Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

6 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP02789.pdf (LA MÉZIÈRE (35). les lignes de la gonzée. rapport de sondage)
RAP02786.pdf (GOUESNAC'H (29). le dépôt de l'âge du bronze de la route de l'Odet. rapport de sondage)
RAP02766.pdf (BRELES (29). opération menée sur la parcelle nord des jardins du château de Kergroadez. rapport de sondage.)
  • Historiques RAPPORT DE SONDAGES ARCHEOLOGIQUES Opération menée sur la parcelle nord des jardins du château de Kergroadez (Brélès, 29) par Cécile TRAVERS Août 2012 Brélès (29), Parcelle nord des jardins du château de Kergroadez, Rapport archéologique, ARCHEOVERDE, août 2012 SOMMAIRE
  • cadastre dit « napoléonien »................................................................ p. 10 III- RESULTATS DE LA CAMPAGNE ARCHEOLOGIQUE DE 2012.............................................. p. 20 III-1 Les niveaux antérieurs à l’occupation humaine
  • ..................................................................................................................................... p. 33 PLANCHES.................................................................................................................................. p. 43 1 Brélès (29), Parcelle nord des jardins du château de Kergroadez, Rapport archéologique, ARCHEOVERDE, août 2012 I
  • : 7281372.56 Propriétaire du terrain : Mr et Mme JACLIN, Kergroadez, 29810 Brélès Protection : classement M.H. par arrêté du 02/05/1995 OPERATION ARCHEOLOGIQUE Nature de l’opération : sondages Autorisation n° : 2012-085 en date du 12 avril 2012 Valable du 16/04/2012 au 23/04/2012
  • Titulaire : Cécile TRAVERS Organisme de rattachement : ARCHEOVERDE, 3 rue Gustave Nadaud, 69007 Lyon Dates d’intervention sur le terrain : du 17/04/2012 au 20/04/2012 INTERVENANTS Conservateur régional de l’archéologie : Stéphane DESCHAMPS Archéologue : Cécile TRAVERS, archéologue
  • spécialiste des jardins Relevé topographique : B.E.T.I., 105 rue de Siam, 29200 Brest 2 Brélès (29), Parcelle nord des jardins du château de Kergroadez, Rapport archéologique, ARCHEOVERDE, août 2012 I-2 Les circonstances Le château de Kergroadez se situe dans la partie nord-ouest du
  • arbres remarquables sont symbolisés par des points noirs. 3 Brélès (29), Parcelle nord des jardins du château de Kergroadez, Rapport archéologique, ARCHEOVERDE, août 2012 château de Kergroadez. (...) »2. Ainsi, la question de savoir quels types d’aménagements paysagers avaient
  • 2 CORVISIER C., Le château de Kergroadez en Brélès (Finistère) : Etude d’histoire architecturale et topographique, inédit (cette étude est consultable sur internet à l’adresse : www.kergroadez.fr/pdf/etude_histoire_Kergroadez.pdf) 3 Par opposition aux « archives papier » que sont
  • les plans et les textes. 4 Brélès (29), Parcelle nord des jardins du château de Kergroadez, Rapport archéologique, ARCHEOVERDE, août 2012 événement à la fois dans le temps et dans l’espace, et de retracer l’évolution de la composition paysagère depuis l’époque de sa création
  • Kergroadez, Rapport archéologique, ARCHEOVERDE, août 2012 fig. 2 : Topographie générale du site – Plan cadastral napoléonien de la commune de Brélès, section A dite du Bourg, feuille 2è, 18445 fig. 3 : Positionnement des sondages initialement prévus sur un extrait du plan cadastral
  • napoléonien 5 Consultable en ligne sur le site : www.archives-finistere.fr 6 Brélès (29), Parcelle nord des jardins du château de Kergroadez, Rapport archéologique, ARCHEOVERDE, août 2012 Le propriétaire ayant décidé
  • , Rapport archéologique, ARCHEOVERDE, août 2012 II- ANALYSE HISTORIQUE ET TOPOGRAPHIQUE DE L’ENVIRONNEMENT PAYSAGER DU CHATEAU II-1 D’après les sources d’archives8 L’existence de la seigneurie de Kergroadez (ou Kergroades) est attestée dès le XIVe siècle sur la paroisse de Brélès. Les
