélèvements orientés, en vue de datation par thermomagnétisme rémanent
  • . MORBIHAN VANNES - MEUDON Le Gohlien 1986 PLAN n° 5 FOUR 6: Etat I Aspect de surface terre végétale .'. mortier argilo-sableux 1 c. argilo- sableuse c. cendreuse : '. mortier rubéfié ens %\Çjj - céram. répertorié - 20 - Le bourrelet s'épandait sur une bande de 3 m de
  • - MEUDON Le Gohlien 1986 PLANif 7 ZONE B Plan général au 10.0d.1986 WiÊïh ter* végétale \'\'y''\.\ rocher rubéfié c.argilo-sableuse 'j coulée cendreuse {§§§3 fiffifl zone arç-sab rubél ter* arènacée arène lexc.de 1913) - 25 - 2.3.1.2. Le comblement (fig. 24 et 25) Il est
  • roche mère dans la moitié Sud - d'une bande plus sombre qui se dessine au niveau de la roche mère (fig. 35) dans la moitié Nord. 8 MORBIHAN VANNES - B MEUDON Le Gohlien 1986 D PLANn° 8 PLAN GENERAL Situation des coupes et des ensembles céramique répertoriés c 19 ens
  • . céram. répertorié cendrier coulée cendreuse . c. argilo-sableuse zone de pierres 0 m 5 ! MORBIHAN VANNES - MEUDON Le Gohlien 1986 PLAN — n"9 Coupes DDtEEfF partie fouillée en 1986 humus mm W.IIM3I four 7 c. argilo- cendreuse remblai cendreux zone détruite en 1913
  • production céramique ; observations générales La campagne 1986 a permis de collecter sur l'ensemble du site une masse importante de débris céramiques que l'on peut évaluer globalement à plus d'un millier de tessons, correspondant à un poids total de 70 kg (45 kg pour la seule zone
  • A). Les prochains mois seront consacrés à l'étude approfondie de l'abondant matériel céramique découvert aux abords des fours ou dans les comblements. Aussi, nous nous limiterons dans le présent rapport à des observations générales. 2.5.1. Sa répartition (plan n° 8) En 1986, les zones
RAP00334.pdf (NOYAL-CHÂTILLON-SUR-SEICHE (35). la Guyaumerais. rapport de sauvetage programmé.)
  • remplissage d'origine. On a constaté que les mêmes axes valle. . sont utilisés à plusieurs siècles d'inter- 1 - Vue aérienne du chantier .juin 86. w CHATiLLON/SEICHE La Gyomerais 1986 PL. I plan général de la fouille F + E + 0 + h ? 200 anc CD3A- S Les zones à
  • Illème siècle ap. J. C. Quand à la surface de circulation définie, on ne peut attester qu'à cette époque elle ait été dotée d'une bande de roulement empierrée. CHATILLON / SEICH E La Quyomerais 1986 2 7 AP 200 2:6.7 5 1 PL.V four à chjux substrdt -rubéfié P 6 .5 O l charbon
  • de bois calcaire is 2 7 2 6.75 Z ó . 5 O Bi o5< I i F + E "h D + C B -h + + 06 CHATILLON/SEICHE La GuyomQrais 1986 PL II 5m A P 200 ETATS I & I I •4002 CHAT! L LON/SE1 CHE La Gutjomerais PL.IV AP 200 COUPES ETAT III : Une "voie" empierrée des Illème
  • II:superposition de la cabane de l'ETAT II sur le fosse' comble' 5009. 60S2 t26. 50 P5.50 425.50 5000 426.50 iaà.so 5000 -.25.75 _,26.50 cave de figg^Ss: pommier pingui*; 5 0 0 9 .1 -26 5009 .2 E ..25.50 CHATILLON/SEICHE La Guyomerais 1986 PL. Y I I AP 93-94 ETATI coupes