Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

5 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP03002.pdf (PLOEMEUR (56). menhir du Fort du Talud. rapport de sauvetage)
  • PLOEMEUR (56). menhir du Fort du Talud. rapport de sauvetage
  • 56
RAP02934.pdf (LANGOELAN (56). Talhouët : évaluation de l'enceinte, er hastel. rapport de sondage 2013)
  • LANGOELAN (56). Talhouët : évaluation de l'enceinte, er hastel. rapport de sondage 2013
  • 56
  • ! # W ( & *8 4 1& W ! 1 S , ! & ! 1 k5 & & '' & ! & ' * & ' ) & & , & 7 . -5/ " 0 / 56 0B&C
RAP03034.pdf (ÉTEL (56). La Falaise : un atelier de salaisons et sauces de poisson antique. Rapport de sondage 2008)
  • ÉTEL (56). La Falaise : un atelier de salaisons et sauces de poisson antique. Rapport de sondage 2008
  • 56
  • Etel (56), la Falaise Un atelier de salaisons et sauces de poisson antique Sondages archéologiques campagne 2008 Cyril Driard Etel (56), la Falaise Un atelier de salaisons et sauces de poisson antique Sondages archéologiques campagne 2008 Région : Bretagne Département
  • des cuves des ateliers de salaisons et de sauces de poissons antiques de la Falaise à Etel (56) et de Lanévry à Kerlaz (29) Rapport d'analyse complémentaire Présenté par Cyril Driard Analyses physico-chimiques de Nicolas Garnier Association ARVALES 2017 4 Sommaire
  • : Cyril Driard) 7 Des dépôts de matière organique ont été mis en évidence sur les parois et au fond des cuves des sites d'Étel et de Kerlaz. Ils apparaissent sous plusieurs formes, pouvant se combiner entre elles (Driard 2014, p. 47-60). Des dépôts similaires avaient déjà été
  • d'investigation n'avait pas encore été vraiment développé en ce qui concerne la thématique des sauces des poisson. Ce thème a fait l'objet de recherches spécifiques au cours de ces dernières années (Garnier 2014). Les connaissances actuelles ont permis, à partir de 2015, de procéder à l'étude
  • GC-MS révèle aussi la présence de marqueurs du cholestérol spécifiques à la fermentation des poissons et identifiés lors de la fabrication de garum expérimental : cholestènes, cholestadiènes et cholestatriènes (Garnier 2014). Tous les échantillons pas trop pollués par les
  • , Université François Rabelais, 3 volumes, 714 p., 102 pl. Driard 2014 Les sauces de poisson dans l’ouest de la province romaine de Lyonnaise : réflexions sur l’élaboration et la nature des produits, in Botte E., Leitch V. (éd.), Fish & ships : production et commerce des "salsamenta" durant
  • l’Antiquité, actes de l’atelier doctoral, Rome ; 18-22 juin 2012, Bibliothèque d’archéologie méditerranéenne et africaine, 17, Paris, Aix-en-Provence : Éditions Errance, Centre Camille Jullian, p. 47-60. Garnier 2014 Garnier N. 2014 : Analyses chimiques des sauces et des conserves de
RAP03046.pdf (PLUMELECH (56). l'éperon barré de Château Blanc. rapport de sondage)
  • PLUMELECH (56). l'éperon barré de Château Blanc. rapport de sondage
  • 56
  • d'Etudes et de Recherches Archéologiques du Morbihan L’éperon barré de Château Blanc à Plumelec (Morbihan) Entité archéologique n° 56 172 0012 Arrêté d’autorisation n° 2014-300 Rapport de sondage archéologique Yann Dufay-Garel Centre d’Etudes et de Recherches Archéologiques du
  • L’éperon barré de Château Blanc à Plumelec (Morbihan) Arrêté d’autorisation n° 2014-300 Rapport de sondage archéologique Yann DUFAY-GAREL Centre d’Etudes et de Recherches Archéologiques du Morbihan Service régional de l’archéologie de Bretagne Novembre 2014 Cé r a m Centre