  • proviennent du rapport de Christian Corvisier : CORVISIER C., Le château de Kergroadez en Brélès (Finistère) – Etude d’histoire architecturale et topographique, inédit (consultable sur internet : http://www.kergroadez.fr/pdf/etude_histoire_Kergroadez.pdf) 9 La localisation exacte de ce
  • 2012 transplantés, rendent cette terre susceptible de grande augmentation & de décoration, ses avenues ou rabines étant très belles & très étendues (...) »14. Pour des raisons publicitaires évidentes, ce texte exagère sans doute le potentiel du domaine, mais il atteste néanmoins de
  • bénéfices. 20 CORVISIER C., (op. cit.), p. 11 14 15 9 Brélès (29), Parcelle nord des jardins du château de Kergroadez, Rapport archéologique, ARCHEOVERDE, août 2012 connaissons ni l’âge ni le nom de ce jardinier, mais il est possible qu’il ait été recruté par Marie Jeanne
  • siècle, date des grands remembrements. 21 10 Brélès (29), Parcelle nord des jardins du château de Kergroadez, Rapport archéologique, ARCHEOVERDE, août 2012 si l’espace clos de murs dédié aux activités domestiques, religieuses et administratives, était une reproduction en
  • à rechercher prioritairement dans ce secteur. 26 27 11 Brélès (29), Parcelle nord des jardins du château de Kergroadez, Rapport archéologique, ARCHEOVERDE, août 2012 ancienne affectation, même si celle-ci n’était plus d’actualité au XIXe siècle. L’état de section du
  • pour les jardins fruitiers et potagers, édition de 1690, « Thesaurus », Actes Sud / ENSP, 1999, p. 355 32 33 12 Brélès (29), Parcelle nord des jardins du château de Kergroadez, Rapport archéologique, ARCHEOVERDE, août 2012 peuvent donner contre des vents fâcheux et des gelées
  • nord des jardins du château de Kergroadez, Rapport archéologique, ARCHEOVERDE, août 2012 parcours. La création d’un bosquet en « quinconce »44 sur la parcelle n° 431 détachée de la grande parcelle de terre dénommée « parc pors ar guer », représente selon nous la solution idéale à
  • “quinconce”, c’est-à-dire, au sens premier, la figure formée par le chiffre 5 d’un dé ou d’une carte à jouer. (...) ». 14 Brélès (29), Parcelle nord des jardins du château de Kergroadez, Rapport archéologique, ARCHEOVERDE, août 2012 fig. 5 : Emprise carrée du pourpris créé au début
RAP02757.pdf (LA BOUËXIÈRE (35). la motte castrale de Chevré. rapport de sondage)
  • - Rennes 2012 FICHE SIGNALÉTIQUE IDENTITÉ DU SITE Site n°: Département : C.ommune: Lieu-dit: Cadastre: Coordonnées Lambert l1 étendu, altitude : Propriétaire du terrain : 35 031 0037 Ille-et-Vilaine La Bouëxière Chevré Informatisé 20 Il Section F parcelle 71 x=317750 y=2361690 z
  • =72mNGF Commune de La Bouëxière L'OPÉRATION ARCHEOLOGIQUE Autorisation de sondage n° 2012-253 délivrée le 11/01.12012 par Monsieur le conservateur régional de 1'archéologie pour Monsieur le préfet de région. Valable pour l'année du 0 1/02/2012 au 29/02/2012 Titulaire : André CORRE
  • chauffé pendant les opérations. La réalisation de ce sondage en février 2012 n'a été rendue possible qu'avec la participation des membres bénévoles du CERAPAR qui ont réalisé cette opération sans moyens mécaniques, faisant preuve d'enthousiasme et d'énergie malgré une météo
  • ue, avec enregistrement des données. Ces données ont été exploitées avec le logiciel Surfer, puis transformées en fichier .dwg permettant l'utilisation du logiciel autocad. (nota : l'ensemble des plans du rapport existent sous format .pdf et .dwg). Cinq points fixes en NGF ont été
RAP02794.pdf (LARMOR-BADEN (56). Gavrinis : à la recherche des représentations d'une tombe à couloir du IVe millénaire. rapport d'opération)
  • Ministère de la Culture et de la Communication – Conseil général du Morbihan CNRS, ENSA, Université de Nantes 2012 G AVRINIS (Larmor-Baden, Morbihan) A la recherche des représentations d’une tombe à couloir du IVe millénaire (2). Rapport d’opération de relevés pariétaux et
  • architecturaux présenté par Serge Cassen (CNRS, Nantes) Laurent Lescop (ENSA, Nantes) Valentin Grimaud (LARA et ENSA, Nantes) et Guirec Querré, François Pustoc’h (Archéosciences, Rennes) avec Didier Morel (MMW, Vannes), David Menier (UBS, Vannes) et MGDesign (Nantes) Gavrinis 2012 - Rapport
  • d’opération - Levés d’architecture et d’art pariétal Panoramique de couverture : clichés L. Lescop. 2 Gavrinis 2012 - Rapport d’opération - Levés d’architecture et d’art pariétal Sommaire Remerciements Résumé de l’opération 1- Problématiques de recherche 1.1- Rapide présentation du
  • site 1.2- Objectifs 2012 1.3- L’argument 1.4- Les résultats attendus 2- Mégalithes et levés numériques « 3D » : bref état de l’art (2012) 2.1- Quelques expériences européennes 2.2- Congrès et colloques 3- Constitution de l’équipe 4- Moyens mobilisés 4.1- moyens financiers 4.2
  • - moyens techniques 5- Déroulé de la campagne 2012 6- Les résultats 2012 6.1- Description de L6. Analyses surfacique et chronologique des tracés. Modélisation dynamique. 1- Introduction 2- Méthodologie 2.1- Création d’un modèle graphique du contour des gravures 2.2- Identifier des
  • Gavrinis 2012 - Rapport d’opération - Levés d’architecture et d’art pariétal 1- La méthode de levé par éclairages tournants 1.1- Protocoles 1.2- Traitements et résultats 2- La méthode de levé par détection de teintes 2.1- Protocoles 2.2- Traitements et résultats 2.3- Enregistrement
  • production des images 2.4- Le maillage sans aucun traitement 2.5- Les cartes d’écarts 2.6- Les éclairages rasants 2.7- Création des MNT des orthostates (les courbes de niveau) 2.8- Organisation du fichier Illustrator 3- Le catalogue des orthostates gravés 4 Gavrinis 2012 - Rapport
  • Gavrinis 2012 - Rapport d’opération - Levés d’architecture et d’art pariétal 6 Gavrinis 2012 - Rapport d’opération - Levés d’architecture et d’art pariétal Remerciements Ce programme, souhaité de longue date par les auteurs et les partenaires locaux, n’aurait pu aboutir sans le
  • facilitant de surcroît au cours de l’été 2012 l’enregistrement de la dalle de seuil conservée au dépôt de fouilles (Vannes), mobilisant pour l’occasion et durant une matinée une partie de son personnel ainsi que des moyens techniques du CG56 ; nous l’en remercions très sincèrement, ainsi
  • bénéficié au titre de la communication vers le public. 7 Gavrinis 2012 - Rapport d’opération - Levés d’architecture et d’art pariétal 8 Gavrinis 2012 - Rapport d’opération - Levés d’architecture et d’art pariétal Résumé de l’opération Le programme engagé depuis 2011 à Gavrinis
  • étude iconographique, entre représentation et interprétation. Douze campagnes de terrain ont été menées entre janvier et septembre 2012 ; en fait, aucune rupture n’a été introduite dans la chaîne du traitement des données depuis la remise du rapport au début décembre 2011. La
  • application moderne. La gravure au dos de L11 a été enregistrée après bien des difficultés d’accès, aidée en cela par le moulage que l’on pensait égaré, finalement retrouvé au dépôt de fouilles du Morbihan. Une part importante du programme 2012 a porté sur la reprise graphique des gravures
  • valorisation du site, un nouvel effort a été enfin porté dans la constitution d’un fonds d’archives (gravures W.C. Lukis, Guernsey Museum ; archives Lucas, SHD Vincennes). 9 Gavrinis 2012 - Rapport d’opération - Levés d’architecture et d’art pariétal 10 Gavrinis 2012 - Rapport