  • Morbihan Service régional de l’archéologie de Bretagne Novembre 2014 1 Sommaire Fiche signalétique ......................................................................................................................... 3 Copie de l’arrêté
  • ......................................................................................................................... 32 2 Fiche signalétique Identité du site Région : Bretagne Département : Morbihan (56) Commune : Plumelec N° INSEE : 56 172 Lieu-dit ou adresse : Château Blanc Cadastre (1977) : section YR – parcelles 109d et 109e Coordonnées Lambert II étendu : X : 226.963 ; Y : 2324.658 ; Z
  • : 60 m Propriétaire du terrain : M. Daniel Gabillet Opération archéologique Nature de l’opération : sondage archéologique Arrêté d’autorisation : 2014-300 en date du 7 octobre 2014 Responsable de l’opération : Yann DUFAY-GAREL Organisme de rattachement : CERAM – Centre d’Etudes et
  • de Recherches Archéologiques du Morbihan – association loi de 1901 créée en 1977 Raison de l’intervention : construction d’une stabulation Surface décapée : 1444 m² Dates d’intervention sur le terrain : du 11 au 13 octobre 2014 Résultats Chronologie : Indéterminée Vestiges
  • immobiliers : fossé, talus Vestiges mobiliers : Lieu de dépôt du mobilier archéologique : Références bibliographiques du rapport Année : 2014 Auteur(s) : Yann DUFAY-GAREL Titre : L’éperon barré de Château Blanc, à Plumelec (Morbihan), rapport de sondage archéologique Nombre de volume(s
  • : IGN, Géoportail) 6 Le site de Château Blanc est enregistré dans la base PATRIARCHE sous le numéro d’EA 56 172 0012 (coordonnées Lambert II étendu : X = 226.963 Y= 2324.658). Figure 2 : Localisation des sondages sur fond cadastral de la commune de Plumelec (DAO : Y. DufayGarel
  • été possible de recueillir de mobilier. 4 WHEELER, 1938 ; WHEELER, RICHARDSON, 1957, p. 145-146. BUCHSENSCHUTZ, 1984, fig. 51, p. 106. 6 MAGUER, 1995, fig. 5, p. 16. 7 DARE, DUFAY-GAREL, 2014. 5 11 Figure 8 : Plan de l’éperon barré de Château Blanc avant l’opération de sondage
  • (DAO : Y. DufayGarel, d’après DARE, DUFAY-GAREL, 2014). 1.3.2. La fortification de barrage Le côté sud du site, non défendu par les reliefs naturels est protégé par un vallum simple (fossé-talus), barrant l’éperon d’est en ouest de façon quasi-rectiligne (fig. 8). Il n’est conservé
  • -GAREL, 2014). 13 Figure 10 : Profils n°3 et 4, réalisés au niveau du rempart de contour de l’enceinte de Château Blanc, à Plumelec (clichés et DAO : Yann Dufay-Garel, d’après DARE, DUFAY-GAREL, 2014). 14 Figure 11 : Profil n°5, réalisé au niveau du rempart de contour de
  • l’enceinte de Château Blanc, à Plumelec (clichés et DAO : Yann Dufay-Garel, d’après DARE, DUFAY-GAREL, 2014). 15 Figure 12 : Emprise de l’éperon barré de Château Blanc sur le cadastre « napoléonien » et microtoponymes évocateurs (DAO : Y. Dufay-Garel, d’après le cadastre de Plumelec
  • informations archéologiques révélées par l’aménagement. Cette situation a engendré plusieurs contraintes : - La durée d’intervention a été très courte, du 11 au 13 octobre 2014, notamment en raison de la fragilité des relations avec le propriétaire du terrain. La qualité et la quantité des
  • informations archéologiques auraient pu être meilleures le cas contraire 12. - L’intervention archéologique n’a concerné que l’emprise des terrassements préalablement effectués par l’aménageur (fig. 13) : un vaste décapage de 1400 m² (56 m sur 25 m), majoritairement situé à l’extérieur de
  • , sur le bord du fossé, le substrat diaclasé est à nu, DARE, DUFAY-GAREL, 2014. 24 Figure 18 : Cliché et relevé de la coupe 2 (cliché et DAO : Y. Dufay-Garel). 2.2. Le sondage 2 2.2.1. La coupe 3 (fig. 19) Le fossé de barrage traverse le sondage 2 de part en part (fig. 13
  • distingue cependant par quelques traits morphologiques particuliers. Chez les Vénètes, les éperons barrés sont en majorité établis sur des promontoires de méandre ou à la confluence de rivières importantes 21. Rares sont les sites, 14 DARE, DUFAY-GAREL, 2014 La mise en évidence
  • , « Histoire géologique du Massif armoricain, les temps précambriens », in S. DURANT, H. LARDEUX, Bretagne, Guides géologiques régionaux, éd. Masson, Paris, p. 1115. DARE, DUFAY-GAREL, 2014 - S. DARE, Y. DUFAY-GAREL, Autour du Golfe du Morbihan, les Landes de Lanvaux et le sud de la vallée
  • de la Vilaine, rapport de prospection-inventaire, SRA de Bretagne, Rennes, 2014, n. p. FICHTL, 2005 - S. FICHTL, « Murus et pomerium : réflexions sur la fonction des remparts protohistoriques », Revue archéologique du Centre de la France, 44, 2005, p. 55-72. GALLIOU et al., 2009
  • - P. GALLIOU, S. DARE, P. NAAS, M. GAUTIER, A. TRISTE, Carte archéologique de la Gaule, 56. Le Morbihan, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, Paris, 2009, 445 p. HERVE, 1989 - M.-L. HERVE, Inventaire des enceintes de terre dans le département du Morbihan d’après les carnets
RAP03003.pdf (VANNES (56). 8 rue Audren de Kerdrel. rapport de sondage)
  • VANNES (56). 8 rue Audren de Kerdrel. rapport de sondage
  • 56
  • Vannes (Morbihan) 8, rue Audren de Kerdrel Arrêté d’autorisation n° 2010-260 Rapport de sondage archéologique Sébastien DARE, Alain TRISTE et Isabelle BRUNIE Centre d’Etudes et de Recherches Archéologiques du Morbihan Service régional de l’archéologie de Bretagne juillet 2014
  • du Morbihan Service régional de l’archéologie de Bretagne juillet 2014 CERAM – siège social : 6 rue de la Tannerie – 56000 Vannes / Bureau : manoir de Champ-Gauchard, ruelle de Champ-Gauchard – 56000 Vannes – www.ceram56.fr – ceram56@orange.fr Avis au lecteur Le présent rapport
  • 56 56 59 63 63 66 70 77 77 80 80 81 81 81 81 82 Vannes - 8 rue Audren de Kerdrel 4. Synthèse des données et conclusion Notes 5. Bibliographie Liste des figures Annexes Annexe 1 : étude numismatique (P.-A. Besombes - conservateur au SRA Bretagne) Annexe 2 : inventaire du
  • mobilier archéologique découvert 88 93 95 100 103 Vannes - 8 rue Audren de Kerdrel 1 Fiche signalétique Identité du site Région : Bretagne Département : Morbihan (56) Commune : Vannes N° INSEE : 56 260 Lieu-dit ou adresse : 8 rue Audren de Kerdrel Cadastre (1977) : section AO
  • , monnaies, peintures Lieu de dépôt du mobilier archéologique : dépôt archéologique du Morbihan – 79 boulevard de la Paix – 56000 Vannes Références bibliographiques du rapport Année : 2014 Auteur(s) : Sébastien DARE, Alain TRISTE et Isabelle BRUNIE Titre : Vannes (Morbihan) – 8, rue
  • l’implantation d’un vaste enclos à l’emplacement de ce qui deviendra par la suite le forum, et sur le versant sud de celle-ci en direction du port antique, sur les sites de la rue du Four (EA n° 56 260 0006) et du 10 rue de la Tannerie (EA n° 56 260 0053) où elles se caractérisent par des
  • occupant le sommet (fig. 06). Il faut aussi signaler la construction d’un monument comprenant deux grandes galeries perpendiculaires (EA n° 56 260 0053) immédiatement au sud du forum toujours en bordure de ce même axe et de thermes juste en arrière du port (place du général de Gaulle