  • tracés réellement enregistrés, mais on peut également suggérer un modèle graphique simplifié. Ce va-et-vient méthodologique aussi bien qu'épistémologique s'est précisé au fur et à mesure de travaux similaires menés par le LARA sur les monuments 11 Gavrinis 2012 - Rapport
  • conservation du patrimoine, le service archéologique départemental) que les gestionnaires de sites mégalithiques (la société d'économie mixte, le département du Morbihan, le classement UNESCO). Pas plus qu’en 2011, ne seront donc pas abordés par le biais de cette opération 2012 : - la
  • qui indirectement a conduit en 2007 à la détection de colorations rougeâtre inattendues, présentées au colloque international de Besançon en 2009 (Cassen 2012, p. 1345), colorations suspectes déjà évoquées lors de l’observation des gravures sur les sites de Locmariaquer (Cassen
  • (réalité virtuelle, 12 Gavrinis 2012 - Rapport d’opération - Levés d’architecture et d’art pariétal simulation d’hypothèses, etc.) car cette étape technique d’acquisition des données profitera aussi bien aux chercheurs qu’au gestionnaire du site. Des ambiances sonores ont également
  • traitement des images numériques. La campagne 2012 partait donc sur cette base documentaire entièrement renouvelée, mais qu’il convenait de compléter à plusieurs niveaux. 1.4- Les résultats attendus La programme 2012 s’engageait dans ses attendus (cf. réunion de programmation 2011, Vannes
  • prévue en dehors de l'enregistrement proprement dit. Pour une illustration en ligne de ce programme, suivre : http://www.keris-studio.fr/blog/ mot de passe : cassenlescopgrimaud 13 Gavrinis 2012 - Rapport d’opération - Levés d’architecture et d’art pariétal 2- Mégalithes et levés
  • numériques « 3D » : bref état de l’art (actualisations 2012) En apparence mieux adaptée aux architectures antiques ou historiques si l’on en croit la littérature (blibliométrie…) et la production audiovisuelle de ces 20 dernières années, et plutôt réservée en Préhistoire et Protohistoire
RAP02787.pdf (SAINT-YGEAUX (22). Hellez : un dépôt métallique de la fin du bronze final 2 atlantique et une occupation du premier âge du fer. rapport de sondage)
  • importée trouvée dans le lit ancien du Rhin à Roxheim (planche 56, n°2 p.129 dans Milcent 2012). On pourrait la rapprocher également des épées de type Corderiro trouvées en Espagne (planche 7 dans Branherm 2007). Un exemplaire est connu en Dordogne notamment. Ces épées présentent
  • habituellement des sections à fort bourrelet axial qui précédent celles suivantes des épées à pointe en langue de carpe (Bradherm 2007 et Milcent 2012). De plus, et contrairement au type de Huelva, dont elle présente quelques caractéristiques, elle ne montre aucun cran. Elle pourrait
  • final II récent d’après la chronologie de Milcent 2012). En effet, elle n’est pas complètement pistiliforme comme au Bronze final II ancien (d’après la chronologie de Milcent 2012), mais elle ne présente pas non plus les caractéristiques, si ce n’est la lame à fort bourrelet, des
  • faut rester méfiant du fait de la petitesse de certains fragments identifiés comme tels (Milcent 2012). Il est vrai que le fragment ici est de petites dimensions, et qu’en l’absence de languette, son appartenance au type de l’épée à pointe en langue de carpe ne peut être attestée
  • II récent), soit de 1000 à 950 avant J.-C. Ce dépôt présente certaines similitudes avec une partie du dépôt d’Amboise (Ille-et-Vilaine), notamment avec tous les éléments atlantiques de ce dépôt qui présente aussi des éléments plus continentaux (Cordier et al. 1960, Milcent 2012
  • transition entre le BF IIIa et IIIB par Cordier (Milcent 2012, Cordier 2009). Une datation à la fin du Bronzez final II atlantique pour le dépôt de Hellez, Saint-Ygeaux semble donc pouvoir être avérée. 48 Tableau récapitulatif de découverte des objets métalliques N° des objets 1 34 24