  • – EA n° 56 260 0102). C’est également de cette période que datent les premières domus bâties en opus caementicium, organisées pour certaines autour d’une cour centrale à portiques (21 avenue de Verdun – EA n° 56 260 0058 -, ancienne école Germaine de Staël – EA n° 56 260 0044). Au
  • nord-ouest du forum, se développent des quartiers à vocation économique et artisanale (sites de la rue Ste-Catherine – EA n° 56 260 0011 - et de la ruelle du Recteur – EA n° 56 260 0046). A son apogée, dans le courant du IIe siècle et au début du IIIe siècle, la ville antique de
  • 5,5 ha à l’extrémité de la hauteur du Mené, choisie entre autres raisons pour ses pentes plus abruptes (fig. 06). La population va investir l’intérieur de cette fortification et délaissée la ville du haut-Empire même si certains secteurs (9 rue de Audren de Kerdrel – EA n° 56 260
  • 0054 ; place Ste-Catherine – EA n° 56 260 0131 ; église St-Patern – EA n° 56 260 0126) continuent d’être occupé au IVe siècle voire jusqu’au Ve siècle. L’intervention du 8 rue Audren de Kerdrel se trouve dans la partie nord-ouest de l’agglomération antique de Vannes. Une soixantaine
  • de mètres au sud de celle-ci une importante fouille préventive 7-11 rue des 4 Frères Créac’h (parcelles AO 272, 553 et 555) (EA n° 56 260 0127) a été réalisée en 2011 (fig. 07). Cette dernière a permis de reconnaître sur une longueur de 40 m environ un decumanus orienté nord-ouest
  • . A l’ouest de cette fouille, avenue St-Symphorien (parcelles AO 574), plusieurs opérations (EA n° 56 260 0001), entre 1857 et 1997, ont révélé les vestiges d’une vaste résidence privée. Leur orientation divergente, par rapport à la trame orthogonale qui semble se développer autour du
  • vestiges d’un bâtiment à galerie au n° 4 de la rue Olivier de Clisson (parcelle AO 495) (EA n° 56 260 0099), vraisemblablement un habitat, et de l’angle d’un bâtiment indéterminé au n° 6 de la même rue (parcelle AO 319) (EA n° 56 260 0070). Dans l’environnement immédiat du site, une
  • seule fouille a été réalisée, en 1991, au n° 9 de la rue Audren de Kerdrel (parcelle AO 89) (EA n° 56 260 0054). Elle a révélé un édifice d’au moins sept salles dont deux étaient dotées de sols de béton. Il paraît s’organiser autour d’un espace non bâti qui n’a pu être caractérisé
  • rèr e ed ru f s4 cimetière de Boismoreau 0 1 - 10-12 avenue St-Symphorien - EA n° 56 260 0001 2 - 4 rue Olivier de Clisson - EA n° 56 260 0099 3 - 6 rue Olivier de Clisson - EA n° 56 260 0070 4 - 7-11 4 rue des 4 frères Créac’h - EA n° 56 260 0127 5 - 9 rue Audren de Kerdrel
  • - EA n° 56 260 0054 6 - découverte ancienne (positionnement approximatif à partir du relevé réalisé par J.-M. Galles vers le milieu du XIXe siècle et du cadastre de Vannes de 1844) éa Cr 10 50 m en noir : maçonneries reconnues ; en gris : maçonneries restituées fossés niveaux de
  • parcelle concernée par l’opération (source : http://patrimoine. region-bretagne.fr/ - Archives Municipales, Vannes, 9 Fi) (infographie : S. Daré - 2014). Vannes - 8 rue Audren de Kerdrel 15 Détail du plan de la ville par Guillerminet, Ministère de la Reconstruction, 1947. Archives
  • de Kerdrel (en rouge). On notera le développement du bâti depuis le plan de 1897 et l’absence de toute construction à l’emplacement de la fouille (contour rouge et entouré en orange) (infographie : S. Daré - 2014). 1.2.3 Le site à l’issue du décapage : nature et état de